24 07 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/08/2003 • 13h31

Une étude confirme le caractère exceptionnel du réchauffement planétaire

Et les arguments de l’administration Bush commencent à sentir le roussi

Les climatologues persistent et signent : on constate bien un réchauffement global de la planète depuis la fin du XXe siècle et celui-ci serait le plus important observé depuis 2000 ans. Une nouvelle étude, réalisée par l’Américain Michael E. Mann et le Britannique Philips D. Jones, démonte ainsi l’argumentaire attentiste du gouvernement de George W. Bush.

L’équipe Bush fonde son rejet du protocole de Kyoto sur certaines études scientifiques contestant l’existence d’un réchauffement d’origine humaine. L’une d’entre elles a été publiée en début d’année dans la très sérieuse revue Climate Research. Ses auteurs, Willie Soon et Sallie Baliunas, y niaient la gravité du phénomène et l’estimaient comparable à d’autres épisodes chauds observés au cours du dernier millénaire (Lire notre article).

Les travaux de Mann et Jones démontent cette affirmation puisqu’ils soulignent le caractère exceptionnel du réchauffement actuel. Publiée dans la revue Geophysical Review Letters, l’étude intitulée "Global surface temperatures over the past two millennia" se fonde sur des enregistrements de températures effectués dans plusieurs régions de l’hémisphère Nord sur les 2000 dernières années.

Ces relevés de température annuels sont désormais possibles à l’aide d’indices fossiles indirects en analysant les compositions chimiques des sédiments marins et lacustres ou des couches profondes des glaciers.

Pour ces auteurs, l’ampleur du réchauffement observé depuis une trentaine d’année dépasse largement celle du radoucissement médiéval qu’a connu la Terre entre les années 800 et 1400. Ils contestent ainsi directement les conclusions de Soon et Baliunas, qu’ils citent dans leur papier comme une "étude viciée" ("flawed study").

Manipulations idéologiques

La publication de l’article de Soon et Baliunas dans une revue à comité de lecture est aujourd’hui considérée comme une véritable manipulation par une partie de la communauté scientifique en raison des erreurs méthodologiques commises par ses auteurs.

L’éditeur en chef de Climate Research, Hans von Storch, a d’ailleurs démissionné le 28 juillet car la direction de la revue lui refusait l’insertion d’un commentaire reconnaissant que la publication de l’article Baliunas et Soon n’aurait pas dû être acceptée par le comité de lecture.

Alors que Soon et Baliunas n’ont jamais caché leurs liens étroits avec les néo-conservateurs américains, cette affaire pourrait finir par éclabousser l’équipe Bush. Accusé par le récent rapport parlementaire Waxman d’avoir eu à plusieurs reprises recours à l’intoxication scientifique pour justifier ses décisions (ou non-décisions) les plus controversées, le gouvernement américain continue d’appuyer ses argumentaires sur cet article douteux.

Le site du Représentant Henry Waxman sur l’utilisation des sources scientifiques par l’administration Bush:
http://www.house.gov/reform/min/pol...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Confidentialité |