12 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


9/01/2001 • 17h42

Qui a peur du poisson-chat transgénique ?

Un poisson-chat génétiquement modifié est en passe d’être commercialisé aux ...tats-Unis. Lâché dans la nature, il pourrait détruire plusieurs espèces de plantes et de poissons.


DR
Le poisson transgénique n’est pas forcément bon pour la santé. Avant de commercialiser ce type de produit, mieux vaut effectuer une batterie de tests pour évaluer les risques qu’il présente pour notre bien-être. Consommateurs, scientifiques et gouvernements sont d’accord sur ce point. En revanche, peu d’élus se soucient de l’impact de la prolifération de ces drôles de poissons sur la nature. Et si quelques voix se sont élevées pour dénoncer les dangers potentiels du saumon génétiquement modifié anglais sur l’environnement (des Britanniques ont détruit un élevage destiné aux expérimentations scientifiques en 1999), les protestations contre les risques que présentent les poissons-chats trangéniques américains se font plutôt discrètes.

Beignets transgéniques

Selon The Straits Times, Rex Dunham, un chercheur de l’Alabama, s’apprête pourtant à commercialiser ses étonnantes bestioles. Les poissons-chats sont en effet très appréciés dans certaines régions des ...tats-Unis, où les amateurs les dégustent notamment sous forme de beignets. Or, l’ajout de gènes provenant notamment du saumon et de la carpe a doté les poissons-chats de Dunham de capacités qui intéressent bien des éleveurs : ses protégés moustachus sont en effet capables de grossir de 0,9 kg en 12 à 18 mois, alors que les poissons-chats "normaux" doivent attendre 18 à 24 mois pour atteindre le même poids. Et si le chercheur a pris soin, à grands renforts de filtres, de protéger le bassin boueux où s’ébattent ses poissons de l’étang qui le borde, quelques spécialistes de l’environnement font remarquer qu’aucune loi ne l’empêche de lâcher le fruit de ses recherches dans la nature. Or, si l’un des poissons transgéniques de Dunham s’échappait de son enclos pour rejoindre la pièce d’eau, les conséquences sur l’environnement ne passeraient pas inaperçues : les poissons-chats de Duhram détruiraient totalement certaines espèces de poissons et de plantes qui y vivent. Certains chercheurs redoutent aussi que les animaux génétiquement modifiés s’accouplent avec leur cousins "normaux", car cela conduirait à l’extinction de l’espèce "naturelle".

Un vide juridique

Si aucune instance fédérale n’est en mesure d’interdire à Dunham de tenir ses poissons à l’écart de l’étang, le ministère américain de l’Agriculture, qui soutient les travaux du chercheur, lui a tout de même recommandé de prendre quelques précautions. En revanche, en l’absence de législation, n’importe quel chercheur travaillant avec des fonds privés peut lâcher des animaux génétiquement modifiés dans la nature. Aux ...tats-Unis comme en France. Dans ce domaine, les maires de l’Hexagone ne sont soumis à aucune obligation légale. Libre à eux de juger du danger posé par l’élevage d’animaux génétiquement modifiés dans leur commune. D’autre part, pour qu’une association de défense de l’environnement puisse porter plainte contre ce type de nuisance, il faut qu’elle constate le préjudice occasionné : elle ne peut donc agir qu’une fois que le mal est fait. Alors que huit communes d’Ile-de-France viennent d’interdire la culture des OGM sur leurs territoires, les élus locaux soucieux du respect de l’environnement vont à présent devoir se pencher sur l’élevage des animaux transgéniques sur les terrains qu’ils administrent.

L’article de The Straits Times:
http://straitstimes.asia1.com.sg/cy...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse