22 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


2/08/2001 • 19h00

En Bourse, les analystes craquent aussi

Mary Meeker, l’analyste vedette de Morgan Stanley, est accusée d’avoir causé la ruine d’investisseurs. Les plus grandes banques d’affaires du monde sont dans le collimateur.

Serait-ce la Révolution à Wall Street ? Des investisseurs mécontents viennent de porter plainte contre Mary Meeker, l’analyste vedette de la banque d’affaires Morgan Stanley, surnommée la "reine de l’Internet". Les investisseurs lui reprochent d’avoir publié plusieurs études recommandant vivement d’acheter des valeurs Internet (Amazon et eBay). Aujourd’hui, ces investisseurs ont perdu leur chemise et cherchent un responsable à leurs malheurs. Explication. Les études de la banque d’affaires Morgan Stanley - comme celles des autres "Big Five" : Merrill Lynch, Credit Suisse First Boston, Goldman Sachs et JP Morgan - portent sur des entreprises clientes de ses services. La banque d’affaires n’a donc pas intérêt à "démolir" une société - même mal gérée - sous peine de la voir filer chez une banque concurrente. Or, outre le métier de banque d’affaires, les "Big Five" exercent aussi l’activité de courtier (vente de titres) auprès d’autres clients, des investisseurs institutionnels et particuliers. Et, plus un client achète de titres, plus le courtier touche de commissions.

Des études très intéressées

En résumé, les investisseurs reprochent aujourd’hui aux banques d’affaires de publier des études complaisantes sur leurs entreprises clientes. Des études sur lesquelles les courtiers s’appuient à leur tour pour vendre, auprès des investisseurs, les actions des mêmes entreprises. Ces pratiques n’ont pas échappé aux autorités boursières américaines. Laura Unger, la patronne de la SEC, le gendarme de Wall Street, a révélé que plusieurs analystes avaient donné des recommandations d’achat sur certaines sociétés, quelques jours avant de vendre à titre personnel des titres de ces sociétés... Les poursuites engagées contre Mary Meeker marquent un tournant. Depuis 1999, cette femme de 41 ans et Henry Blodget, son alter ego chez Merrill Lynch, régnaient sur les valeurs Internet cotées à Wall Street. Couronnés par leurs pairs, intronisés meilleurs analystes des valeurs Internet par le magazine Institutionnal Investors, rien ne semblait pouvoir ternir leur blason. Pas même le plongeon collectif d’Amazon, eBay, Yahoo et autres eTrade. Coup de théatre : à la mi-juillet, un client de Merrill Lynch engage des poursuites contre Henry Blodget, l’accusant de lui avoir fait perdre 500 000 dollars en recommandant à l’achat l’action Amazon, une entreprise sous contrat avec Merrill Lynch... Au pied du mur, Merrill a préféré dédommager l’investisseur lésé, en lui versant 400 000 dollars. Une volte-face qui ressemble fort à un aveu.

Aucun commentaire

Attaqquée à son tour, Morgan Stanley ne semble pas vouloir adopter la même stratégie et prend la défense de Mary Meeker. La banque d’affaires se retranche derrière un communiqué de presse aussi tranchant que laconique : "Ces accusations sont injustes, floues et sans fondement juridique." De ce côté-ci de l’Atlantique, le mutisme est de rigueur. "Je n’ai aucun commentaire à faire", martèle Peter Bradshaw, l’analyste Internet vedette de Merrill Lynch en Europe. "Je n’ai pas d’opinion sur cette affaire", imite Jean Raby, spécialiste Internet chez Goldman Sachs. Reste que les analystes financiers ne pourront pas échapper à une séance d’auto-critique. "Poussée par des clients particuliers qui osent désormais s’attaquer aux grandes maisons de courtage, Wall Street vient d’entamer une réflexion de fonds, raconte un banquier parisien. Il s’agit de faire le bilan de ce qui s’est passé depuis trois ans, de moraliser tout cela et d’agir avec davantage de transparence."

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse