25 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


1er/11/2000 • 16h48

"Une motivation désespérément romantique" [Joe Davis]

Ce chercheur américain écrit dans les molécules : du grand "art biologique" !
 
Dossier : "L’art biotech"
Chercheur au Massaschussets Institute of Technology, Joe Davis, 50 ans, fait de "l’art biologique". Architecte de formation, il a créé cette année des "molécules artistiques" qui contiennent des messages écrits en code ADN.


Joe Davis
DR
Comment êtes-vous passé de l’architecture à la biologie moléculaire ?
En tant qu’étudiant, professeur, puis chercheur, je suis installé au MIT (Massaschussets Institute of Technology) depuis 20 ans. J’ai commencé à m’intéresser à la biologie moléculaire en 1990. C’était un mouvement logique. L’architecture de la vie est la moins visible mais la plus élégante.

Que comprend le public quand il voit vos oeuvres ?
Pour les molécules artistiques, le public ne voit que des bactéries dans des boites en plastique. Pour lire le message, il faut aller dans un labo et déchiffrer le code ADN. À Ars Electronica, nous avions construit un petit laboratoire et les gens venaient nous voir et nous assaillir de questions. C’est vrai qu ?on apprécie mieux mes oeuvres quand on a des connaissances en biologie, mais on voit que le dialogue s’instaure grâce à l’oeuvre. C’est un peu comme un poème : ce n’est pas la même chose de l’entendre récité par l’auteur que de le lire sur papier. Il y a aussi deux niveaux de compréhension.

Sur quoi travaillez-vous en ce moment ?
Notre prochain projet est d’introduire une carte de la voie lactée dans le génome d’une souris. Toutes les informations seraient contenues dans un infogène, qui se transmet à la descendance mais ne s’exprime pas sur l’animal. Ma motivation est désespérément romantique, mais c’est aussi une réflexion sur le futur de l’archivage, car l’ADN permet de stocker des milliards de fois plus de données qu’un CD-Rom.

Comment financez-vous vos projets ?
On est face à un dilemme : les bourses scientifiques considèrent nos projets comme trop artistiques, et inversement. C’est le même problème dès qu’une forme d’expression est innovante. En plus, aux Etats-Unis, il y a très peu de programmes publics pour l’art en général. On veut faire de nous des entrepreneurs. Alors on est obligé de détourner les programmes et de faire dans le système D. Nous avons besoin de 8 000 dollars (environ 56 000 F) pour la souris, que nous réunissons en vendant dans les expos des sachets de bactéries à faire vivre chez soi ou en réalisant des commandes de sculptures classiques.

Rencontrez-vous des réactions de rejet ?
Le milieu artistique est conservateur vis-à-vis de la génétique et de la biologie. D’ailleurs, rappelez vous la résistance que le milieu a opposé aux ordinateurs jusqu’à récemment. Sinon, nous avons été violemment attaqués par le public en juin dernier, lors d ?une conférence à Banff, au Canada. Des écologistes et des fermiers bio voyaient dans nos oeuvres le problème de mondialisation, du féminisme ou des trains de fret qui tuaient les ours dans le nord du pays. On se serait cru à Seattle ! Pourtant, nous sommes génétiquement modifiés depuis 15 000 ans ! Même la tomate la plus bio du monde n’est pas naturelle ! De plus, nous devons prendre des précautions extrêmes. Pour chaque expo, nous assurons l’endiguement physique et biologique. Même si nos bactéries pouvaient voler et s’enfuir, nous avons fait en sorte qu’elles ne puissent survivre hors de leur boîte.

Dossier Art biotech (Transfert.net):
http://www.transfert.net/dossier.ph...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse