18 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/10/2000 • 00h00

eBay : ”Nous voulons devenir n°1 en France

Le site américain d’enchères eBay ouvre ses portes en France jeudi 5 octobre. Âgé de 34 ans, le directeur général, Philippe Fontaine, annonce son intention de poursuivre iBazar en justice pour récupérer la marque ebay en France et le nom de domaine ebay.fr.


Philippe Fontaine
DR
Fondée en 1995 par l’Américain d’origine française Pierre Omydiar, eBay est aujourd’hui implantée dans sept pays (...tats-Unis, Canada, Japon, Australie, Allemagne, Grande-Bretagne et France). L’entreprise californienne compte 15 millions de membres, 1 500 salariés. C’est l’une des rares entreprises bénéficiaires de la netéconomie.

Transfert - eBay se lance en solo en France. Pourquoi ne pas s’être allié avec iBazar ou Aucland, les deux principaux sites français d’enchères ?

Philippe Fontaine - Nous avons fait notre analyse du marché, pris des contacts avec eux. Des négociations ont eu lieu. Mais en définitive, nous avons préféré nous lancer sous notre propre régie. Nous développons des sites d’enchères depuis 5 ans. C’est donc un métier que nous maîtrisons et ça ne nous pose pas de problème de nous lancer seuls. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas de rapprochement plus tard. Nous restons ouverts à la discussion.

Quelles sont vos relations avec iBazar, qui détient la marque eBay en France, ainsi que le nom de domaine ebay.fr ?

Cette situation nous navre. Nous l’avons découverte lors de notre première étude du marché français et sommes aussitôt entrés en négociations avec iBazar (Lire iBazar et eBay : le mariage ou la guerre ?). Celles-ci n’ont rien donné. Quoi qu’il en soit, la loi française nous donne raison car nous sommes reconnus comme détenteurs légitimes de cette marque. L’affaire a été portée devant le tribunal de grande instance de Paris et nous avons confiance en la justice française.

Quels sont vos objectifs sur le marché français ?

Devenir le numéro un. C’est clair et net, à l’image des objectifs que nous nous sommes fixés lors de notre arrivée en Grande-Bretagne et en Allemagne.

La concurrence est rude sur le marché français. Quelle est votre stratégie ?

Nous mettons en place la stratégie de ciblage qui nous est familière. Nous allons avant tout établir eBay dans les milieux des collectionneurs et des passionnés, pour créer une communauté vibrante et pleine d’activité. Il s’agit de développer une mentalité de "village eBay", en instaurant la confiance entre acheteurs et vendeurs.

Comptez-vous lancer une grande campagne de communication ?

Nous n’avons pas de projet de communication vers le grand public. eBay est une des rares entreprises bénéficiaires du Net. Nous tenons à le rester et ne gaspillerons donc pas d’argent en campagnes de communication inutiles. Nos moyens seront ciblés vers les milieux des collectionneurs et des passionnés. Cela passe par les congrès, les foires, les revues spécialisées. Je précise au passage qu’il n’y aura pas non plus de publicité sur notre site. Nos revenus proviennent uniquement des droits d’inscription et des commissions prélevées sur la valeur finale de la vente.

Pas de grande fête non plus pour annoncer votre arrivée en France ?

Nous avons prévu un communiqué de presse, nous rencontrons les journalistes. Mais nous ne prévoyons pas de grande fête "à la Amazon", si c’est à cela que vous faites allusion. Encore une fois, nous sommes une des rares entreprises rentables du Net et nous tenons à le rester.

Comment avez-vous recruté votre équipe française ?

Nous nous sommes appuyés sur la communauté francophone des salariés d’eBay en Californie ainsi que sur nos clients francophones. Nous avons également fait appel à des cabinets de recrutement. Notre équipe française comporte huit personnes et devrait atteindre une trentaine de salariés avant décembre.

Les Français pourront-ils accéder à l’ensemble des sites eBay ?

Totalement. D’un côté, nous sommes orientés sur les marchés locaux, en monnaie et langue locales. De l’autre nous donnons accès à nos sites internationaux, tant à la vente qu’à l’achat. Pour le moment, nous n’avons pas encore de système de traduction, mais nous y travaillons.

Quels sont vos autres projets en Europe ?

Nous serons en Italie avant la fin de l’année, avec notre propre régie, comme en France. Ensuite nous nous étendrons en Europe et en Asie. À terme, le concept veut qu’eBay soit une entreprise planétaire tout en étant présente sur chaque marché local.

Le site d’eBay États-Unis:
http://www.ebay.com Le site d’eBay France:
http://www.ebayfrance.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse