24 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/10/2003 • 16h15

Pour Malcolm Mac Laren, la musique sur Game Boy est "le" son du XXIe siècle

L’ex-gourou des Sex Pistols a rencontré les nouveaux punks : ils jouent sur Nintendo

Malcolm Mac Laren, l’ancien manager des Sex Pistols, revient et dit avoir déniché la tendance musicale de demain : la musique faite sur Game Boy. Cet Anglais traîne depuis plusieurs mois avec des musiciens d’un nouveau genre, qui tous détournent les sons de la célèbre console de jeux Nintendo pour en faire des morceaux électroniques. Encore inconnu, ce mouvement de house music bricolée au son "basse fidélité" a des apôtres en Suède, aux Etats-Unis, en Chine et même en France. A Ivry-sur-Seine, en banlieue parisienne, l’ex-gourou de la mode punk a travaillé avec les fondateurs du label Relax Beat. Il va même sortir bientôt un album rassemblant ses propres oeuvres de "rock game boy" et de "blues électronique bâtard".

"Le son de la Game Boy, ce n’est pas de la musique ! Ça énerve... C’est ce que tout le monde se dit. Comme quand on a découvert le bruit d’une guitare punk ou les scratches de disques dans le Bronx des années 80..." Malcolm Mac Laren est heureux de souligner ce paradoxe, qui, selon lui, est un des signes d’une vague musicale intéressante. Le célèbre faiseur de tendances, vieil Anglais élégant, est venu donner vendredi 10 octobre, une conférence devant les élèves de l’Esmod, à l’invitation de son "ami" Castelbajac, fondateur de cette école de mode parisienne.

"Fuck Pro Tools"

Malcom Mac Laren dit avoir eu une révélation il y a quelques mois en lisant l’inscription "Fuck Pro Tools" sur le t-shirt d’un jeune Français. Un bras d’honneur au logiciel-roi de la musique électronique moderne qui pourrait servir de devise aux musiciens Game Boy. L’hiver dernier, cet "ex-fashion victim de l’informatique" a découvert un nouveau monde, celui des bricoleurs et bidouilleurs de l’électronique "low-fi" (pour low-fidelity, par opposition à "hi-fi", Ndlr).

Mac Laren a été surpris de rencontrer des jeunes adeptes du "reverse-engineering", qui s’amusent à démonter vieux ordinateurs et consoles d’un autre temps pour en faire un nouvel usage, détourné. Si cette pratique est courante dans le milieu des "hackers" informatiques, elle sert désormais à des musiciens qui s’emparent des machines "historiques" : Commodore 64 (8 bits), Amstrad CPC (8 bits), Atari (16 bits), Amiga (16 bits)... et Game Boy (8 bits).

La célèbre console Nintendo peut devenir une mini-station de production musicale, grâce à une cartouche appelée Little Sound Dj. Lancée en 2000 par Role Model, un jeune Suédois pionnier de la récupération de matériel à but musical, LSDj a été produite au Japon, à seulement quelques milliers d’exemplaires. Vendue en ligne pour 85 dollars, LSDj est en rupture de stock depuis longtemps. Sur son site, Role Model renvoie désormais vers No$gmb, un logiciel qui permet "d’émuler" tout modèle de Game Boy sur son PC. La version pour Mac OS X, le dernier environnement d’Apple, s’appelle KiGB.

Les morceaux que produisent Role Model et les autres musiciens Game Boy ont quelque chose d’énervant et de fascinant à la fois, comme la fameuse console de jeux, la plus répandue au monde. Les compositions sont assez chargées, avec des rythmes de house music assez classiques et plutôt dansants, quoique pauvres en basses. Par-dessus viennent planer des petites mélodies à tendance naïve qui rappellent les thèmes musicaux des jeux Nintendo. Par moments, on distingue nettement les petits "bleeps" et autres "bips" caractéristiques du son Game Boy.

"Le son est gravement sous-produit, mais volontairement", précise Malcolm Mac Laren, qui a personnellement produit plusieurs albums, dont "Paris", avec la voix de Catherine Deneuve, un coup symbolique de la lounge music du début des années 90.

Depuis cet hiver, le mentor des Sex Pistols est parti traquer les pionniers de la Game Boy music dans le monde. "L’inventeur" du punk raconte ses voyages à Stockholm, la ville de Role Model, à Chicago ou en Chine, où le groupe Wild Strawberries l’a enthousiasmé.

La BO d’un monde post-karaoke

Pour Mac Laren, la "chip music", musique de puces électroniques 8 bits, a de nombreux atouts : "Les outils ne valent rien. Les jeunes ont une technologie qu’ils peuvent contrôler. La création musicale est ludique et intègre l’univers du gaming, devenu crucial aujourd’hui." Les sons des années 80 et les consoles vintage sont aussi en phase avec une génération qui n’en finit pas de recycler l’univers de son enfance.

C’est à Paris, où il vit la moitié de son temps, que Malcolm Mac Laren est lui-même devenu un "chip musician". Celui qui vit principalement de la production de films a travaillé avec les trois fondateurs du label Relax Beat. Les pionniers français du genre ont installé leur studio bricolé de synthétiseurs analogiques et machines préhistoriques dans un immeuble perdu à Ivry, derrière le centre Chinagora. En novembre, le label sortira Boy Playground, une compilation rassemblant le gratin de la Game Boy music, dont Role Model et Teamtendo, un duo français qui donne des concerts déguisé en cougar et en marmotte.

Se considérant comme un "réalisateur sans caméra", Mac Laren a composé des morceaux entêtants, qui mélangent sons 8 bits et vieux "classiques". Pour choquer, il a mixé l’hymne national chinois avec un morceau de Kraftwerk, les "grands-parents de la chip music". Une autre série joue sur les mots de paroles connues : "I wanna be loved by you" et "I just wanna make love to you" se répondent en un duo virtuel et ambigu.

Malcolm Mac Laren dit vouloir sortir son album-concept par bouts, uniquement en 45 tours, car "à l’heure de la musique numérique, le vinyl représente, bien plus que le CD jetable, un objet qui a de la valeur". Comme beaucoup de musiciens électroniques, la scène chip music est effectivement férue de vinyls et fait même presser ses propres galettes, en Europe de l’Est.

"Dans un monde post-karaoke, tout le monde est à la recherche d’authenticité", déclare avec malice le faiseur du punk, pour qui l’époque actuelle est aussi dure que les années 70, voire même pire. "On s’ennuie et il manque quelque chose... Le sentiment d’être hors-la-loi. La chip music peut apporter cela."

En pratique, la Game Boy music est illégale car la cartouche LSDj a été développée sans l’accord de Nintendo, qui possède par ailleurs les droits sur les sons d’usine de sa console.

"Il y a déjà plein de styles différents de chip music..., explique Mac Laren, qui évoque successivement les néologismes "folktronic", "bastard blues", "rock n’roll Game Boy", "electropop pirate"... Mais le mouvement n’a encore aucun lien avec l’industrie musicale, qui est en déliquescence totale, à la recherche de l’authenticité qu’elle a perdue."

Malcolm Mac Laren, dénicheur et récupérateur de talent, se voit comme le "catalyste" d’un mouvement musical underground qui "va faire parler de lui dans l’année à venir". Comme le punk, la chip music, une fois sortie de l’ombre, ne sera plus tout à fait la même.

Le site de Little Sound Dj, LSDj, fait par Role Model:
http://www.littlesounddj.com/

Le site de Relax Beat, label français:
http://www.relaxbeat.com

No$gmb, émulateur Game Boy pour PC:
http://www.work.de/nocash/gmb.htm

KiGB, émulateur Game Boy pour Mac:
http://www.bannister.org/software/k...

Micromusic.net, site communautaire autour de la musique Game Boy:
http://www.micromusic.net

La Game Boy Advance piratée (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a6873

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Confidentialité |