19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


3/04/2001 • 18h03

Mars, ça tombe à l’eau

Les illusions s’évaporent ? Les rigoles observées à la surface de Mars ne seraient pas creusées par un ruissellement d’eau, comme on l’avait annoncé jusqu’à présent, mais par du dioxyde de carbone liquide. La controverse relance l’idée d’un voyage sur la planète rouge.

"On a trouvé de l’eau sur Mars !" Voic, depuis plus d’un an, le leitmotiv fracassant de la recherche spatiale. Dans l’atmosphère, sous la croûte, à la surface, les scientifiques voient le précieux liquide partout et baignent dans l’euphorie. Relativisons. La proportion d’eau dans la couche gazeuse qui entoure Mars atteint seulement 0,03 %. Si la présence de glace dans les calottes qui couvrent les pôles est à peu près certaine, son existence en profondeur n’est en rien vérifiée.

Une hypothèse qui tombe à l’eau ?

Le dernier coup vient d’être porté par une équipe américaine de l’Université d’Arizona, remettant sérieusement en question l’hypothèse de rivières à la surface de la planète. Dans la dernière publication du Geophysical Research Letters, Donald MusselWhite et ses collègues proposent une théorie alternative. Les ravins observés sur les clichés rapportés par Mars Global Surveyor seraient dus à un écoulement de dioxyde de carbone à l’état liquide. Et non à de l’eau, beaucoup moins stable que le CO2 dans les conditions de température et de pression existantes. La polémique relance un vieux rêve : se poser sur le sol martien. Malgré l’échec cuisant des missions Mars Climate Orbiter et Mars Polar Lander fin 1999, la Nasa relance d’ambitieux projets dont celui d’aller récupérer des échantillons. Le Centre National d’...tudes Spatiales (CNES) s’est associé à ce "Mars Sample Return" américain. Le projet français PREMIER (Programme de retour d’échantillons martiens et installation d’expériences en réseau) prévoit notamment le déploiement d’atterrisseurs sur le sol martien. Départ prévu en 2007 pour une arrivée en 2008.

Un cadeau du ciel

Quatre robots mobiles seront développés par le consortium européen dans le cadre d’un projet parallèle, le NetLander. Cette mission, dont l’objectif principal est l’exploration géophysique de la planète, sondera aussi les profondeurs du sol et analysera des échantillons de surface pour détecter une éventuelle présence d’eau. Pour se préparer à l’analyse des futurs précieux échantillons, les scientifiques du CNRS devraient recevoir le 4 avril de quoi se faire la main : une météorite martienne trouvée en novembre dernier dans le désert du Sahara. Un petit pas de plus dans la connaissance de planète rouge. Pour les accros de Mars favorables à la colonisation, l’association Mars Society propose une pétition en ligne pour "convaincre les décideurs [...] que l’établissement sur Mars est le plus grand effort humain de notre temps".

Centre national d’études spatiales:
http://www.cnes.fr L’article de la BBC sur l’étude américaine:
http://news.bbc.co.uk/hi/english/sc...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse