21 11 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


8/02/2000 • 20h23

Caramail vire suédois

Caramail, fournisseur français d’e-mails gratuits, et Spray, le portail suédois, fusionnent. Pour mieux s’attaquer aux grands portails américains...
accord caramail
© Solveig Godeluck/Transfert
Caramail, le fournisseur d’e-mails gratuits, est désormais dans le giron du groupe suédois Spray. L’accord, annoncé mardi 8 février 2000, consiste en une fusion entre les deux sociétés. Difficile de connaître la valorisation de la transaction puisque les tailles des deux sociétés ne sont pas comparables (1 700 employés chez Spray, 25 chez Caramail, mais 3,5 millions de membres chez Spray, 2 millions chez Caramail), et qu’elles se refusent encore à donner ce type d’informations. La valorisation exacte ne sera affichée que lors de l’introduction en bourse de Spray, qui devrait avoir lieu dans le courant de l’année, soit sur un des marchés européens, soit sur le Nasdaq de New York. On peut simplement estimer que l’accord s’est fait sur une valeur, post-introduction, largement supérieure à 200 MF : la banque néerlandaise ABN-AMRO est entrée, durant l’été 1999, dans le capital de Caramail sur une valorisation de 150 MF, et on n’imagine pas les financiers accepter une mauvaise affaire…

Excellent contact avec l’équipe de Spray

Pour expliquer l’accord, Alexandre Roos, président de Caramail, qui fera partie du comité de direction de Spray, explique simplement que "dans l’Internet, il faut aller très vite". Il ajoute  : "nous avons eu le sentiment qu’avec Spray, nous pourrions accélérer très fort". Et, surtout, selon la très médiatique Orianne Garcia, directrice générale de Caramail  : "nous avons eu un excellent contact avec toute l’équipe de Spray. Nous avons refusé plusieurs offres ces derniers mois, mais celle de Spray nous a intéressés car nous nous sommes sentis en phase : ils sont jeunes, ne se prennent pas au sérieux, et ont la même philosophie que nous sur le respect des abonnés. De plus, ils veulent se développer au niveau européen non pas sur un modèle unique, mais en respectant toujours les cultures nationales. On a eu le sentiment de croiser notre alter ego, et c’est suffisamment rare pour ne pas le laisser passer…"

Un modèle européen pour concurrencer AOL ou Yahoo !

Pour la firme suédoise, la fusion permet d’acquérir d’un coup une forte implantation en France (Caramail est un des sites leaders) et une base de membres très importante. Dans les faits, le seul changement notable et rapide sera une proposition d’accès Internet gratuit, via Spray, à tous les abonnés de Caramail. Et, sans doute, l’utilisation par Spray de certaines technologies développées par la société française. Mais difficile d’en dire plus. Notamment parce que les acteurs eux-mêmes ne semblaient pas savoir exactement ce qu’ils allaient faire ensemble dans les prochains mois. La conférence de presse se limitait surtout à l’annonce de l’accord. Seule certitude : le développement européen de Caramail aura lieu sous la marque Spray, sauf dans les pays où l’entreprise française est déjà connue.

Au-delà de l’avenir de Caramail, cet accord est significatif de l’ambition affirmée de la société suédoise qui souhaite, à très court terme, développer un modèle européen capable de concurrencer AOL ou Yahoo ! . La bagarre ne fait que commencer.

http://www.caramail.com
http://www.caramail.com http://www.spray.fr/asp/index.asp
http://www.spray.fr/asp/index.asp
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse