24 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


19/04/2001 • 17h02

Sport4fun : première division en vue

Le site communautaire sportif vient de souffler sa première bougie. Bilan après un an d’activité avec son président-fondateur, Nicolas Béraud.

"Nous sommes avant tout un site de sport, pas un site de jeux. Nous ne faisons certes pas d’actualités sportives, mais nous avons mis en place un site communautaire." D’entrée, Nicolas Béraud veut recadrer l’image de son bébé : Sport4fun n’est pas un simple site de pronostics. "Vu notre modèle, nous avons une place un peu à part dans le monde du sport et du Net, mais nous sommes en train de créer la première communauté d’amateurs de sport en France", explique le fondateur, un ancien de Canal +. Les chiffres plaident en sa faveur, même si rien n’est encore gagné. Lancé en mars 2000 en France, avec 25 millions de francs levés un mois plus tard, Sport4fun compte aujourd’hui près de 250 000 membres inscrits. Selon DART, le site a engrangé 22 millions de pages vues au mois de mars 2001. "Nous avons un noyau de 30 000 fans qui se connectent quotidiennement", continue Nicolas Béraud. Et que viennent-ils faire ? Pronostiquer. Car, en dépit des propos de son fondateur, Sport4fun est aussi, voire surtout, pour l’internaute sportif, un site où l’on peut gagner des "funnies" (la monnaie virtuelle) en pronostiquant des résultats. Plus vous accumulez les funnies, plus les cadeaux que vous emportez sont gros. "Le foot représente un tiers des pronostics. Mais les petits sports, comme la voile ou le cyclisme, drainent un réel trafic." Plus de 50 000 joueurs se sont inscrits pour tenter de deviner qui allait gagner The Race, la course autour du monde à la voile en équipage. Plusieurs partenariats avec d’autres sites sportifs devraient aussi aboutir rapidement, afin de proposer du contenu spécifique.

Priorité au commercial

Car ne faire que du pronostic ne suffit pas pour vivre. Nicolas Béraud et son équipe l’ont vite compris. "Notre objectif de départ était d’accumuler une bonne audience, aujourd’hui, notre priorité va au commercial. La course au visiteur est terminée, nous entamons une nouvelle étape, toute aussi difficile : faire du chiffre d’affaires." Mais le président refuse de donner le moindre chiffre précis car des négociations seraient en cours pour une nouvelle levée de fonds. "Tout ce que je peux dire, c’est que nous avons réalisé sur les quatre premiers mois de l’année déjà plus de chiffre d’affaires que toute l’année 2000", annonce Nicolas Béraud. Comment Sport4fun remplit-il ses caisses ? Il tire d’abord profit de sa base de données de 250 000 noms. "Attention, nous ne la vendons pas à des tiers, nous la gérons nous-même, précise immédiatement le PDG. Nous faisons du "permission marketing". Nos membres décident eux-mêmes s’ils souhaitent ou non recevoir de la pub."

L’Espagne et l’Allemagne dans la foulée Sport4fun est aussi bien placé pour augmenter le trafic d’autres sites. Pour valider une grille de pronostics, le joueur doit cliquer sur une bannière qui l’expédie aussitôt chez un site partenaire. "Mais nous laissons là aussi le choix au joueur, en proposant un bouton de validation neutre", tempère Nicolas Béraud. Enfin, une troisième source de revenu devrait prochainement voir le jour. Une sorte de sponsoring particulier permettant d’augmenter la visibilité d’un site. Exemple : une grille de pronostics sur la Formule 1 pourra être habillée aux couleurs d’un annonceur automobile. "Notre modèle semble fonctionner. Nous devrions atteindre l’équilibre avant la fin de l’année", annonce, tout sourire, le patron de Sport4fun. Un objectif qui paraît réalisable, si l’on en croit les premiers résultats du développement étranger du site. Une version en Italie a vu le jour en janvier 2001. "Sans pub, nous avons déjà 20 000 joueurs inscrits et deux millions de pages vues le mois dernier." En Angleterre, Sport4fun a ouvert la semaine dernière, avant l’Espagne dans quelques semaines et l’Allemagne dans la foulée.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse