28 10 2021
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


10/10/2001 • 18h32

Des hologrammes dans la pub ?

Holomedia, une société hongroise, développe un appareil qui projette des hologrammes destinés à la publicité.

Des hologrammes à la place des traditionnels panneaux publicitaires : voilà l’ambition d’Holomedia, une société mixte hongroise qui résulte de l’entente entre Provision Entertainment, une firme américaine spécialisée dans les loisirs interactifs, et la société hongroise Deepworks. Pour Holomedia, c’est sûr, les consommateurs vont adorer... Baptisé "Holovision", l’appareil holographique ressemble fortement à un distributeur automatique de boissons. Mais il ne distribue pas de soda : il projette, dans l’espace, des images haute définition en deux dimensions et en couleurs d’une taille d’environ 40 cm. Le site de Provision Entertainment, où l’on peut voir une démonstration du produit, précise que les images peuvent être projetées de deux manières. Le modèle HL Static permet à des objets simples et interchangeables de flotter dans l’air tout en restant fixes ; Le modèle HLD Digital permet, lui, de faire évoluer des animations dans l’espace. Dans un mail, Csaba Rakosy, le directeur d’Holomedia, précise que "le modèle digital offre aux publicitaires une plus grande liberté en terme de créativité". La société hongroise projette d’installer bientôt plusieurs centaines d’appareils (isolés ou montés en réseau) dans les centres commerciaux de pays comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne ou la Hongrie. Les publicitaires intéressés devront alors rétribuer Holomedia non pas en fonction du coût des machines, mais en fonction du temps de projection dans l’air.

De faux hologrammes

Dans un petit film projeté sur le site, Holomedia fait part de ses ambitions. "Holovision va révolutionner le monde de la publicité et générer un nouveau type de consommateurs", annonce une voix-off sur une musique un brin oppressante. Sur ce film, on voit plusieurs consommateurs rivaliser d’éloges sur le produit. Holomedia affirme aussi que les études montrent que "les images ainsi projetées sont plus rapidement et durablement retenues par les consommateurs que des images traditionnelles". Mais Csaba Rakosy précise aussi que les études ne font que commencer. D’ailleurs, elles n’abordent pas un problème important : les images projetées ne seraient visibles que sous certains angles. "Même si la technique utilisée peut présenter de très belles couleurs, des sauts d’images peuvent survenir", note Paul Smigielski, professeur d’optique à l’Institut Saint-Louis, dans le Haut-Rhin. "Le procédé utilisé n’est pas vraiment celui des hologrammes, ajoute t-il, car les images sont projetées en deux dimensions" (et non en trois dimensions, comme c’est le cas pour de vrais hologrammes, ndlr). Un détail, pour Holomedia qui considère sans doute que dans le domaine de la pub, tous les coups sont permis...

Le site de l’Institut de recherches franco-allemand de Saint-Louis:
http://www.isl.tm.fr Le site de Provision Entertainment:
http://www.provisionentertainment.c...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse