21 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/01/2001 • 11h49

La vidéo bas débit sera en ligne début mars

L’article sur la technologie de diffusion d’i2bp a provoqué de très nombreuses réactions. Certaines enthousiastes, la plupart incrédules, voire agressives. Nous estimons simplement avoir fait notre travail : rapporter ce que nous avons vu, en précisant les limites de nos infos recueillies après une enquête sérieuse, en les croisant, en vérifiant les crédibilités, en validant les affirmations contrôlables...

Dans nos forums, une question revenait souvent : pourquoi n’y a-t-il pas de démo en ligne ? Selon les responsables du projet, la réponse est simple et juridique : le brevet de i2bp a été déposé en Europe, mais ses extensions internationales ne seront pas validées avant le début du mois de mars. Or, selon la jurisprudence américaine, une démonstration en public constituerait une forme d’exploitation commerciale. Et cette exploitation commerciale rendrait impossible le dépôt d’un brevet. Donc il n’y aura pas de démonstration avant le dépôt final du brevet aux ...tats-Unis, début mars 2001.

Christophe Agnus

Jean-Yves Charron, président de i2bp et de l’Atelier de l’innovation, assure que la technologie de diffusion vidéo bas débit, i2bp, sera en ligne début mars 2001. Mais il se refuse à rendre public le moindre test avant cette date. Interview.

Pouvez-vous rappeler le débit minimal de la technologie de compression vidéo i2bp et la qualité d’image correspondante ?
Suite de l’interview
page 1/3

page2/3

page 3/3

<script language=JavaScript> = 4 ) // Check for Flash version 4 or greater in Netscape document.write(’’) ; else if ( !(navigator.appName && navigator.appName.indexOf("Netscape")>=0 && navigator.appVersion.indexOf("2.")>=0)) // Netscape 2 will display the IMG tag below so don’t write an extra one document.write(’’) ; //—> <img src="http://www.transfert.net/ancien/fr/net_economie/videomagik.gif" width=226 height=542 usemap="#videomagik" border=0>
Pour tous les types de récepteur - PC, PDA, téléphone mobile -, quels que soient les moyens d’y accéder - modem, ADSL, câble, GPRS... -, on est à moins de 2 ko/s, vidéo et son compris. C’est la télé sur Internet, avec une qualité entre le VHS et le DVD, y compris à bas débit. Toutes les vidéos passent, même les plus animées. Il n’y a pas de problème. La première démonstration en ligne s’effectuera lors d’un événement sportif, en direct, avec une caméra numérique, et avec la qualité télé sur votre PC. Côté son, il y a un peu de dégradation, mais pas au niveau de l’image. Pour le son seul aussi, on va vraiment étonner tout le monde.

Vous maintenez que ce débit est possible sur Internet. Avez-vous fait des tests ?

Mais oui ! Et ça marche très bien. Bien sûr, si la connexion coupe, ça s’arrête. On n’est pas responsables de ce qui se passe sur les bandes passantes. Mais, dans des conditions normales, nous passons à moins de 2 ko/s. Aujourd’hui, je suis obligé d’aller dans des laboratoires pour faire des tests sur le GPRS, et je n’irai pas dans des laboratoires où je ne maîtrise pas l’ensemble des données. On attendra donc le 1er mars pour faire des tests GPRS. Mais je peux vous assurer que ça ne posera aucun problème.

Vous pouvez nous rappeler comment cette technologie s’utilise ?

On fait du streaming. On veut apporter au marché la possibilité de pouvoir faire payer tous les contenus qui seront mis en ligne. Donc le player [le logiciel de lecture, NDLR] n’est pas résident, il montera à chaque fois avec le film, la musique ou l’événement sportif. Et il partira à la fin. On va pouvoir faire payer les droits d’auteur. Et quand vous arrivez sur un site, on vous montrera 20 secondes d’un spot publicitaire, un vrai, et vous pourrez aller sur la page d’accueil quand vous aurez mangé les 20 secondes de la publicité. C’est une révolution...

Ce n’est pas très sympa pour l’internaute !

Pourquoi ? En échange, c’est gratuit. La publicité payerait les communications, ce qu’Internet n’a pas encore réussi à faire aujourd’hui. Le gratuit se casse la figure. Vous le dîtes vous-même sur votre site. Alors évidemment, ça va tout changer.

Vous ne nous autorisez pas à tester votre technologie sur notre matériel, ou même ici dans vos locaux. Pourquoi ? Qu’avez-vous à cacher ?

Ce qu’on a entre les mains, c’est une révolution. Ça vaut beaucoup d’argent. Et depuis quelques semaines, le pouvoir est ici détenu par des juristes. Nous sommes en train de déposer des brevets dans le monde entier. Je vais vous donner un exemple : le brevet aux ...tats-Unis n’a pas encore été déposé. Si je mets en ligne aujourd’hui, la jurisprudence américaine est telle que ce serait considéré comme une divulgation. Donc je ne mettrai pas en ligne. Je ne prendrai pas le risque de voir, demain, quelqu’un contester mon brevet auprès de mon acheteur

1 2 3
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse