16 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/04/2001 • 16h14

L’illimité sera à moins de 200 francs

Dès septembre, les fournisseurs d’accès vont pouvoir proposer des forfaits illimités aux alentours de 180 francs. C’est la conséquence de l’accord entre l’Autorité de Régulation des Télécommunications et France Télécom sur un tarif d’interconnexion forfaitaire à Internet.

La rentrée va être chaude. En septembre, les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) devraient pouvoir proposer des forfaits illimités à moins de 200 francs par mois (environ 180 francs). C’est le résultat de l’accord intervenu le 6 avril entre France Télécom et l’Autorité de régulation des télécommunications (ART). L’opérateur historique accepte de mettre en place une interconnexion forfaitaire pour les FAI : 145 000 francs par an pour un accès de 2 Mbits/s. "Cette offre va permettre de proposer aux consommateurs des forfaits indépendants du nombre et de la durée des connexions à des prix à la fois propres à stimuler l’usage d’Internet au sein du grand public et économiquement viables pour les offreurs", a commenté l’ART. Même satisfecit du côté de France Télécom qui a accepté de baisser de 20 000 francs son offre initiale, faite en mars dernier. "C’est une avancée très forte pour l’Internet illimité en France et nous nous réjouissons d’avoir été moteur sur cette affaire", a expliqué Patrick Thielemans, porte-parole de l’opérateur. Les vœux du gouvernement sont ainsi exaucés. Laurent Fabius, ministre de l’...conomie, Christian Pierret, secrétaire d’...tat à l’Industrie et même le Premier ministre, Lionel Jospin, s’étaient déclarés pour un forfait illimité inférieur à la moyenne européenne de 200 francs par mois. Chez World Online, on reste prudent sur le prix public de 180 francs annoncés par l’ART qui reste "une extrapolation". "Nous n’avons pas l’intégralité des informations nécessaires à la fixation de ce prix. Les 145 000 francs proposés par France Télécom concernent l’interconnexion au commutateur des abonnés et non au commutateur de transit auquel sont raccordés les opérateurs alternatifs", détaille Jean-Michel Soulier, PDG de World Online France. Néanmoins, il confirme disposer d’une offre illimitée prête à être lancée dès septembre.

Attentisme de mise

L’avancée est donc de taille pour les FAI installés en France. Jusqu’ici ils payaient France Télécom à la minute consommée par l’internaute (entre 4 et 6 centimes), rendant impossible le développement de forfaits illimités viables économiquement. En effet, au-delà de 50 heures de connexion, le FAI y était de sa poche. Et les internautes qui ont souscrit ce genre de forfaits ont largement dépassé des 50 heures de connexion. World Online, Freesurf et Onetel s’y sont cassé les dents au cours de l’année 2000. Un seul a tenu bon : AOL. Le leader mondial de l’accès Internet avait les reins solides financièrement pour tenir une offre non rentable, mais pas les capacités techniques. Les premiers mois ont été une véritable galère pour ses abonnés qui ont dû faire avec les déconnexions intempestives et les sessions de 30 minutes. Exaspérés, certains ont même décidé d’attaquer AOL en justice pour publicité mensongère, suivi en cela par l’association de consommateurs UFC-Que choisir. Stéphane Treppoz, le PDG, s’est alors fait le porte-drapeau d’un lobbying pour l’Interconnexion forfaitaire illimitée (IFI). Explications de texte chez les députés, pétition en pleine page dans les quotidiens, site internet dédié à l’IFI, AOL y a mis les moyens et finalement, cela paye. Avec un peu de retard puisque le fournisseur d’accès aurait aimé une interconnexion forfaitaire pour la fête de l’Internet en mars. De plus, AOL avait fixé un tarif annuel de 101 000 francs, lors des tables rondes avec l’ART. Mais qu’importe, le fournisseur d’accès a désormais d’énormes avantages sur ses concurrents : une offre lancée depuis quelques mois, des dizaines de milliers de clients et une expérience des problèmes techniques. Tous les rivaux ne semblent d’ailleurs pas prêts à se lancer tout de suite sur le créneau de l’illimité. L’attentisme est de mise. Chez Liberty Surf, on confirme juste que le forfait illimité est en cours de réflexion. Chez Infonie, que des possibilités sont étudiées, mais qu’aucun projet très concret ne sortira dans les prochaines semaines. Leur souci : qui va dégainer le premier ?

France Télécom:
http://www.francetelecom.com Autorité de régulation des télécommunications:
http://www.art-telecom.fr/ AOL:
http://www.aol.fr IFI-France:
http://www.ifi-france.net/index.html
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse