31 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


8/09/2000 • 00h00

Sport sur le Net : Patrick Chêne vise le maillot jaune

video
Sporever.fr, le site de Patrick Chêne, ex-directeur des Sports de France Télévision, a démarré lundi. Avec un objectif clair : devenir le numéro un sur le secteur ultra concurrentiel de l’info sportive.
"L’équipe dont je suis le coach jouera en première division." Habitué du petit écran, Patrick Chêne a le sens de la formule. C’est devant un parterre prestigieux - la ministre de la Jeunesse et des Sports, Marie-George Buffet, les huiles du service des Sports de France Télévision ou de Canal - que l’ancien directeur des Sports du service public a présenté son site, sporever.fr, qui ouvrira officiellement ses portes lundi 11 septembre à 5 heures du matin.

Gros calibres
3 questions en vidéo à  :

Patrick Chêne

- Pourquoi avoir quitté un poste confortable de directeur des sports de France télévision pour lancer un sîte internet ?

- Pouvez-vous nous présenter le concept de Sporever ?

- Vous serez présent à Sydney pour les J.O. Mais le C.I.O interdit toute diffusion d’images sur le Net. Qu’allez-vous faire ?

Les réactions de Patrick Chêne lors de la conférence de presse :

- Réaction suite à la décision du C.I.O d’interdire toute diffusion des épreuves olympiques sur le Net

- Le C.I.O refuse d’accréditer les journalistes "on line" et menace d’exclusion les athlètes qui fournissent des chroniques à des sîtes Internet. Ce qui a le don d’énerver Patrick Chêne...

Près de 35 personnes travaillent depuis trois mois à la création de ce "portail sportif pas comme les autre", selon son fondateur. L’idée de départ est simple : "il n’y a pas de petit sport, ni de petits sportifs", explique, assez crispé, Patrick Chêne. Certes, mais l’ex-présentateur de Stade 2 et du JT de 13 heures s’est tout de même entouré de quelques têtes d’affiche pour appâter l’internaute. Malgré les recommandations du Comité international olympique (Lire JO : le CIO musèle les athlètes sur le Net), des champions français (David Douillet, Laura Flessel, Florian Rousseau, Jackson Richardson) devraient ainsi tenir un journal de bord durant les jeux de Sydney. Richard Dacoury, ex-capitaine de l’équipe de France de basket, gérera pour sa part les relations avec les sportifs. La rédaction comprend une vingtaine de journalistes, "dont 30 % de femmes, je me suis battu pour ça", précise Patrick Chêne. Plusieurs viennent de France 2 (Dominique Grimault, ex-rédacteur en chef du service des sports, Yann Lavoix, journaliste). Jacques-Henri Eyraud, un ancien du Club Med et accessoirement ancien champion de France de Taï Kuan Do, occupera les fonctions de directeur général tandis que Michel Gotlib, ancien directeur des partenariats pour Coca Cola France, sera responsable du marketing.

Approche communautaire


Julien Chambaud
Fort de sa notoriété télévisuelle, Patrick Chêne a pu lever 10 millions de dollars (72 millions de francs) auprès de l’investisseur Atlas Venture pour monter la société Sport Atlas, qui gère le site. Une somme conséquente qui lui permet d’afficher de grandes ambitions : "nous souhaitons favoriser la pratique du sport, être un interlocuteur privilégié pour les pratiquants, délivrer une info pertinente en temps réel et devenir les leaders du sport sur le Net." Rien que ça. Pas un mot sur les nombreux sites concurrents, comme lequipe.fr. De toute façon, Sporever se veut plus qu’un simple site d’informations sportives. "Nous avons une approche communautaire, les internautes vont pouvoir s’approprier le site. " Outre les rubriques classiques, articulées en 31 "univers", Sporever propose une ribambelle de services : petites annonces, chats, pronostics, enchères, mais aussi possibilité pour les internautes et les clubs sportifs de créer leurs pages persos, des plans d’entraînements, des conseils de médecins, etc. L’agenda des épreuves est interactif, chacun pouvant y ajouter un match ou une compétition se déroulant près de chez lui. "Dans une deuxième version, que nous lancerons dans quelques semaines, nous mettrons en place une plate-forme d’achats groupés d’équipement pour les clubs pros et amateurs", ajoute Patrick Chêne. Les partenariats sont pour le moment tenus secrets, les contrats n’étant pas encore signés. Seule indiscrétion : il sera possible d’acheter des places pour des évènements sportifs. On ne s’en doutait pas... Après une bonne heure de présentation, sous les applaudissements de l’assistance tout acquise à sa cause, Patrick Chêne peut enfin sourire. Et oublier les sceptiques ironisant sur son départ de France Télévision. Sur le papier, son projet semble tenir la route. Sur le terrain, ce sera une autre affaire.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse