29 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


17/04/2003 • 12h12

Vivendi Universal joue au chat et à la souris avec Apple

Effets d’annonce, rumeurs et démentis autour du rachat d’Universal Music

mis à jour le 17 avril à 16h18

Le ballet médiatique autour du rachat d’Universal Music par Apple a pris un nouveau tour, mercredi 16 avril. Dans une interview, Claude Bébéar, membre du conseil d’administration de Vivendi Universal, a confirmé l’intérêt du constructeur américain pour la branche musique de VU, avant de démentir ses propos quelques heures plus tard.

Quelques heures plus tard encore, c’était au tour de Steve Jobs, le PDG d’Apple, de nier avoir fait une offre pour racheter Universal Music. Mais, le leader d’Apple, par le Financial Times, a confirmé être en négociation avec VU et n’a pas exclu l’idée que son groupe fasse une offre dans les prochaines semaines...

Aux journalistes de l’agence Bloomberg, le fondateur et président du conseil de surveillance de l’assureur Axa avait confirmé, comme l’avait affirmé le LA Times la semaine dernière, qu’Apple était bien en négociation pour racheter le N°2 de l’industrie musicale, pour un montant de 6 milliards de dollars.

Apple "fera probablement une offre pour la division musique pour environ 6 milliards de dollars", aurait précisé Bébéar, avant d’ajouter qu’Apple n’était pas seul sur les rangs : General Electric, qui possède la chaîne NBC, Viacom Inc., et John Malone, le dirigeant de Liberty Media, sont, selon lui, "tous intéressés" par un rachat.

Mais quelques heures plus tard, via un communiqué de Vivendi Universal, Bébéar niait les propos rapportés par Bloomberg.

En fin d’après-midi, une source présentée par Dow Jones Newswires comme proche de Vivendi Universal, ajoutait un peu plus à la confusion : l’entreprise de Jean-René Fourtou aurait demandé à Apple de faire une offre avant le fin du mois d’avril.

Ces va-et-vient médiatiques soulignent l’importance de la cession d’Universal Music pour VU. Ce dernier, qui était au bord de la faillite l’année dernière, a promis l’année dernière à ses investisseurs de vendre pour 7 milliards d’euros d’actifs. Les activités divertissement sont en première ligne.

Apple serait-il trop bonne poire ?

Les propos puis le démenti de Bébéar interviennent à un moment où VU essaye de faire monter les enchères. Selon Bloomberg, l’administrateur de VU estime que les candidats au rachat seraient prêts à payer "dans les 10 milliards de dollars."

A ce tarif, Steve Jobs, le PDG d’Apple, pourrait avoir les yeux plus gros que le ventre. Les analystes s’inquiètent en effet de voir l’entreprise dépenser ses 4,4 milliards de dollars de cash et se retrouver obligé d’emprunter. Mercredi 16 avril, Apple a annoncé un chiffre d’affaires pour le deuxième trimestre 2003 d’1,475 milliard de dollars (-1% par rapport à la même période de 2002). Des résultats conformes aux attentes des analystes. La société a cependant annoncé un bénéfice net en chute de 65% et le titre a perdu 1,12% au NASDAQ.

Depuis l’annonce faite par le quotidien LA Times la semaine dernière, le titre Apple baisse en bourse, quand celui de VU monte.

Dans cette affaire, les analystes voient pour Apple le moyen de pallier la faiblesse de sa demande en migrant vers le marché de la musique en ligne, notamment grâce au lecteur mp3 iPod.

Ce mouvement stratégique pourrait être réalisé à moindre frais : Steve Jobs serait en discussion avec VU pour acquérir les droits du catalogue d’Universal Music, pour un montant de 1,5 milliard de dollars seulement, selon le Wall Street Journal du lundi 14 avril. Ces droits de licence seraient destinés à étoffer l’offre d’un service de musique en ligne qu’Apple compte lancer dans les prochaines semaines, toujours selon le Wall Street Journal.

Le rachat d’Universal Music suscite un ballet de communication stratégique, pour l’instant orchestré par les dirigeants de Vivendi Universal.

Pour semer un trouble encore plus grand, VU a même courtisé Microsoft, toujours selon le Wall Street Journal. Aussi intéressé dans la musique en ligne, le géant de Redmond observe pour l’instant les entrechats de ses concurrents. Mais avec sa puissance financière unique, il pourrait facilement entrer dans la danse.

Vivendi Says Apple May Offer $6 Bln for Music Unit (Bloomberg):
http://quote.bloomberg.com/apps/new...

Vivendi director confirms Apple interest in Universal (The Register):
http://www.theregister.co.uk/conten...

Apple reportedly pursuing purchase of Universal Music (Los Angeles Times):
http://www.siliconvalley.com/mld/si...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse