21 11 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/04/2003 • 12h52

L’OuBaPo, de la BD sous contrainte à fort potentiel

Règles délirantes, interactivité, travail à distance... que du bonheur !

L’OuBaPo (OUvroir de BAnde dessinée POtentielle) est un genre de BD qui s’inspire de l’OuLiPo, le courant littéraire lancé par Raymond Queneau. Les 5 et 6 avril dernier, les dessinateurs oubapiens ont fait une performance remarquée aux rencontres BD à Bastia. Ils reviennent à Paris le 24 avril.

Tout le monde connaît l’OuLiPo, célèbre courant littéraire initié par Raymond Queneau dans les années 60, et ardemment suivi par Georges Perec. De ce mouvement encore vivace en France, sont nés diverses variantes, comme l’OuLiPoPo (OUvroir de LIttérature POlicière POtentielle) ou l’OuPhoPo (OUvroir de PHotographie POtentielle).

(JPEG)
Une des oeuvres histoires créées par les OuBaPiens, les 5 et 6 avril

Le processus de base est assez simple : engendrer une création sous la contrainte de règles fixées à l’avance, pour éliminer toute appréciation subjective et laisser faire le hasard des combinaisons. En littérature, on se souvient par exemple du très célèbre ouvrage de Georges Perec, La Disparition, un roman que l’auteur avait amputé de la lettre "e".

Les 5 et 6 avril dernier, l’OuBaPo, la frange bande dessinée du mouvement, néée le 28 octobre 1992, était de sortie. L’événement avait lieu dans le cadre des rencontres BD à Bastia, en liaison avec le festival de bande dessinée suisse Fumetto, qui se déroulait aux mêmes dates.

A Bastia, le public a pu assister à un étonnant spectacle en live. Reliés par des webcams, les dessinateurs présents dans les deux festivals, qui déposaient leurs oeuvres en ligne sur un serveur commun, se sont livrés à une impressionnante joute graphique.

Penser à ne pas se prendre au sérieux

De 11h à 19h, deux jours durant, les dessinateurs oubapiens ont produit des cases qui, assemblées par quatre, formaient nombre de petites histoires, imprimées sur place. Abreuvé en direct de cette production interactive et débridée, le public semblait parfois un peu perdu dans le processus de création, original.

Les dessinateurs participant depuis la Suisse et la Corse s’étaient fixés des règles symboliques de l’esprit OuBaPo : "relater en deux cases deux nouvelles entendues à la radio le matin même" ou "reproduire une vue du paysage avec, en cartouche, une pensée intime", ou encore "trouver deux cons dans un bar et faire état de leur débat".

Comme tout événement pataphysique digne de ce nom, les règles en vigueur recommandaient aussi de ne pas se prendre au sérieux.

L’OuBaPo compte aujourd’hui parmi ses membres les plus actifs les dessinateurs et bédéphiles Gilles Ciment, Jean-Christophe Menu, Lewis Trondheim, Jochen Gerner, François Ayroles, et Etienne Lécroart.

L’ensemble des oeuvres produites les 5 et 6 avril sera édité à la rentrée par l’Association, une respectable maison dans le milieu de la bande dessinée alternative, dont le catalogue regorge de curiosités.

Pour ceux qui auront raté BD à Bastia, les oeuvres produites à cette occasion ont été mises en ligne sur le site du festival Fumetto.

Mieux, une nouvelle performance oubapienne se déroulera à la galerie Anne Barrault à Paris, le 24 avril prochain. Les dessinateurs ont annoncé qu’il s’agirait cette fois-ci de créer des oeuvres en volume, mais gardent un voile de mystère sur cette prochaine apparition.

Les oeuvres OuBaPo produites les 5 et 6 avril (Fumetto):
http://www.oubapo.fumetto.ch

Le site des rencontres BD à Bastia:
http://www.una-volta.org/labd

Le site de la galerie Anne Barrault:
http://annebarrault.free.fr/

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse