25 02 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

La décision pourrait remettre en question les passeports biométriques européens

L’autorité grecque de protection des données personnelles vient d’interdire au nouvel aéroport d’Athènes de faire usage d’un système d’identification biométrique pour l’enregistrement des passagers. Visant à vérifier les empreintes digitales et l’iris de l’oeil des passagers lors du contrôle des billets et de l’embarquement, ce système n’avait pourtant que valeur de test, et reposait sur le volontariat. Cette décision de la Cnil grecque pourrait remettre en question le projet européen de passeport biométrique.

Le 8 octobre dernier, l’aéroport international Eleftherios Venizelos d’Athènes a demandé l’autorisation à l’autorité grecque de protection des données personnelles (DPA) de se lancer dans un traitement de données biométriques des passagers.

Un programme trop "pilote" ?

En partenariat avec l’aéroport international de Milan, la compagnie aérienne italienne Alitalia, l’International Air Transport Association (Iata) et deux sociétés d’électronique (non identifiées), le système était présenté comme un "programme pilote" financé par la Commission européenne et le gouvernement suisse.

Le système, fondé sur le volontariat des passagers, visait à vérifier leurs iris et empreintes digitales lors des procédures de contrôle des billets et d’embarquement.

Le 16 octobre, après audition des parties intéressées, la DPA a contredit les dépêches de presse annonçant que le programme avait été avalisé : au contraire, l’autorité a interdit le déploiement du programme, qui contrevient selon elle à la loi sur la protection de la vie privée, adoptée en Grèce en 1997.

Entraînement pour les jeux olympiques ?

L’information ne semble avoir été officiellement annoncée à la presse que le 10 novembre dernier. Interrogé par l’agence Reuters, un porte-parole de l’aéroport confirme que, si le matériel a bien été acheté, il n’a pas encore été installé, et ne devait servir qu’à titre d’expérimentation. Au passage, il précise que le système n’a pas été mis en place en prévision des prochains jeux olympiques qui se tiendront en Grèce en août 2004.

Les jeux olympiques font l’objet de la plus vive attention et disposeraient d’un budget sécurité de 755 millions de dollars, ainsi que de l’assistance de certains pays "experts" dans ce domaine, dont les Etats-Unis et Israël.

Dans son bulletin du 11 novembre, l’ambassade de Grèce en France précise pour sa part que la décision de l’autorité grecque "rend ainsi peu probable le projet européen de ’passeport biométrique’ promu par l’Union européenne en collaboration étroite avec les Etats-Unis".

En juin dernier, le Conseil des ministres européen, sous la pression des Etats-Unis, a en effet décidé que les passeports européens devront à terme être dotés d’une puce contenant l’empreinte digitale et celle de l’iris de leurs détenteurs.

Le bulletin d’information de l’agence de la Commission européenne traitant de l’interconnexion des données entre les administrations (IDA) précise pour sa part qu’une nouvelle loi pourrait être votée, en Grèce, afin d’autoriser de tels programmes de vérification biométrique de l’identité.

De plus en plus d’aéroports séduits

Rappelant que les systèmes biométriques connaissent un certain succès depuis les attentats de septembre 2001, l’IDA avance que plusieurs aéroports européens sont en passe de s’en doter, notamment en Allemagne et en Suède.

La compagnie Scandinavian Airlines (SAS) compte ainsi lancer ce mois-ci un système de vérification des empreintes digitales et de l’iris de ses passagers à l’aéroport d’Umea, au nord de Stockholm.

A l’aéroport de Francfort, c’est un système de reconnaissance de l’iris qui doit être testé en décembre 2003 auprès des passagers disposant d’ores et déjà d’un passeport doté d’un identifiant biométrique.

L’aéroport de Roissy a lui aussi annoncé récemment qu’il allait tester, à l’été 2004 et sur la base du volontariat, le contrôle d’identité de ses voyageurs les plus assidus, par empreintes digitales.

Interrogé par l’Agence Associated Press, un responsable de l’aéroport Eleftherios Venizelos avance qu’un programme expérimental de contrôle biométrique sera de toute façon prochainement lancé, mais à destination des seuls employés de l’aéroport.

A partir de début 2004, Aéroports de Paris a annoncé qu’un système similaire serait mis en place pour l’accès de ses 90 000 employés aux zones réservées de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Le site de l’autorité grecque de protection des données personnelles (Hellenic data protection authority):
http://www.dpa.gr/home_eng.htm

Greece Bans Athens Airport Iris Checks (Reuters):
http://news.airwise.com/stories/200...

Athens to Increase Airport Security (AP):
http://www.montereyherald.com/mld/m...

L’Autorité pour la protection des données personnelles interdit les appareils d’identification biométrique à ’’Eleftherios Venizélos’’
http://www.amb-grece.fr/presse/bull...

Biometric checks illegal in Greece, says Data Protection Authority (Union européenne):
http://europa.eu.int/ISPO/ida/jsps/...

Les Etats-Unis instaurent le fichage biométrique systématique des étrangers (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9518

Roissy va tester le contrôle d’identité des voyageurs par empreintes digitales (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9567

L’accès aux zones réservées des 90 000 employés des aéroports de Paris se fera par reconnaissance d’empreintes digitales (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9522

Un expert auprès du gouvernement dénonce les fausses promesses de la biométrie (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9351

Bientôt des empreintes biométriques dans les passeports européens (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9013

Dossier: "Le fichage des passagers aériens" (Transfert.net):
http://www.transfert.net/d61

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse