28 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/09/2001 • 18h34

New York craint pour sa santé

Les experts sont partagés sur la nocivité des différentes particules émanant de l’effondrement des Twin Towers. Des effets à long terme, dus, notamment, à l’amiante et aux poussières, ne sont pas exclus.

Alors que le nettoyage des décombres du World Trade Center continue, les New-Yorkais commencent à s’inquiéter pour leur santé. Les craintes, relayées par certains experts indépendants, portent notamment sur le cocktail de substances émanant des décombres, la possible présence d’amiante ou la détérioration de l’eau potable. Comme souvent, les experts divergent sur l’évaluation des risques. Les autorités fédérales, représentées par l’US Environmental Protection Agency (EPA), se sont efforcées, dès le début de cette semaine, de minimiser les conséquences de l’effondrement des tours jumelles. Le porte-parole de l’EPA, Tina Kreisher, a ainsi déclaré au Los Angeles Times que "les New-yorkais peuvent se rassurer puisque l’air, même accompagné de fumée, n’est pas dangereux". Au lendemain des attentats, 10 000 masques avaient été distribués et des mesures de qualité (aux résultats jugés "satisfaisants") effectuées.

Divergences d’experts

Mais ce discours officiel lénifiant ne convainc pas les experts indépendants. Au chapitre des inquiétudes, ces derniers évoquent le mélange des substances projetées dans l’air suite aux implosions : carburant des réacteurs, poussière, ciment, matériel informatique brûlé, fils électriques... "Avec un tel mélange, on ne peut être qu’inquiet", prévient Kimberly Prather, spécialiste de chimie atmosphérique à l’université de Californie à San Diego dans les colonnes du Los Angeles Times. Selon certains spécialistes, l’explosion des réservoirs d’avion projetterait en effet des matières chimiques très toxiques, capables d’endommager les poumons et même, à terme, de provoquer des cancers.

Effets à long terme

Autre danger possible, plus inattendu celui-là, celui de l’amiante. Les mesures effectuées sur le site révèlent des taux d’amiante relativement faibles, qui ne posent pas de risques immédiats. Cependant, certains experts, particulièrement inquiets pour les sauveteurs, craignent que des particules d’amiante, très nocives, se soient disséminées dans l’air après la destruction des buildings. Les problèmes d’eau potable provoquent aussi des inquiétudes. Les bactéries produites par les corps délabrés pourraient en effet infecter plusieurs nappes phréatiques et détériorer la qualité de l’eau pour l’ensemble de la ville. En attendant d’en savoir plus, les experts ont recommandé aux habitants de New York, et surtout aux personnes fragiles (asthmatiques, cardiaques...), de sortir le moins possible et d’éviter tout effort physique. L’American Lung Association, qui combat la pollution de l’air et ses effets, précise sur son site que "si les premières irritations pulmonaires peuvent se manifester 48 heures après avoir respiré les substances toxiques (...), la durée d’incubation, pour des cas de cancers des poumons, peut durer trente ans..."

L’article du Los Angeles Times:
http://www.latimes.com/news/nationw... L’article de BBC News:
http://search.bbc.co.uk/worldservic... Le site de l’American Lung Association de New York:
http://www.lungusa.org/newyork/inde... Le site de l’Environmental Protection Agency:
http://www.epa.gov/
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse