19 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


28/04/2000 • 13h01

Incubateur d’@rt

L’antique Société des auteurs et compositeurs dramatiques lance un incubateur-maison pour les créations d’auteurs multimédias. Son appel à projets est en ligne aujourd’hui.


Solveig Godeluck
Vous êtes auteur, vous avez des projets créatifs  ? Venez chercher des fonds et des conseils chez Initial Cut, qui lance aujourd’hui un appel à projets sur son site. Six catégories de projets sont éligibles : télévision interactive, programmes et jeux voire jouets interactifs, jeux d’aventure à personnages "intelligents" pour les nouvelles générations de consoles, animation interactive pour le haut débit, divertissements interactifs pour le Web (expériences communautaires), DVD-Rom. Vous pouvez déposer votre candidature jusqu’au 23 juin et les résultats de la sélection seront connus le 16 octobre. N’importe quel auteur peut y participer, sans considération de nationalité, de pays de résidence, et même s’il n’a pas encore d’éditeur ou de producteur.

Le nom d’Initial Cut a été choisi en clin d’œil au "final cut" du cinéma, la "dernière coupe" au montage d’un film, pour décider si, par exemple, le héros doit mourir à la fin. Et cette prérogative fait l’objet d’une querelle vieille comme le ciné entre les directeurs de studios et les réalisateurs. Daniel Kapelian, l’un des deux initiateurs de la société, en rit : "Initial Cut, c’est le premier cut pris sur un projet. Mais c’est plutôt une bonne coupe..." Effectivement, avec un budget moyen de 200 000 F par projet, et un suivi éditorial, juridique, technique, financier, pour chacun des dix lauréats de l’année 2000, les auteurs ne vont pas se plaindre !

La SACD prend des risques

Initial Cut se positionne comme une sorte d’incubateur, selon le terme consacré dans l’économie du Net. Cette drôle de start-up est financée à 100 % par un investisseur peu commun : la Société des auteurs compositeurs dramatiques. La SACD n’est pas connue pour prendre des risques exagérés. Créée en 1777 par Beaumarchais, elle a pour mission la gestion collective des droits des auteurs qui en sont les sociétaires. Blottie dans ses jolis locaux du IXe arrondissement, entre moulures, tentures cramoisies, fauteuils voluptueux, et jardin d’hiver, la SACD répartit un patrimoine plutôt que de prendre des paris sur l’avenir.

Tout change avec Initial Cut, société commerciale dont le capital de 250 000 F pourrait bien s’ouvrir un jour à des actionnaires privés. De grands groupes français se sont d’ailleurs déjà enquis des opportunités d’investissement. Mais pour l’instant, la SACD préfère poser les fondements de sa start-up, en toute indépendance. Elle lui a alloué pour l’an 2000 un budget de fonctionnement de 800 000 F, afin de solliciter des expertises externes, et 2,5 millions de francs pour le financement des projets.

Coproduction et retour sur investissement

La SACD n’a pas l’intention de devenir l’unique financier de projets peu coûteux, tels que la création de sites Web - quand bien même elle en aurait largement les moyens. Initial Cut privilégie les coproductions, en général à hauteur de 10 ou 15 % du financement total du projet. Philippe Mari, l’autre créateur de la société, explique ce choix : "D’abord, on ne veut pas faire concurrence aux éditeurs du marché. Ensuite, nous avons constaté que ce dont les auteurs manquent, c’est précisément le travail sur l’écriture et les concepts. Nous sommes là pour faciliter cette phase d’amorçage. Plutôt que de réaliser la énième version de Lara Croft, les éditeurs seront ainsi incités à faire du neuf."

Pas commerciale à demi, Initial Cut s’est dotée d’un business plan solide. Elle ne restera pas éternellement à la charge de la SACD, puisqu’elle des bénéfices sont prévus d’ici trois ans, en incubant une cinquantaine de projets par an. Elle tirera ses revenus du retour sur les ventes - en salle, en DVD, sur le Web, etc. - proportionnellement à son apport en coproduction. La plus grande inconnue, maintenant, consiste à savoir si les bonnes idées seront au rendez-vous...

http://www.sacd.fr
http://www.sacd.fr http://www.initialcut.com
http://www.initialcut.com
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse