26 03 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


13/12/2000 • 18h51

Big Brother vaut bien une grand’messe

Les Big Brother Awards seront décernés samedi à l’occasion de la zeligConf’, rencontres européennes des contre-cultures digitales. La liste des nommés aux BBA vient d’être rendue publique. Au menu : le ministère de l’Intérieur, France Télécom, Thomson CSF, l’INRIA, les Impôts et... le Parlement.


P-E. Rastoin
"Maman, je t’aime, maman, fais-moi un calin." La phrase est prononcée par un enfant cyborg, dont la trépanation laisse apparaître l’attirail technologique qui lui permet de parler. Visible sur le site des Big Brother Awards, cette statuette dorée sera l’un des trophées décernés lors d’une cérémonie officielle samedi 16 décembre.

C’est une première en France. Créés en 1998 par Privacy International, une organisation non gouvernementale focalisée sur les atteintes à la vie privée, les BBA, comme les surnomment leurs organisateurs, récompensent celles et ceux qui se sont particulièrement illustrés en matière de surveillance et de contrôle (électronique, vidéo, informatique, etc.) des individus. Décernés en Suisse, Allemagne et Autriche (lire Des Awards pour Big Brothers), ainsi qu’en Angleterre, les Big Brother Awards dénoncent les comportements, souvent illégaux, de petites entreprises et de multinationales, de l’administration ou des ministères. Il y a quinze jours, en Angleterre, Jack Straw, ministre de l’Intérieur, a ainsi remporté son troisième prix... en trois ans (Lire Grande-Bretagne : Big Brother à l’honneur).

La CNIL en ligne de mire

En France, le ministère de l’Intérieur est lui aussi sous les sunlights des BBA. Mieux : il est nommé deux fois. D’une part, à cause du STIC, ce Système de Traitement des Infractions Constatées qui met en fiches tout quidam ayant été qualifié de suspect, d’inculpé (même s’il est disculpé par la suite) ou même... de victime par les services de police. Petite précision : ce fichier, qui recoupe et croise les informations des divers fichiers pré-existants, est en activité depuis au moins 1995... en toute illégalité (Lire Le pirate était un flic... et un indic). Le ministère est d’autre part nommé, dans la catégorie "Prix spécial pour l’ensemble de son œuvre", pour ses programmes de surveillance et de contrôle des foules, les fichiers divers et variés liés aux séjours des étrangers, aux demandeurs d’asile... Les BBA pointent également le Parlement, pour son "incapacité lancinante, depuis plus de 20 ans, à se doter de contre-pouvoirs puissants et efficaces pour faire face à la montée du fichage accru des citoyens, contribuables, salariés ou assurés sociaux". Si le ministère des Finances figure lui aussi parmi les lauréats potentiels pour avoir obtenu l’autorisation d’interconnecter les fichiers fiscaux et sociaux (bref, la Sécu et vos impôts), c’est en fait la CNIL (Commission nationale informatiques et libertés) qui, in fine, est visée pour sa reddition devant la direction des Impôts. Ce n’est pas tout. Depuis deux ans, la CNIL tarde à adopter la directive européenne en matière de protection des données personnelles et n’a, en 22 ans et sur 33 000 plaintes, délivré que 47 avertissements et transmis seulement 16 affaires au Parquet. À défaut de s’attaquer directement à l’organisme censé garantir la protection de notre vie privée, les BBA tirent au moins la sonnette d’alarme.

Empreintes digitales à la cantine


P-E. Rastoin
Reste que les Big Brothers ne relèvent pas que des plus hautes instances de l’...tat. Ainsi, entre autres primés potentiels, un collège niçois qui voulait contrôler l’accès à la cantine scolaire en fichant les empreintes digitales de ses collégiens, les travaux de l’INRIA en matière de "vidéosurveillance intelligente" et de "détection logicielle d’événements suspects" ou encore France Télécom pour son traitement particulier des données personnelles. Prévenu en avril dernier qu’il était possible de s’introduire dans les boîtes aux lettres électroniques de ses abonnés, Wanadoo n’a toujours pas réparé la faille... On peut consulter l’intégralité des nommés, et de leurs dossiers, sur le site des BBA. La cérémonie se tiendra dans le cadre de la zeligConf’, rencontres européennes des contre-cultures digitales qui, de vendredi à dimanche, réuniront à Paris partisans du "libre" et activistes électroniques autour de la création d’une agence de presse alternative, de l’hébergement indépendant post-Altern, du contrôle des contenus, de Freenet, des Unix libres, de la cryptographie ...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse