19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


4/04/2001 • 18h02

Un mythe en open source

Bientôt, les cours du Massachussetts Institute of Technology (MIT) seront mis en ligne et accessibles gratuitement par n’importe qui. Le pari risqué d’une université à la pointe.

Vous imaginez les cours du prestigieux Massachussetts Institute of Technology (MIT) disponibles gratuitement en ligne ? Et bien, c’est presque pour demain, rapporte le New York Times. Mercredi 3 avril, la direction de l’établissement l’a annoncé : un plan sur dix ans est lancé. À terme, il devrait rendre accessible la quasi-totalité des 2000 cours annuels, ainsi que des notes de lecture, des simulations, des examens. Bref tout le matériel pédagogique du MIT à la portée du monde entier. Un projet ambitieux qui coûtera quand même à l’université 100 millions de dollars. Et qui pose la question de la viabilité d’un système gratuit.

Le projet, en effet, ne ressemble pas à ceux d’autres universités américaines, qui misent plutôt sur des cours payants en ligne. Et le New York Times cite l’exemple de cet investisseur américain, Michael Saylor, qui a investi 100 millions de dollars pour créer une université gratuite en ligne. Résultat : le flop. Charles Vest, le président du MIT, se défend et précise que sa stratégie est différente. "Pour une fois, ça va marcher", affirme t-il. Autre réticence : les étudiants vont-ils continuer à payer 26 000 dollars (190 000 francs) par an quand ils auront à disposition sur le web tout le matériau de leurs cours ? Oui, affirme encore Charles Vest, "notre valeur essentielle est une valeur humaine, celle des hommes et de leurs expériences de travail avec les étudiants en classe et en labo. Les étudiants apprennent au contact des autres et dans le climat d’émulation que nous créons ici."

Dans le mouvement

Si la plupart des profs soutiennent le projet, certains émettent quelques réserves. Notamment sur la gratuité totale des cours. Pour l’un d’eux, le professeur Lerman, le MIT prend le risque de jeter un capital qui aurait pu être utilisé pour réduire les frais de scolarité des étudiants inscrits. C’est toute la question de la rentabilité ou non du savoir universitaire en ligne. En faisant ce choix risqué, l’institut promeut une certaine idée de l’Internet, mais aussi de l’enseignement. Comme l’explique l’un des professeurs, cette initiative s’inscrit dans le mouvement de l’open source, dans l’idée d’un partage des connaissances. Et d’une remise en cause des pratiques d’enseignement. Sachant que les étudiants auront à disposition tout le matériau des cours, comment les organiser différemment et utiliser au mieux cette nouvelle donnée ? C’est la question à laquelle les profs du MIT vont devoir répondre.

Le MIT:
http://web.mit.edu/ L’article du New York Times:
http://www.nytimes.com/2001/04/04/t...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h56

Lindows harcelé - Cyberdissidents vietnamiens en appel - Plus de CO2 = moins d’eau potable

27/11/2003 • 17h27

"Paréo de marbre" pour les faux naturistes - Caméras et micros pour Perben - Internet pour la France d’en-bas - Dames pour tester la machine à orgasme

26/11/2003 • 19h05

iTunes piraté par "Monsieur DVD" - La British Librairy en Amazon - Naomi Klein et les ennemis de l’intérieur

25/11/2003 • 18h59

Fichage des passagers - Arrêtés pour un e-mail - Spammeurs légalisés

24/11/2003 • 18h14

OGM de compagnie - Haut débit pour les riches - Demi-mesures anti-spam
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse