19 06 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/06/2000 • 20h47

Tu vas mourir, start-up !

Un site américain propose un concours de pronostics sur la mort de start-ups. Cynique, mais drôle.

Les héros du Net vous gonflent ? Marre des histoires d’ascension fulgurantes et de business plans révolutionnaires ? Allez vous défouler sur fuckedcompany.com. Ce site propose de miser cyniquement sur la mort de start-ups. Lancé le 2 juin dernier, il reprend le principe macabre des "celebrity deadpools" permettant de parier sur le décès de personnalités. Car l’humour noir fait recette : en deux semaines, 20 000 joueurs se sont inscrits sur fuckedcompany.com. Ce succès a surpris Philip Kaplan, créateur et unique animateur du site, pour qui il s’agissait d’un simple divertissement. "Au départ, c’était juste un jeu en ligne avec des amis, confie ce new-yorkais de 24 ans, par ailleurs patron d’une société prestataire de services Internet et extranet. Puis, ils m’ont demandé s’ils pouvaient inviter des amis, et ainsi de suite. J’ai alors décidé d’en faire un véritable site."

En cas de malheur, c’est le jackpot !


DR
Sur le site, les règles du jeu sont assez simples : un joueur peut choisir de maudire cinq entreprises par semaine. Chaque mauvaise nouvelle (un "Fuck") concernant l’activité réelle d’une des sociétés choisies rapporte des points dont le nombre dépend de la gravité de l’annonce : de un point pour des licenciements mineurs à 100 lorsqu’une compagnie ferme définitivement ses portes. Ces infos doivent être confirmées par Dotcomfailures.com, un site qui recense les pépins de la nouvelle économie. Plus une dotcom semble prospérer, plus sa cote est gonflée. Donc, en cas de malheur, c’est le jackpot ! Illustration avec boo.com dont la faillite aura fait gagner 190 points d’un coup aux petits malins qui avaient flairé le désastre. La tactique la plus sûre : choisir une boîte mourant à petit feu, licenciant par-ci, recalculant ses objectifs par-là... jusqu’au crash final et son introduction au Hall of Fame, le Panthéon des plantages.

Rançon de la réussite, Fuckedcompany est aujourd’hui considéré par certains comme une source d’informations. Investisseurs ou recruteurs viennent y récolter les derniers ragots ou les tendances en vogue. Philip Kaplan, lui, prévoit d’ajouter une rubrique statistiques. Des partenaires potentiels se sont même proposés de décerner des prix (dont la forme reste à définir) aux meilleurs Cassandre. Il n’y a plus de morale...

http://www.fuckedcompany.com
http://www.fuckedcompany.com http://www.dotcomfailures.com
http://www.dotcomfailures.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse