22 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/08/2001 • 18h34

Les robots sont de sacrés golden boys

Une expérience, menée par IBM, montre que les robots sont de bien meilleurs spéculateurs que les humains. La communauté scientifique est partagée sur la portée de l’affaire.

Depuis Deep Blue, on savait déjà que les robots jouent mieux aux échecs que les humains. Le même IBM vient de montrer que les machines sont aussi de meilleurs spéculateurs. Et selon Jeffrey Kephart, du centre de recherches de la compagnie américaine, cette découverte est encore plus significative que les défaites de Gary Kasparov. Rapportée par le New Scientist, l’expérience inédite réalisée par IBM consistait à faire s’affronter six personnes lambda et six robots dans un jeu de spéculation. À tour de rôle, les uns représentaient les acheteurs, limités en termes de pouvoir d’achat, et les autres jouaient le rôle des vendeurs, à partir de prix plancher. Le but de l’opération était, en suivant un principe économique de base, de maximiser son profit en spéculant sur le cours de produits aussi divers que l’or ou la poitrine de porc. Et les résultats sont intéressants : à partir de stratégies simples, les robots ont ramené 7 % d’argent de plus que nos malheureux congénères. Dave Cliff, de Hewlett-Packard, un des concepteurs de ces traders métalliques pour IBM, déclare même "être heureusement surpris que ses algorithmes aient permis de battre des humains".

Fini les krachs boursiers

Bien évidemment, pour les chercheurs d’IBM, les résultats sont à la mesure des espoirs (et de l’argent) investis dans ce projet. Jeffrey Kephart affirme que cette réussite pourrait se chiffrer "en milliards de dollars chaque année". Bientôt, dit-il, "des millions de robots remplaceront les spéculateurs traditionnels pour prendre les décisions de spéculation". Alors, fini les krachs boursiers ? Pour Jean Arcady-Meyer, directeur de recherches au CNRS, cette expérience n’apporte aucun élément réellement nouveau : "Six humains testés contre six robots, ça ne fait pas des statistiques bien convaincantes", affirme-t-il. D’autant plus que les humains n’étaient pas des professionnels. "Depuis les travaux d’Axelrod, qui avait mis en compétition des programmes informatiques et des humains dans le jeu du dilemme du prisonnier itéré (1), on sait bien qu’un ordinateur peut faire mieux que les humains", ajoute-t-il. En fait, cette expérience ne représente qu’une des applications des "nouveaux systèmes modulaires d’anticipation des comportements spéculatifs "(2). En clair, le robot s’adapte automatiquement à ses adversaires en anticipant leurs réactions (une seule stratégie ne suffit pas, car elle peut fonctionner contre une personne et échouer contre une autre). Cependant, si Jean Arcady Meyer restreint la portée de l’expérience, il ne remet pas fondamentalement en cause l’idée qu’à terme des robots puissent effectuer des opérations de spéculation pour des organismes financiers.

(1) Dilemme du prisonnier d’Axelrod : RAPPEL : "Dans le dilemme du prisonnier, deux joueurs sont en présence. Chacun a deux options : soit coopérer, soit faire cavalier seul. Chacun doit choisir sans connaître la décision de l’autre. Quoi que fasse l’autre, il est plus payant de faire cavalier seul que de coopérer. Le dilemme consiste en ceci que, si les joueurs font cavalier seul, ils s’en tirent moins bien que s’ils avaient coopéré." On peut répéter de multiples fois ce dilemme, ce qui permet la mise en place de stratégies. On parle alors de dilemme du prisonnier itéré.

(2) Résumé de la thèse de doctorat de Christophe Meyer (un exemple de systèmes modulaires d’adaptation).

L’article du New Scientist:
http://www.newscientist.com/hottopi...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse