21 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/08/2001 • 16h26

Le fabuleux destin d’I2BP (3/4)

archmag16

CHAPITRE III : COMMENT JE ME SUIS FAIT INCUBER

À l’été 2000, la chance sourit enfin à Marc-...ric Gervais. Il décroche un rendez-vous avec l’Atelier de l’Innovation. Situé dans un bâtiment sans charme planté en bordure du périphérique parisien, dans le XVIIe arrondissement, l’Adi, comme l’appelle ses employés, apparaît comme un incubateur discret, à mille lieues de la branchitude des pépinières Tocamak ou Republic Alley. La structure a été fondée, en août 1998, par Jean-Yves Charron et Gilles Malfait. Le président et son directeur général s’inscrivent dans la lignée du capitalisme traditionnel. L’équipe qu’ils dirigent affiche une moyenne d’âge supérieure à 35 ans et Charron fait encore appeler ses correspondants par sa secrétaire. Carrure imposante, costume croisé et crinière blanche, c’est lui le maître à bord. Capable d’accès de fureur sous des dehors bonhommes, il a fixé, pour la dizaine de start-ups qu’il héberge, des règles de fonctionnement quasi-militaires, qu’il martèle à l’occasion d’incontournables briefings hebdomadaires. La plus sévère d’entre elles, c’est le partage du capital initial : 50 % pour le porteur de projet, 50 % pour l’Atelier. En contrepartie de quoi, Charron apporte notamment le soutien de Najeti, un fonds d’investissement doté, dit-il, de 300 millions de francs, créé par les Durand, héritiers des fondateurs des Cristalleries d’Arques. À 55 ans, Charron se revendique autodidacte et inventeur professionnel, d’où son intérêt pour les jeunes pousses à fort contenu technique ou technologique, qu’elles produisent des chaudières de nouvelle génération (Therm Ambiance) ou qu’elles aient mis au point un astucieux système universel d’emballage (Elyce Innovation). Les pures dotcoms, elles, sont examinées avec une extrême circonspection.

La conversation amoureuse

Pourtant, l’œil de Charron s’allume lorsqu’il reçoit Gervais. Le président de l’Adi goûte peu les nouvelles technologies, mais il comprend très vite ce que son visiteur lui propose avec la vidéo à bas débit via Internet. WEB.fr, c’est la quête du Graal, un marché qui se chiffre en milliards de dollars. Avec, en prime, la perspective d’une lutte contre les titans Microsoft, Sun et Real Networks. Charron tombe sous le charme. « Quand j’ai rencontré Jean-Yves Charron, on était sur la même longueur d’ondes concernant Internet : je n’ai aucune honte à dire que je me situe dans l’Internet marchand », dira Marc-...ric Gervais. Jean-Yves Charron charge son tout nouveau directeur scientifique, Michel Munoz, d’évaluer l’activité de WEB.fr. En réalité, son choix est presque déjà arrêté : c’est une bonne affaire. Est-il aveuglé par le bagout de Marc-...ric Gervais ? Difficile à dire. Ce qui est sûr, c’est qu’il a « un ego de grand découvreur d’innovations », comme en témoigne une ancienne employée de l’Atelier de l’Innovation. À la fin du mois de septembre 2000, WEB.fr s’installe à l’Adi. Le 11 octobre 2000, le mariage est officialisé. L’Atelier de l’Innovation s’empare de la moitié du capital de WEB.fr, Marc-...ric Gervais conserve 44 % du gâteau. Il est prévu que des parts reviennent aux développeurs. Employé par l’Adi, Philippe Fourcade, 42 ans, devient gérant de la société. Curieuse entorse à ses propres règles, Charron s’adjuge le titre de président.

Petits génies et vieux démons

Lorsqu’il monte voir ses jeunes prodiges au sixième étage de l’Adi, Jean-Yves Charron est excité comme un gamin. À la mi-novembre, il fait visiter les lieux à un journaliste de Transfert.net. « Ce type est un génie », lâche-t-il en passant devant l’ordinateur d’Ivan F.. L’étudiant est très bien payé. Pour les gamins, c’est la belle vie. Mais, selon Gervais, ils travaillent parfois jusqu’à 20 heures par jour. Officiellement, Charron et Gervais se sont fixé pour but de « sortir » la technologie au début de l’année 2001. Le 11 décembre, WEB.fr encaisse l’investissement de Najeti, un chèque de 7 millions de francs déposés sur un compte de la Financière de Rotschild. On en profite pour changer une nouvelle fois le nom de l’entreprise : ce sera désormais i2bp. I/2B/P en référence au vocabulaire technique des « trames dans un train de compression vidéo MPEG ». Mais aussi, en franglais, « I tue BP ». Un obscur jeu de mot annonçant la mort des autres technologies de vidéo sur Internet.

Le cercle des étudiants disparus

Seule ombre à ce tableau idyllique, la situation scolaire d’Ivan F.. Depuis la rentrée de septembre, l’étudiant n’a pas remis les pieds à Supinfo. Devant le président de l’école, Alick Mouriesse, Marc-...ric Gervais se livre à un grand numéro pour que le garçon poursuive son travail à WEB.fr. Sans succès. Début décembre, l’étudiant reçoit un avertissement de l’école avant exclusion définitive. Ses parents sont prévenus. Cette fois, c’est Philippe Fourcade, le gérant de WEB.fr, qui joue les pompiers auprès de l’établissement. Il vient à l’école pour une démonstration de la technologie. Selon Mouriesse, la vidéo est vraiment de qualité médiocre. Le président de l’école, de plus en plus sceptique depuis la première rencontre avec Gervais, rétorque qu’il peut faire mieux sur le PDA couleur qu’il vient d’acheter. L’école exclut l’étudiant quelques semaines plus tard. Un temps retourné à Supinfo, Hervé C. sèche lui aussi les cours pour revenir à WEB.fr.

1 2 3 4
 
Dans la même rubrique

16/09/2001 • 12h10

Vous avez dit 3 D ?

16/09/2001 • 12h02

La navigation à vue

15/09/2001 • 18h33

320 000 utilisateurs de napster

15/09/2001 • 18h32

Flash intime

15/09/2001 • 18h26

La béchamel de Guillaume
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse