16 10 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


8/09/2003 • 14h37

Une ville américaine surveille ses classes avec des webcams

Biloxi, Mississipi : 6500 élèves, 800 caméras

La ville de Biloxi, dans l’état du Mississipi, est devenue en août la première ville américaine à équiper chaque classe de ses écoles d’une webcam reliée à internet. Ce dispositif de surveillance, accessible en permanence aux responsables éducatifs ainsi qu’aux forces de l’ordre, laisse cependant sceptiques certains personnels.

Depuis le 11 août, date de la rentrée scolaire, toutes les salles de classe des écoles publiques de Biloxi sont équipées de webcams reliées à internet. Placés dans un plafonnier, ces dispositifs de vidéosurveillance filment en continu, mais sans enregistrer le son, ce qui se passe dans les 11 établissements (dont 7 écoles primaires) que compte la ville.

Les 6500 élèves n’ont qu’à bien se tenir. Car, munis d’un mot de passe, les directeurs d’établissement, les responsables éducatifs du district et les agents de sécurité peuvent visionner en direct, depuis n’importe quel ordinateur connecté au Net, le déroulement des cours. En cas d’incident, les forces de police peuvent également accéder aux images enregistrées.

Lancée il y a trois ans à l’initiative du district, l’installation de caméras aurait coûté quelque 2 millions de dollars, financée par les recettes liées à la présence d’un casino.

Un voleur de... 7 ans

Petite ville de 50 000 habitants sur les bords du golfe du Mississippi, Biloxi ne souffrait pourtant pas spécialement de la violence scolaire. "Il n’y a pas de problèmes particuliers dans nos écoles, reconnaît le Superintendent Larry Drawdy, le plus haut responsable local en matière d’éducation et l’initiateur du projet. Nous voulons juste rendre nos établissements encore plus sûrs pour donner confiance aux parents, aux élèves et aux enseignants."

Selon lui, "le dispositif n’est pas un moyen d’arrêter les auteurs de méfaits, mais plutôt un système préventif pour éviter les problèmes en matière de sécurité."

Peu importe donc qu’en trois ans les caméras n’aient enregistré aucun fait grave, Larry Drawdy reste convaincu de leur utilité. Et cite, en exemple, une affaire survenue l’an dernier : "Une petite fille de 7 ans avait posé une bague sur son bureau et elle avait disparu. Le prof avait fouillé toute la classe, sans résultat. Les parents étaient très en colère. En visionnant les enregistrements, le directeur d’école a vu qu’un petit garçon avait mis la bague dans sa poche. Les images servaient de preuve, le garçon ne pouvait pas nier l’avoir dérobée..."

Selon le Superintendent, l’installation de webcams a reçu un accueil formidable de la part de la population. "Nous n’avons jamais entendu la moindre plainte", dit-il. Mais pas question pour autant de laisser les parents utiliser le dispositif pour regarder les cours de leur enfant.

"Cela ne me dérange pas que les parents surveillent leur enfant mais le fait qu’ils puissent voir les autres élèves pose problème", explique Larry Drawdy. En cas de problème, seule la décision d’un tribunal donnera aux parents l’autorisation d’accès aux images.

Vie privée contre sécurité

Le soutien des enseignants, qui ne peuvent refuser d’être filmés, aurait, lui aussi, été total. "Dans une école, nous avons essayé de réserver aux profs une salle sans caméra. Ils ont refusé", sourit le responsable du district.

Un sentiment que ne partage pas Maryann Graczyk, présidente pour le Mississippi de l’American Federation of Teachers. "Par respect pour le processus démocratique, nous semblons prêts à sacrifier une grande part de notre vie privée... au profit de la sécurité. Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose", explique cette syndicaliste, citée par l’Associated Press.

Curt Lavarello, directeur exécutif de la National Association of School Resource Officers, qui forme et fédère les agents de sécurité dans les écoles, émet lui aussi des doutes sur l’efficacité du système de vidéosurveillance : "On perd le contact individuel direct dont nous avons tant besoin. Des caméras ne peuvent remplacer le facteur humain."

Ces critiques ne tempèrent pas l’enthousiasme du Superintendent du district, pour qui le bilan de l’opération est "très positif". Les deux nouvelles écoles, dont l’ouverture est prévue en 2004, seront naturellement pourvues de caméras. "Jamais plus, assure Larry Drawdy, je ne construirai de nouveau bâtiment scolaire sans l’équiper de webcams."

Le site des écoles publiques de Biloxi:
http://www.biloxischools.net

Who’s watching the class? (USA Today)
http://www.usatoday.com/news/educat...

Schools district installs cameras in every class, hall (AP):
http://www.cnn.com/2003/EDUCATION/0...

Le site de l’American Federation of Teachers:
http://www.aft.org

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse