25 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


4/12/2000 • 16h35

Lycos engloutit la marque Spray

Six semaines après le rachat du groupe suédois Spray par Lycos Europe, la marque Spray disparaît du paysage français, totalement absorbée par Lycos. Jusqu’alors implanté dans huit pays d’Europe, Spray n’existera plus qu’en Suède et en Norvège.
Article lié
Un petit tour et puis s’en va. Spray.fr, "le portail le plus funky" va disparaître dans les prochains mois, après tout juste un an de présence en France. La direction générale de Lycos Europe a présenté elle-même cette "stratégie d’intégration" aux salariés de Spray France jeudi dernier. C’est la première conséquence du rachat du groupe suédois Spray Network par Lycos Europe il y a de cela six semaines (lire Lycos Europe aspire Spray). Cette opération avait permis à la filiale de Lycos Inc. - entreprise elle-même contrôlée par Terra Networks - et de Bertelsmann de mettre la main sur plusieurs pépites comme la messagerie électronique Caramail et le service de rencontres Spraydate, mais aussi sur le portail de Spray (350 000 utilisateurs en France, 45 millions de pages vues).

Le parapluie Lycos Europe
Que faire de toutes ces marques ? Après avoir souligné sa volonté de les maintenir toutes, Lycos Europe apporte une précision : "les activités de marketing seront centrées sur la marque leader dans chaque pays" et placées au niveau européen sous la "marque-parapluie" Lycos Europe. En France, la marque leader, c’est Lycos et son très télégénique labrador. C’est donc la marque Spray qui doit disparaître. Cette stratégie n’exclut pas en revanche de conserver des produits phares. Caramail (racheté par Spray pour plusieurs centaines de millions de francs l’hiver dernier) pourrait ainsi devenir la plate-forme européenne de messagerie de Lycos. Les rendez-vous Spraydate, le moteur de recherche HotBot ou la communauté Tripod seraient quant à eux intégrés dans un seul portail, Lycos. En France, l’ensemble de ces services seront regroupés au sein de Lycos France. Le groupe ne livre en revanche aucune information sur l’avenir de Multimania, racheté le 1er novembre dernier (lire Multimania dans la constellation Lycos Europe).

Reclassements en vue

Que vont devenir les 61 salariés de Spray France ? "Le groupe Lycos Europe reste en forte croissance. Nous avons donc des besoins", souligne Ingo Rapold, le porte-parole de Lycos Europe, évoquant la possibilité de reclassements au sein du groupe. "Nous passons de quatre entreprises à une seule, commente le président de Spray France, Thomas Fellbom. Il y aura des possibilités de reclassement, mais je ne sais pas si ça marchera pour tout le monde." De fait, les salariés de la filiale française de Spray ne disposent que d’informations très vagues et, par conséquent, restent dans l’expectative. La question ne se pose d’ailleurs pas seulement dans l’Hexagone. Rayée de la carte de France, la marque Spray subira le même sort au Danemark (au profit de Jubii), ainsi qu’en Allemagne, en Italie et en République Tchèque, toujours au profit de Lycos. Spray subsistera néanmoins en Suède - sa patrie d’origine - ainsi qu’en Norvège et en Finlande, où elle reste forte.

Implantée en France à grands renforts de communication, Spray est réputée pour sa gestion funky des ressources humaines - prônée par ses créateurs - et, de façon plus anecdotique, pour son immense salle de musculation et ses locaux parisiens très tendance.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse