21 11 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/04/2001 • 23h59

Les 10 hommes du Libre en France : les professionnels (3/5)

archmag13
Les professionnels

4-Nat Makarevitch, directeur d’IdealX, 30 ans

Monsieur Linux France

Il explore les business models libres. Technicien par essence, Nat Makarevitch est un passionné de la première heure. Il rencontre les logiciels libres entre 1991 et 1994, et prend tout d’abord conscience « des risques et coûts induits par certaines caractéristiques - notamment l’opacité - des logiciels propriétaires ». Il constate alors que l’open source offre des solutions adéquates. Nat crée un site de référence nommé Linux France, vend des CD abordables, édite, traduit et distribue des ouvrages O’Reilly. Il apprécie, d’emblée, la convivialité linuxienne. « À partir de 1992, un nombre croissant d’utilisateurs de logiciels libres se rassemblaient au restaurant. L’atmosphère y était amicale et bon enfant, le niveau de compétences techniques élevé. Souvent, on faisait halluciner les autres clients avec notre jargon. » Il doit y prendre goût, puisqu’il monte un média fondamental pour la communauté : le groupe de discussion.

Fort de ces expériences , Nat devient un spécialiste des modèles économiques bâtis autour du logiciel libre. Mais il commence petit. « En créant la petite entreprise de vente de CD, voici quatre ans, je me proposais de mettre à disposition des logiciels souvent peu diffusés, mais dignes d’intérêt pour les amateurs avertis. L’espoir de gain financier était des plus secondaires et s’avéra extrêmement faible. » Aujourd’hui, Nat est à la tête d’IdealX, une jeune SSII spécialisée dans les logiciels open source et qui a créé 100 emplois en dix mois. Le plus gros modèle du genre libre.

http://www.linux-france.org http://www.idealx.com

  • Le logiciel libre aujourd’hui

    S’il est très optimiste - et actif - quant au développement du libre en France, Nat Makarevitch tient au respect de certaines pratiques.

    « Les forums Usenet furent un important moyen de diffusion du savoir-faire, ainsi qu’un vecteur de fédération des efforts. Mais certains internautes considèrent qu’ils n’ont pas à respecter les conventions établies, et s’accordent le droit de publier n’importe quoi dans n’importe quel forum. » Message transmis...

    5-Jean-Pierre Laisné, PDG de Linbox, 42 ans

    En attendant la renaissance

    Il crée une boîte avec un bel outil.

    Jean-Pierre Laisné a fondé Linbox, fabricant de petites stations Linux abordables, faciles à brancher en réseau et livrées avec des applications spécifiques pour l’entreprise, l’éducation et l’administration. Il a vu naître les premières entreprises et institutions Linux et a su en faire profiter l’AFUL au moment de sa création. « En 1993, Pick Systems, mon ancien employeur, a décidé d’utiliser Linux pour faire tourner sa base de données. La municipalité de Garden Grove en Californie fut notre premier site client [600 utilisateurs] et c’est là que j’ai flashé. Linux, un rêve d’ingénieur devenu réalité : le vrai couteau suisse pour “techie”. La notion de liberté rapportée à l’informatique m’a immédiatement branché. Un vrai gosse à la découverte du nouveau monde. »

    Sa nouvelle croisade : la promotion de Linux sur le poste de travail de l’utilisateur. « Les derniers verrous ont sauté. Vous trouvez des jeux, des suites bureautiques, des outils métiers sur le desktop Linux. » Jean-Pierre Laisné voudrait que les choses avancent plus vite et n’est pas tendre avec ses ennemis, ces « incultes qui ne veulent pas voir que nous sommes dans une période de Renaissance, version 2.0, et que Gutenberg est de retour ».

    http://www.linbox.com

  • Le logiciel libre aujourd’hui

    Pour l’avenir, Jean-Pierre Laisné souhaite ardemment une fédération du mouvement. « Il faut établir un consortium du libre à l’image du W3C qui régit les standards du Web. Cette idée est largement reprise en Europe et je ne doute pas de la voir se réaliser dans les mois qui viennent. » Et il aimerait également que l’...tat français se mobilise davantage. « Comparativement à nos voisins allemands ou espagnols, nous avons des progrès à faire ! »

    6-Alain Lefebvre, vice-président de SQL Ingéniérie, 35 ans

    La voix des SSII

    Le gourou technique prédit un bel avenir au libre. Alain Lefebvre est l’un des apôtres du logiciel libre dans la presse. Il a beaucoup plaidé cette cause au moment du boom de l’Internet. Bien qu’il passe beaucoup de temps dans sa maison de Savoie, il est vice-président de SQL Ingéniérie. Cette société internationale de services mise, depuis plusieurs années, sur les logiciels libres, mais l’essentiel de son activité est consacré à des technologies propriétaires.

    Mais comment une SSII installée, qui fait partie de l’establishment, parvient-elle à composer avec le modèle économique du logiciel libre ? Le vice-président ne se pose pas tant de questions. Sur ce sujet, Alain Lefebvre prône le pragmatisme. « Nous avons développé notre propre solution autour des logiciels libres mySQL, PHP, plus Java [un langage propriétaire de Sun Microsystem à vocation universelle, NDLR]. Nommée Interligo et publiée sur www.interligo.org, cette solution représente une alternative à des produits de gestion de contenu web personnalisable, comme Vignette. En 2001, nous prévoyons de réaliser entre 10 et 20 % de notre chiffre d’affaires - notre objectif : 350 millions de francs - avec cette solution. »

    http://www.alain-lefebvre.com

  • Le logiciel libre aujourd’hui

    Pour ce gourou avisé, l’évolution d’ici deux ans est très claire :

    « Le logiciel libre devient lentement et sûrement l’infrastructure standard de nos applications de la même manière qu’Internet est devenu un réseau standard. »

    Et aussi :

    Hervé Schauer, spécialiste de la sécurité ayant joué un rôle convaincant pour l’adoption de Linux en tant que serveur.

    Pierre Ficheux, pionnier de Linux dans les grandes entreprises qui a su partager son expérience avec le plus grand nombre.

    Bruno Deschandelliers, dirigeant de la société ATRID, SSII historique spécialisée dans les infrastructures techniques à base de logiciels libres.

    Philippe Breider, dirigeant de la société Easter Eggs, une petite SSII qui a soutenu l’APRIL et utilise essentiellement des solutions autour des logiciels GNU de la Free Software Fondation.

  •  
    Dans la même rubrique

    16/09/2001 • 12h10

    Vous avez dit 3 D ?

    16/09/2001 • 12h02

    La navigation à vue

    15/09/2001 • 18h33

    320 000 utilisateurs de napster

    15/09/2001 • 18h32

    Flash intime

    15/09/2001 • 18h26

    La béchamel de Guillaume
    Dossier RFID
    Les étiquettes "intelligentes"
    Dernières infos

    28/11/2003 • 19h29

    Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

    28/11/2003 • 19h19

    Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

    28/11/2003 • 18h33

    La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

    27/11/2003 • 19h01

    Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

    27/11/2003 • 17h14

    La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

    26/11/2003 • 19h06

    "The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

    26/11/2003 • 18h54

    Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

    26/11/2003 • 18h47

    Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

    25/11/2003 • 19h13

    Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

    25/11/2003 • 19h04

    Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

    24/11/2003 • 22h09

    EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

    24/11/2003 • 18h36

    La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

    24/11/2003 • 18h16

    10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

    21/11/2003 • 19h36

    Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

    21/11/2003 • 19h04

    Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


    Contacts |  Haut de page |  Archives
    Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
    Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse