27 05 2022
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/01/2001 • 10h00

Mercata, Letsbuyit, même fracas

Gifle pour l’achat groupé. Deux de ses plus grands représentants défaillent. Après l’asphyxie financière de l’européen Letsbuyit, c’est à l’américain Mercata de succomber.

Plus on est nombreux à vouloir acheter un produit, plus on peut faire baisser son prix.. Le concept de l’achat groupé est séduisant et surtout très bien adapté au Web et à sa logique de réseau. Mais le nombre insuffisant des cyberconsommateurs - et leur individualisme - lui est fatal. Après la semaine très agitée du leader européen Letsbuyit, c’est l’un des pionniers américains Mercata qui jette l’éponge. Son PDG, Tom Van Horn, a annoncé vendredi que le site arrêterait ses activités le 31 janvier, mettant ainsi ses 100 salariés au chômage. La veille, il tentait le tout pour le tout en annonçant une prochaine entrée en Bourse. Histoire de tenir encore quelques temps, après avoir dépensé 89 millions de dollars (près de 615 millions de francs) en 20 mois d’existence. Mais le marché n’est décidément pas là. "C’est dommage, car beaucoup d’investisseurs disent adorer nos résultats, notre business modèle, et notre gestion des affaires, mais ils assurent ne rien pouvoir tenter maintenant", a concédé Tom Van Horn. Et pourtant, les investisseurs de Mercata ne sont pas les premiers venus. Vulcan Ventures, le fonds d’investissement de Paul Allen (cofondateur de Microsoft) y côtoie le Français Europ@web. Et les résultats sont là. Les chiffres du dernier trimestre 2000 sont les plus importants réalisés depuis les débuts de la société. Qui plus est, Mercata avait été récompensé pour son avance technologique : la société avait réussi à faire breveter la méthode de l’achat groupé utilisée sur son site.

Pas prêteur

"L’échec de Mercata ne doit pas signer l’échec de l’achat groupé", a insisté le PDG. Aux Etats-Unis, ce concept a surtout pâti du grand nombre d’acteurs sur le marché. Aux concurrents, Mobshop, Etrana (anciennement ActBig) ou Zwirl, se sont ajoutés les portails comme Yahoo ou AOL qui ont profité de leur vaste audience pour se lancer. "Le problème de tous ces sites, c’est que les commerçants traditionnels seront toujours capables de brasser des volumes plus importants qu’eux et donc de bénéficier de remises de prix plus importantes", modérait-on chez l’analyste Forrester Research, dès mars 2000. Letsbuyit croyait pouvoir résoudre le problème des volumes de marchandises nécessaires à l’obtention d’un bon prix, en s’implantant directement dans 14 pays. Mais il manque actuellement d’argent pour prouver l’efficacité de sa méthode.

Les sites d’achat groupé ont peut-être devancé leur époque. Sur le Vieux comme sur le Nouveau continent, la population des Internautes n’est ni très acheteuse, ni vraiment altruiste : prévenir son voisin ou ses amis qu’il y a une occasion sur un site de vente n’est pas encore devenu une habitude. La preuve, selon les professionnels du milieu, en est administrée par une simple observation : le succès grandissant des comparateurs de prix. Leur forte fréquentation indiquerait en effet que la quête de la bonne affaire est une préoccupation très individualiste : quand on a l’a trouvée, on la garde pour soi.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse