25 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/04/2001 • 18h25

Mexique : le banquier n’aime pas les Narconews

Le site indépendant d’informations sur le trafic de drogue, Narconews, est menacé par la banque nationale du Mexique. Son président l’attaque pour diffamation devant les tribunaux américains.

"Pour nous, Traffic n’est pas un film, nous le vivons tous les jours." Al Giordano, éditeur du site Narconews, spécialisé dans la politique anti-drogue et le narcotrafic, pourrait quand même réaliser un bon thriller à partir de son histoire. Tous les ingrédients y sont : menaces, drogues, dirigeants de grandes entreprises et Internet. En bref, deux journalistes utilisent le Net pour accuser l’un des banquiers les plus puissants du Mexique d’être un trafiquant de drogue. Pas mal comme synopsis… Depuis le 18 avril 2000, Al Giordano, ancien journaliste du Boston Phoenix, informe quotidiennement des milliers d’internautes sur les problèmes du trafic de drogue en Amérique latine et aux USA (voir article de Transfert). C’est là que le bât blesse. Que l’on dise que les Latinos exportent de la drogue, passe encore . Mais que l’on ose critiquer la politique anti-drogue des Gringos… Le journaliste a été menacé de mort à plusieurs reprises. Pour se protéger, il ne communique que par mail, depuis une adresse Hotmail, et seules quelques personnes savent où il se trouve, quelque part entre le Mexique et le sud des ...tats-Unis.

Réfutation en bloc Pourtant, c’est du côté mexicain qu’il faut chercher les derniers ennuis d’Al Giordano. Le journaliste, son site, et l’un de ses collègues (Mario Renato Menéndez, directeur de l’hebdomadaire papier et en ligne Por Esto), sont poursuivis pour diffamation par Roberto Hernández, propriétaire de la banque nationale du Mexique (Banamex, privatisée en 1997). Accusé d’avoir publié sur Narconews plusieurs articles sur de supposés transports de cocaïne organisés par le banquier, Al Giordano réfute en bloc la diffamation. "Tout ce que j’ai publié est vrai, documenté, vérifié et encore facilement vérifiable », explique le journaliste. Roberto Hernández a déjà tenté à deux reprises de faire taire Narconews et les deux journalistes, sans succès. Les tribunaux mexicains ont rejeté à chaque fois la requête du banquier. La dernière décision de justice datant de 1999, surprenante quand on connaît l’ampleur de la corruption régnant au sein du système judiciaire mexicain, reconnaissait même que « le reportage incriminé reposait sur des faits réels ». Comment pouvait-il en être autrement ? Les photos publiées dans Por Esto et reprise sur Narconews montraient une livraison de cocaïne sur la plage privée du patron de Banamex… Suite à ces deux revers, Roberto Hernández adoptait une autre stratégie. Au cours d’un débat à l’Université de Columbia en février 2000, les journalistes ont réitéré leurs doutes sur le banquier et ont confirmé que, selon eux, « Roberto Hernández était un narcotrafiquant et qu’il blanchissait de l’argent de la drogue ». Conséquence immédiate : une nouvelle plainte pour diffamation, auprès d’un tribunal de New York cette fois-ci. Et, en décembre 2000, le cabinet d’avocats Akin Gump Strauss Hauer & Feld, également connu pour être au service d’un puissant lobby dont l’un des principaux clients est le gouvernement colombien, arrive enfin à contacter Al Giordano. Le journaliste n’ayant pas d’adresse connue, c’est par mail que les avocats du banquier notifient à Giordano qu’il est poursuivi. « Akin Gump se comporte bizarrement », annonce Giordano, qui se dit victime d’une tentative de piratage : « Les avocats américains de Banamex nous ont envoyé 113 mails de 10 mégaoctets chacun dans la même journée. Notre serveur a été en rade pendant plusieurs jours ». Excuse invoquée par Akin Gump, qui ne souhaite pas communiquer sur cette affaire : le texte de la plainte était long, il a fallu l’envoyer en plusieurs fois… Mais le journaliste va plus loin dans ces accusations : « ils ont aussi voulu fermer Narconews, en menaçant directement notre hébergeur. Heureusement, celui-ci a refusé, invoquant la liberté d’expression et le Premier Amendement ». Une première rencontre entre les différentes parties et le juge doit se tenir cette semaine. « Il n’y a aucun arrangement possible », déclare Giordano. « Nous irons au tribunal. J’ai même hâte d’y être. Le procès sera long et intéressant, car nous révélerons plusieurs informations qui vont déranger. » Il faudra tout de même patienter quelques mois avant d’avoir le fin mot de cette histoire. Le procès devrait se tenir au plus tôt fin 2001.

 


www15.brinkster.com
Voir l’intégralité du document au format Pdf : http://www15.brinkster.com/files1200/Request for Waiver of Service (Al Giordano).pdf

The Narconews Bulletin
http://www.narconews.com Cabinet Akin Gump Strauss Hauer & Feld
http://www.akingump.com Por Esto
http://www.poresto.net
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse