27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/06/2003 • 00h00

Des artistes exposent leurs machines "pirates" à Poitiers

Le convoi nomade d’AAA Corp. goûte au Confort moderne

AAA Corp. pose jusqu’en octobre son convoi de machines itinérantes au Confort moderne de Poitiers pour une exposition baptisée "Coupe Circuit". Jusqu’au 8 juin, ce collectif "résistant" d’artistes ardéchois fera lui-même vivre ses sept camions dans cette friche industrielle reconvertie en centre culturel. Pour AAA Corp., ces unités de production mobiles revendiquent "l’autonomie" et explorent les limites de la légalité.

La raffinerie mobile d’AAA Corp. roule à l’huile de tournesol (DR) - 23.4 ko
La raffinerie mobile d’AAA Corp. roule à l’huile de tournesol (DR)

Un atelier de sérigraphie, une radio pirate, un sound system, un sonar, un atelier d’artiste modulable et une raffinerie mobile, qui produit de l’huile comestible et du carburant... chacun des sept camions du convoi nomade d’AAA Corp. est une unité mobile d’auto-production.

"Toutes nos machines fonctionnent", précise Simon, qui a fondé AAA Corp. avec son compère Renaud il y a 8 ans. Depuis son quartier général, une friche industrielle d’Annonay, en Ardèche, ce collectif s’emploie à être "un outil de résistance, un activateur d’attitude politique, sociale, économique dans un univers et une forme artistique".

Les activateurs s’activent en cadence

Simon est arrivé il y a 10 jours à Poitiers, avec une quinzaine d’amis "activateurs", pour installer les machines dans les 3000 m2 du Confort moderne. Depuis le jeudi 5 juin, ces artistes-vidéastes-bricoleurs-activistes font fonctionner les unités de production devant et avec le public. "L’idée est de créer une zone autonome temporaire", explique Simon, qui revendique la culture "pirate" de ce fameux concept, inventé par l’auteur Hakym Bey.

Fonctionnant pour la première fois simultanément, les machines d’AAA Corp. se veulent à la fontière de la légalité. Ainsi de la radio "pirate" qui émettra jusqu’à dimanche sans autorisation à Poitiers, sur la fréquence 106.6 FM. 

Un
Un "sound system" original, 100 % système D (DR)

Le sound system, lui, participe aux concerts qui ont lieu sur place chaque soir, avec de très bons collectifs de musique électronique. "Nous venons de la culture des free parties et de Spiral Tribe", explique Simon, qui cite en exemple le collectif anglais pionnier de la convergence entre techno et activisme politique.

Jeudi, plus de 1000 personnes sont venues voir l’inauguration de cette tentative d’"utopie éphémère et applicable."

Des artistes raffinés

A Poitiers, l’exemple le plus fort est sûrement la raffinerie mobile, le dernier camion construit par les deux pères d’AAA Corp., tous deux ex-étudiants aux Beaux-Arts de Saint-Etienne. Ce camion intègre une presse qui transforme des tonnes de graines de tournesol en huile, qui sert à la fois de condiment et de carburant pour véhicule. Restent des tourteaux de tournesol, qui peuvent être revendu comme nourriture d’élevage ou exposés, comme à Poitiers.

Revendiquant le "do-it-yourself" et le "low tech", les artistes d’AAA Corp. construisent eux-mêmes toutes leurs machines, en récupérant le maximum d’éléments auprès d’un réseau de ferrailleurs.

Ainsi produite, la raffinerie mobile a coûté 9 000 euros environ, dont presque 4 000 pour la presse. AAA Corp. a confinancé le projet avec deux galeries associatives, VKS à Toulouse et Le Linéaire à Romans.

"Notre huile est interdite en France, en tant que carburant. Elle n’est pas soumise à la taxe intérieure sur les produits pétroliers. L’Etat ne prend que 6 % sur les huiles végétales, contre 78 % sur l’essence...", explique Simon, dont la raffinerie produira 400 litres d’huile à Poitiers, assez pour alimenter les camions pendant 2 mois.

Vive l’huile de coude !

"L’idée est vraiment de transmettre et de diffuser nos savoirs et nos méthodes, affirme l’artiste. Pour la raffinerie, nous recevons vraiment beaucoup d’emails de gens, dont certains construisent maintenant leur propre unité chez eux, sur notre exemple."

Simon rappelle que l’illégalité des carburants alternatifs est bien rélle : "Valenergol, une association qui propose à ses membres de presser leur propre huile de tournesol à prix réduit, a récemment été condamnée." VALorisation ENERGétique des OLéagineux a écopé d’une amende.

"Nous nous plaçons sur les failles des lois. Notre raffinerie ne peut exister qu’en tant qu’objet d’art", explique Simon. Nous profitons de ce décalage et de la caution culturelle..."

A défaut d’atteindre l’indépendance énergétique, AAA Corp. promeut l’indépendance d’esprit.

Le site d’AAA Corp.:
http://www.aaacorp-plateforme.net

Le site du Confort moderne (Poitiers):
http://www.confort-moderne.fr/

Des Américains annoncent un procédé miracle pour transformer les déchets en pétrole (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a8705

 
Dans la même rubrique

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA

14/11/2003 • 14h40

Le V2V, une vidéothèque militante et décentralisée

13/11/2003 • 16h07

Les télés libres appellent à des états généraux européens du "tiers secteur audiovisuel"
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse