22 09 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

Après les textes, c’est au tour des vidéos de se syndiquer
 

La syndication est en vogue dans l’édition en ligne. Elle permet à un site de relayer des contenus produits par d’autres, et vice-versa. La syndication s’étend aujourd’hui aux images, avec le concept "video-to-video" (V2V), présenté cette semaine au MediaLab, l’atelier alternatif installé à la Maison des Métallos, dans le cadre du Forum social européen. Ce format d’échange permet de classifier des vidéos et de faire circuler leur résumé sur l’internet, afin que le public puisse les visionner plus facilement. Initié après le sommet de Gênes par des médias indépendants de plusieurs pays, le V2V pourrait se diffuser rapidement au sein des communautés militantes alternatives.

Les vidéastes indépendants en rêvaient, le video-to-video le permet : fédérer les différentes ressources d’images mises en ligne par des maisons de productions, des médias alternatifs, des associations ou des individus. Les contenus vidéo sont accessibles librement car ils sont rassemblés sous des licences ouvertes lancées par Creative Commons. Cette ONG internationale offre des alternatives juridiques au droit anglo-saxon du copyright. Les licences Creative Commons permettent à l’auteur de choisir les règles selon lesquelles son contenu sera accessible. La silhouette d’une vidéothèque géante et décentralisée prend ainsi forme...

Vive la décentralisation

"V2V découle d’une préoccupation grandissante des sites d’informations alternatifs, explique Aris Papatheodorou, fondateur de la plate-forme Samizdat.net et membre du projet baptisé Geneva03. Ce projet regroupe un réseau international d’initiatives média et video : No Border, Candida TV (Italie), New Global Vision (Italie), Radioserver (Allemagne), Big Noise Films (Etats-Unis, New York), Free Speech TV (Etats-Unis, Colorado), NoWarTV (Italie), Hackitectura (Espagne).

"Le problème était qu’on voulait syndiquer du contenu de grande taille, ce qui est beaucoup moins facile à faire que pour des fichiers texte, plus légers, rappelle Aris Papatheodorou, qui a créé Samizdat.net afin de fournir des outils aux militants et faire connaître les médias alternatifs en ligne. Nous avons construit le V2V, qui ne reprend du peer-to-peer que l’esprit de décentralisation."

Pour parvenir à leurs fins, les activistes ont choisi d’utiliser les "méta-données" du contenu, c’est-à-dire les informations qui renseignent sur sa nature d’un fichier et permettent de le décrire. L’idée, selon Aris Papatheodorou, "a émergé lors du premier séminaire européen de D-A-S-H". Organisé à Weimar (Allemagne) en avril 2003, cet atelier avait réuni 25 participants de douze pays européens pour partager expériences et idées dans les domaines de la syndication de contenus et de la collaboration en ligne.

Encore plus de méta-données

Avoir recours aux méta-données n’a rien de nouveau en soi. Transmis de site à site, les fils RSS (Rich site summary) fournissent déjà en temps réel des résumés d’articles et de textes, grâce au langage dynamique XML. "Nous avons juste arrêté un nouveau format, qui est très vaguement inspiré par le Dublin Core, une des versions les plus populaires du XML", explique Aris Papatheodorou.

V2V ajoute de nouveaux mots-clés dans la liste des infos que contiennent déjà les standards comme RSS : l’internaute peut lire le nom de l’auteur du fichier, sa date de création, et le lien pour le trouver, mais aussi la longueur de la vidéo, la langue originale, celle des sous-titres, le type de licence sous lequel elle est publiée, le genre du film, les mots-clés le décrivant et un résumé écrit par l’auteur.

Une fois la vidéo repérée, l’internaute n’aura plus qu’à suivre le lien et télécharger le fichier à partir des plates-formes d’échanges de fichier habituelles, comme eMule, Gnutella ou BitTorrent.

Actuellement, un site rassemble toutes les contributions du projet V2V. Mais Aris Papatheodorou précise : "Nous ne voulons pas de la centralisation. Les formats de syndication sont fournis sur le site pour que tout le monde puisse se les approprier et que les sites se syndiquent entre eux, d’une manière totalement décentralisée."

Les archives ouvertes sont d’avenir

D’après Pedro, de Samizdat.net, le V2V a commencé à se faire connaître après le G8 d’Evian. Aujourd’hui, une petite trentaine de vidéos sont répertoriées sur le site fédérateur du projet. On y trouve majoritairement des scènes de manifestations : protestation anti-OGM à Londres, sit-in contre le monopole de médias devant les locaux de la chaîne Sky à Rome, scènes de l’occupation de Bagdad... Beaucoup d’images ont été tournées par des Italiens qui, souligne Aris Papatheodorou, "sont très actifs dans les productions, surtout en ce moment avec l’apparition de nombreuses télés alternatives en Italie".

L’approche des créateurs de V2V ressemble à celle des initiateurs de l’Open archives initiative (OAI), qui vise à favoriser la recherche et l’échange entre bases de données d’articles scientifiques. Une parenté que le responsable de Samizdat.net a pu sentir quand Jean-Michel Guédon, l’un des signataires de l’Appel de Budapest pour les archives scientifiques ouvertes, est venu faire une présentation à la Maison des Métallos.

La logique a de l’avenir : "Nous pourrions même aller plus loin, et syndiquer les sons et les images, anticipe Aris Papatheodorou. Nous sommes juste ralentis par un manque de ressources." Le nombre de vidéos doit augmenter et le projet a vocation à s’ouvrir. "D’autres genres de contenus sont tout à fait envisageables, ajoute le fondateur de Samizdat.net. L’intention n’était pas de produire du contenu libre - il existe déjà -, mais de créer un système qui puisse faire circuler librement les informations."

Le site de V2V:
http://www.v2v.cc/

Samizdat.net:
http://samizdat.net/

Pour en connaître plus sur le Dublin Core:
http://dublincore.org/

Le site du projet D-A-S-H:
http://idash.org/index.php

"Nous aidons le mouvement social à s’approprier de nouveaux outils" interview d’A. Papatheodorou (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9553

La syndication de contenu change peu à peu la face du web (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9553

Le site de Global TV:
http://tvglobal.org/

Le site officiel du FSE:
http://www.fse-esf.org/francais/ind...

Le site du Medialab de la Maison des Metallos (FSE):
http://metallosmedialab.fse-paris.org/

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"

12/11/2003 • 14h33

Le festival du "plus petit film du monde" fait son cinéma sur téléphone portable
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse