30 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


30/08/2001 • 18h13

Ils piratent au nom de la science

Pour résoudre un problème mathématique complexe, des scientifiques américains ont effectué leurs calculs sur des ordinateurs situés en Europe, en Amérique du Nord et en Asie... À l’insu de leurs propriétaires.

Certains chercheurs de l’université Notre Dame, dans l’Indiana, sont sans complexe. Comme tant d’autres de leurs confrères, ils ont tiré parti des calculs effectués par des serveurs web pour résoudre un problème mathématique complexe. La somme de ces calculs, effectués sur des ordinateurs situés sur divers continents, leur a permis de trouver la solution qu’ils cherchaient. Seul problème : aucun des propriétaires de ces serveurs n’était au courant. Et ils ne se sont rendu compte de rien.

Bonne réponse

À chacune de nos connexions, les serveurs web travaillent. Ils vérifient que l’information qui leur parvient, découpée et livrée en paquets, correspond à celle qui a été expédiée. Cette vérification s’effectue via une opération, appelée Checksum, dont les données sont contenues dans les paquets envoyés. L’opération est réalisée à la fois par l’expéditeur et par le serveur : si les résultats correspondent, c’est que l’information n’a pas été détériorée pendant l’envoi. Le problème mathématique que voulaient résoudre les scientifiques américains comportait un nombre très élevé de combinaisons possibles. Pour trouver les bonnes réponses, les chercheurs ont envoyé, à de multiples serveurs, des requêtes dans lesquelles ils avaient remplacé le Checksum par le calcul d’une de ces combinaisons. Les serveurs ont renvoyé aux scientifiques uniquement les réponses dont les résultats correspondaient à ceux que les chercheurs voulaient obtenir...

200 fois moins vite qu’un ordinateur

Certes, la méthode employée ne se révèle pas très productive. Selon le journal Nature, les calculs auraient été effectués 200 fois plus vite sur un ordinateur. "C’est une idée amusante, mais elle n’est pas simple à mettre en place", précise Julien Stern, qui enseigne et étudie la cryptologie à l’université d’Orsay et qui est parvenu, à l’aide de Julien Bœuf, à cracker les algorithmes de protection des fichiers musicaux du SDMI (Secure Digital Music Initiative). Parmi les problèmes inhérents à l’exécution d’une telle opération, ce spécialiste des réseaux évoque notamment les erreurs de calculs. "Un ordinateur qui plante lors d’une connexion ne répondra pas. On risque alors d’interpréter ceci comme une réponse négative alors qu’elle aurait pu être positive." De plus, la méthode peut se révéler coûteuse : "Il faut démontrer que le coût des communication est inférieur au coût des calculs si on les effectue soi-même", ajoute-t-il. Enfin, le problème à résoudre doit se prêter à ces méthodes de calcul. En clair, il existe de nombreux obstacles à surmonter pour pouvoir employer cette méthode. Mais parallèlement à leur performance technique, les scientifiques de l’université Notre Dame sont toutefois parvenus à démontrer qu’il est possible d’utiliser les accès publics du web sans demander la permission...

Le site de Julien Stern:
http://www.julienstern.org Le site des chercheurs:
http://www.nd.edu/~parasite L’article de Nature:
http://www.nature.com/nsu/010830/01...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse