29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/11/2003 • 17h27

"Paréo de marbre" pour les faux naturistes - Caméras et micros pour Perben - Internet pour la France d’en-bas - Dames pour tester la machine à orgasme

Le site Paréolithique.com milite pour un bannissement effectif du textile des centres naturistes. "L’ère paréolithique est une ère de retour en arrière concernant les lieux naturistes. Le principe moteur en est que le vêtement a tout autant droit de cité dans les lieux naturistes qu’en dehors." Constatant que lesdits centres affichent une tolérance coupable pour les "cache-sexe" (le plus représentatif d’entre eux étant le paréo), Paérolithique a décidé de décerner des récompenses aux plus traîtres. "C’est positivement scandaleux que des entités si méritoires, s’affichant naturistes alors que leurs efforts pour ne plus l’être confinent à l’apostolat, ne soient pas honorées comme elles le devraient." A la manière des Big Brother Awards, les Paréo de marbre ont été décernés cette semaine à trois lauréats, choisis parmi les institutions du naturisme français : la Jenny (Aquitaine), le CHM (Centre héliomarin) de Montalivet (Aquitaine) et la Chiappa (Corse). Pourquoi ces Paréo sont-ils de marbre et pas d’or ? "Puisque nous utilisons le terme lithique, cette distinction s’appellera paréos de marbre, difficiles à porter mais honorifiques quand même."
"STOP A LA PROGRESSION DE L’ERE ’PAREOLITHIQUE’ !" (Paréolithique.com)
http://www.pareolithique.com/

Le projet de loi Perben, qualifié de "fourre-tout judiciaire" par l’AFP, prévoit d’autoriser l’installation de microphones et caméras miniatures au domicile, sur le lieu de travail ou dans les véhicules des "personnes suspectes". D’une durée de quatre mois renouvelables, ces "sonorisations et fixation d’images" ne pourront concerner journalistes, médecins, avocats et huissiers, mais pourront, par contre, viser toute personne ou ONG aidant "à l’entrée, à la circulation et au séjour irréguliers d’un étranger en France". Ce genre de placements sous surveillance audiovisuelle serait d’ores et déjà pratiqué, mais "sans aucun cadre légal" : le projet de loi Perben chercherait ainsi à le légaliser.
Loi Perben : l’espionnage judiciaire par micros et caméras bientôt légalisé (ZDNet.fr)
http://www.zdnet.fr/actualites/tech...
"Le projet Perben sur la grande criminalité revient à l’Assemblée mercredi" (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/031126/202...

Le gouvernement français va lancer lundi 1er décembre une grande campagne de promotion de l’internet auprès du grand public. Selon Le Parisien, un dépliant va être distribué à 5 millions d’exemplaires dans les services administratifs, les bureaux de poste, les écoles... Intitulé "L’ordinateur et Internet à la maison... c’est le moment de s’y mettre", ce document veut convaincre les réticents des vertus et joies d’un ordinateur connecté. Des spots radio sont également prévus, avec des témoignages de people sur leur expérience du réseau : les comédiens Macha Meryl et Mouss Diouf ouvrent le bal, bientôt suivis de Michel Hidalgo, Evelyne Dhéliat et Pierre Bonte :
Français, on vous explique comment marche Internet ! (Le Parisien) :
http://www.leparisien.com/home/info...

Le docteur Meloy est déçu. Il pensait "qu’on se battrait pour tester" son "Orgasmatron", un petit implant électronique délivrant un orgasme par télécommande. Mais pour l’instant, une seule cobaye consentante a daigné passer la première batterie d’expérimentations. Une seconde a donné son accord. Le docteur Meloy en cherche huit autres pour compléter la première phase de son étude. La découverte de l’"Orgasmatron" a été faite un peu par hasard il y a deux ans par le chirurgien-anesthésiste américain, spécialiste de la douleur à Winston-Salem, en Caroline du Nord, lors d’une intervention de routine. L’idée lui est venue au cours d’une opération, alors qu’il posait des électrodes au niveau de la moelle épinière d’une patiente afin de soulager ses douleurs. La patiente, qui était consciente afin de le guider pour trouver l’emplacement de pose des électrodes, a trouvé un plaisir pour le moins inattendu qui a incité le chirurgien à explorer - scientifiquement - cette piste. Le chirurgien a reçu le feu vert des autorités sanitaires américaines (Food and drug administration - FDA) pour tester le dispositif qu’il a mis au point, d’un coût d’environ 13.000 dollars.
"Recherche femmes volontaires pour tester un ’orgasmatron’" (AFP)
http://fr.news.yahoo.com/031127/202...
"Orgasmatron inventor seeks female volunteers" (New Scientist)
http://www.newscientist.com/news/ne...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h56

Lindows harcelé - Cyberdissidents vietnamiens en appel - Plus de CO2 = moins d’eau potable

26/11/2003 • 19h05

iTunes piraté par "Monsieur DVD" - La British Librairy en Amazon - Naomi Klein et les ennemis de l’intérieur

25/11/2003 • 18h59

Fichage des passagers - Arrêtés pour un e-mail - Spammeurs légalisés

24/11/2003 • 18h14

OGM de compagnie - Haut débit pour les riches - Demi-mesures anti-spam

21/11/2003 • 18h45

Pipelines pipés - Enfants géolocalisés - Médicaments tracés par RFID
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse