03 08 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


12/09/2000 • 00h00

La web-démocratie inquiète Jacques Chirac

Le président de la République a réuni lundi 11 septembre une quinzaine de créateurs de sites pour évoquer la démocratie électronique.

Le Président Jacques Chirac a profité du lundi 11 septembre, date officielle du lancement de la campagne sur le quinquennat, pour organiser une réunion de travail sur le thème du rôle d’Internet dans le fonctionnement de la Démocratie (1). Vaste débat, auquel Jacques Chirac avait invité quinze fondateurs de sites "à vocation civique", dont sept représentaient les principaux fournisseurs d’accès français tel AOL, Multimania, Yahoo !, Voilà... Ils avaient été sélectionnés en fonction de l’importance de leur audience et du positionnement "civique" de leurs débuts qui s’est, depuis, nettement orienté vers une activité essentiellement commerciale. Les autres intervenants ont été choisis, selon un proche du Président, "pour leur projet original en matière d’initiative civique". ...taient présents des sites comme Doléances.org, un espace de débat civique laissé aux internautes, Opinion-way, un service de sondage en ligne pour les entreprises, 5ou7.com, un site consacré au quinquennat ou encore Politique.org, un portail d’information politique.

Des sujets d’inquiétudes pour le Président
 
Les sites invités par le Président :

http://www.respublica.fr

http://multimania.com

http://www.voilà.fr

http://www.club-internet.fr

http://www.yahoo.fr

http://www.vizzavi.fr/

http://www.aol.fr/

http://www.politique.org

http://www.5ou7.com

http://www.opinion-way.fr/accueil.htm

http://www.election.com

http://perso.wanadoo.fr/bngapin

http://www.doleances.org

Après un marathon assis de plus de trois heures, les chefs d’entreprises sont ressortis charmés de cette réunion et se sont livrés à un petit compte rendu des sujets abordés par le président de la République. Constat : Jacques Chirac est inquiet. "Le Président a mis surtout en avant les risques que représentait Internet pour la démocratie, en premier lieu le fait que l’expression y est plus libre et qu’elle peut donc facilement dériver vers les extrêmes", a commenté Philippe Guillanton, le PDG de Yahoo ! France, dont l’entreprise a été mise en cause par la justice française pour ses liens renvoyant sur des sites négationnistes (LireYahoo ! et les nazis, deuxième round). Une opinion relayée par Jean-Michel Billaut, président du club de l’Arche qui, après avoir trouvé que Jacques Chirac "avait fait de sérieux progrès" depuis sa dernière rencontre avec lui il y a un an, a déclaré : "Il est inquiet sur le fait que l’Internet pourrait nous faire dériver vers une démocratie d’opinion." L’autre grand leitmotiv de Jacques Chirac a aussi été évoqué, au sortir de ce débat consensuel : la "fracture numérique" qui pourrait bien être l’un des prochains thèmes de la campagne présidentielle. Après la "fracture sociale", succès des dernières élections, l’originalité du choix s’impose ! Un de ses collaborateurs explique à ce propos : "La modernisation de la vie politique est un des sujet de prédilection du Président et Internet a un rôle à y jouer. Jacques Chirac veut agir en promoteur de l’usage d’Internet et la distorsion actuelle d’accès au Réseau des Français est pour lui un autre sujet d’inquiétude". Décidément.

(1) Jacques Chirac a déjà présidé quatre réunions de ce type depuis 1998. Les précédentes avaient abordé : 1 : le commerce électronique 2 : la convergence des technologies de communication 3 : Internet et les services publics

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse