24 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


6/04/2001 • 17h59

Curl veut bouger le Web

Curl, une start-up américaine, propose une nouvelle solution, baptisée Surge, pour en finir avec les pages internet statiques et mornes. À la tête de l’entreprise, Timothy Berners-Lee, le père du Web en personne.


Quelques déformations sont disponibles
Curl
Lorsqu’il évoque Surge, Tim Berners-Lee ne mâche pas ses mots. Il parle "d’une des plus importantes nouvelles technologies internet, depuis la création du réseau mondial". Mais celui qui a créé le World Wide Web, en 1990, et tous ses principaux standards (HTML, HTTP, URL) n’est pas la seule pointure chez Curl. Parmi ses membres, la start-up compte aussi Michael Dertouzos, directeur du laboratoire informatique du MIT, qui a amené avec lui plusieurs de ses collègues. Les investisseurs ont, semblent-ils, été convaincus, puisque 42 millions de dollars ont été injecté dans l’entreprise fondée en 1998, à Cambridge, aux ...tats-Unis. Bref, avec ce budget et de telles signatures, Curl et sa technologie Surge étaient attendus au tournant.

Pas assez flexible


Cet objet est manipulable en temps réel, et ne pèse que 39,6 Ko
Curl
Depuis quelques jours, on en sait un peu plus sur ce fameux système. Techniquement, le principe utilisé par Surge ressemble un peu à celui employé par Sun, avec Java : il s’agit du téléchargement de petites applets qui s’exécutent sur la machine cliente. Elles mobilisent d’ailleurs très largement les ressources (mémoire et processeur) de l’ordinateur. Plusieurs démonstrations sont disponibles sur le site de Curl. Leur visualisation nécessite l’installation d’un plug-in, téléchargeable gratuitement, mais qui n’existe, pour l’instant, qu’en version pour Windows (des versions pour Mac, Linux et les PDA devraient suivre). Si graphiquement, ces animations ne sont pas époustouflantes, elles présentent, en revanche, l’avantage d’être relativement légères. C’est d’ailleurs l’un des principaux arguments avancés par Curl. "Le HTML a été conçu pour des documents statiques, explique, sur le site de la start up américaine, David Kranz, responsable de l’architecture logiciel chez Curl et ancien collègue de Dertouzos au MIT. Il n’est pas suffisamment flexible, et entraîne des chargements très lourds."

Les clients ne se bousculent pas

La technologie Surge, grâce à des éléments allégés, devrait permettre aux sites web d’économiser de la bande passante. En contrepartie, Curl facture ses clients au Giga Octet émis. Elle reprend, en quelque sorte, d’une main ce qu’elle fait économiser de l’autre. Dans un article sur le site Linuxgram, Robert Batty, le responsable des ventes et du marketing, explique que British Telecom a mis six mois pour développer une application spécifique en Java pesant 250 Ko ; alors que, écrite avec Curl Surge Lab (l’outil de développement de Curl), dix jours et deux ingénieurs plus tard, elle ne pesait plus que 35 Ko. L’exemple est certainement un peu caricatural, mais permet de se faire une idée de la puissance de la technologie. Pour le moment, les promesses "d’un téléchargement plus rapide, de temps de réponses optimisés et d’un contenu plus riche avec des animations, des graphiques et des éléments interactifs" ne semblent que partiellement tenues. Et, mis à part British Telecom, qui a annoncé son intention d’acheter la licence, les clients de Curl ne se bousculent pas encore au portillon.

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse