27 05 2022
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


31/03/2001 • 16h04

Web agencies : retour sur terre

Aux ...tats-Unis, les Web agencies vont mal. La fin de la folie start-up leur est fatale. En Europe, les grosses se préparent à manger les petites.

La cotation au Nasdaq de March First est suspendue depuis le 27 mars. La première web agency mondiale s’apprêterait à licencier 2 000 de ses 7 000 employés et son actionnaire principal, Francisco Partners, chercherait preneur, selon le Wall Street Journal. Autre mammouth du secteur : Pixelpark, société contrôlée par Bertelsmann, a révisé à la baisse tous ses résultats. Alors que l’action Pixelpark est au plus bas depuis son introduction en Bourse en octobre 1999, la société va licencier 60 personnes (240 déjà au second semestre 2000) et fermer des bureaux à l’étranger. Integra, l’une des premières web agencies françaises, vient de faire appel à deux banques d’affaire de trouver un partenaire ou un repreneur. La tourmente américaine viendrait-elle de toucher les côtes européennes ? Consacrées en 2000, les web agencies subiraient-elles le contrecoup du dot-com blues ? En tout cas, la moitié de ces structures seraient actuellement à vendre en Europe. "Attention, sous le terme de web agencies se cachent des sociétés et des compétences bien différentes. Il ne faut donc pas généraliser", modère Denis Lafont, responsable du développement chez Fi System. Entre les sociétés qui n’interviennent que sur certains secteurs, comme le graphisme, l’hébergement ou le marketing ; et celles qui intègrent toute la chaîne, du design à la gestion du nom de domaine, en passant par le développement, il est vrai qu’il est difficile de s’y retrouver. Mais un point fait l’unanimité : celles qui vont s’en sortir sont celles qui peuvent mener un projet de A à Z. "La taille fait le succès. Il faut pouvoir répondre à la demande de tous les clients, gros ou petits. Pouvoir mobiliser 10 ou 80 personnes sur un projet", constate Denis Lafont. Fi System peut aligner 900 personnes dans 5 pays et Valtech 1 000 salariés dans sept ...tats. C’est la fin des petites équipes de designers web ou d’ingénieurs très spécialisés qui rivalisaient, il y a encore un an, avec les gros. "Il y a un mûrissement du marché du service, c’est évident. Comme il y en a eu dans le conseil ou l’ingénierie informatique. Il n’y aura pas la place pour 100 leaders", ajoute Denis Lafont.

La fin de la ruée vers l’or

Mais selon les principaux acteurs, le ralentissement du marché ne sera pas du niveau des ...tats-Unis. "Les situations en Europe et aux ...tats-Unis sont très différentes, car outre-Atlantique, les start-ups ont soulevé un enthousiasme bien autre que celui qu’on a connu ici. Tout est monté très haut, la chute est d’autant plus difficile", assure Mikael Thinghuus, directeur financier de Valtech. La vague start-up, ils l’ont tous attendu et en tous ont profité. "Lors de la ruée vers l’or, les pelles se sont bien vendues", sourit Paul-Emile Cadhilac, directeur du pôle conseil de Business Lab. Les Web agencies ont même été soupçonnées d’avoir abusé d’"entreprenautes", peu au courant des pratiques du marché et plein de cash (au moins au début). Cette explosion fut, de toutes façons, de courte durée. Chez Fi System, au premier trimestre 2000, 25 % des contrats étaient signés avec des start-up, mais plus aucun dès le second trimestre, suite à la chute du Nasdaq en mars. Finalement, les dot-com n’auront jamais représenté une place prépondérante dans le chiffre d’affaires des grandes Web agencies : 8 % chez Fi system, moins de 5 % chez Valtech ou encore 10 % chez CyberOuest. L’année 2001 restera comme une année de transition. Avec la fin de la pression du Web à tout prix, les grandes entreprises repoussent leurs décisions d’aller sur le Web. Ou peaufinent des plans à trois ans. Ou même, font le choix d’intégrer les compétences Web en interne, comme Club-Med. Les courbes de croissance se sont calmées. On ne peut plus se permettre de refuser des projets. Les Web agencies sont retombées sur terre.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse