18 10 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


20/04/2000 • 11h27

Show virtuel à l’INRIA

Un centre de recherche de l’INRIA s’est doté, depuis décembre, d’un plan de travail virtuel. Un joujou de plus de deux millions de francs. ...poustouflant.

La scène se passe à une dizaine de kilomètres de la porte de Versailles, à Rocquencourt, une petite commune des Yvelines. Là, en bordure d’une nationale, une trentaine de bâtiments (à étage unique) hébergent les bureaux des équipes de chercheurs de l’INRIA (Institut national de recherche en informatique et en automatique). Un décor plus proche de l’image d’une caserne que celle d’un haut lieu des nouvelles technos. Et pourtant... Depuis trois mois, à Rocquencourt, un seul bâtiment concentre l’attention des pensionnaires : celui où se trouve "le plan de travail virtuel", directement importé d’Allemagne. Le tout premier de ce type en France. Dans une salle, deux écrans perpendiculaires de 1,10 m et de 1, 80 m vous accueillent. Au fond de la pièce, une "grosse armoire" complète le dispositif : un supercalculateur de SGI (ex Silicon Graphics). La démonstration peut commencer : équipé de lunettes à cristaux liquides et muni d’un stylo, la première immersion dans l’univers virtuel déstabilise quelque peu. Devant soi, projetée sur la table verticale, la coupe en 3D d’un habitacle de voiture. La table horizontale affiche, en inclinant la tête, un "menu", directement inspiré de barre des tâches des PC ! Histoire de ne pas perdre la boule. Pour valider un choix, il suffit de pointer, sur l’icône, le faisceau lumière émis par le stylo. Puis de cliquer...

Un tracker sur les lunettes


© Pierre-Emmanuel Rastoin/ Transfert
Cette application a été développée par le GMD, l’institut de recherche allemand qui a aussi conçu le plan de travail virtuel. Elle est actuellement utilisée par le constructeur automobile Daimler. Sur l’une des branches des lunettes est fixé un "tracker" : un minuscule boîtier électromagnétique, de la taille d’une touche de clavier, qui enregistre les moindres mouvements de tête et les communique au calculateur qui modifie l’image en temps réel. En clair : on peut "naviguer" dans l’image, celle-ci se réorientant en fonction des déplacements du manipulateur. La manipulation de l’objet dans cet univers totalement virtuel est stupéfiante. Au bout des doigts, via les mouvements de sa "main stylo", l’habitacle évolue dans l’espace : on le tourne dans tous les sens selon ses besoins. Le plus impressionnant ? Rapprocher lentement le modèle de son visage, jusqu’à avoir l’étrange sensation d’entrer littéralement dans l’objet, et de pouvoir l’examiner dans les moindres détails ! Parmi les autres options du menu : un outil destiné à visualiser les flux d’air (et leur intensité) circulant dans l’habitacle. On peut déplacer la source d’émission des flux d’air et régler l’intensité par un simple déplacement du manipulateur. D’un simple clic, on envoie des particules (symbolisées par des avions) qui simulent la trajectoire et la vitesse des flux d’air.

Interaction intuitive


© Pierre-Emmanuel Rastoin/ Transfert
La deuxième application en démonstration a cette fois été développée par un chercheur de l’INRIA : l’environnement virtuel présente un plan horizontal en perspective et une grosse boule bleue. La manipulation consiste à s’emparer de la boule avec sa main, de la faire passer en dessous du plan, puis de remonter lentement en dessinant, par exemple, un point d’interrogation. Une fois la figure en 3D constituée, des outils permettent une interaction très intuitive avec l’environnement virtuel. Notamment une loupe, qui permet d’agrandir (en levant le bras) et de diminuer (en le baissant) l’objet virtuel à l’envi. Les projets ne manquent pas pour un tel outil. Le plan de travail virtuel devrait être relié, via une liaison de 2,5 giga-bits, à d’autres plates-formes de réalité virtuelle à l’INRIA (Rennes et Grenoble). Une interconnexion qui permettra de faire travailler ensemble, sur une même maquette numérique, des utilisateurs distants. C’est encore Air France qui va râler...

http://www.inria.fr
http://www.inria.fr
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse