04 07 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


3/07/2000 • 18h19

Protection des données personnelles : Strasbourg pourrait défier Bruxelles

Le Parlement européen examine cette semaine une résolution dénonçant l’accord de Safe Harbor sur les données personnelles, conclu entre la Commission de Bruxelles et les ...tats-Unis. Lire l’interview d’Elena Paciotti, députée socialiste à Strasbourg.

Le commissaire européen chargé du marché intérieur s’enthousiasmait, en mars dernier, de l’accord conclu avec les ...tats-Unis sur la protection des données personnelles. Celui-ci portait sur un marché juteux : la revente à des entreprises américaines des fichiers de données personnelles, collectés par les sociétés européennes. Dans ce domaine, une directive communautaire exige que le pays tiers présente des garanties identiques à celles de l’Union.
"Cet accord devrait être opérationnel à l’automne", annonçait le Hollandais Frits Bolkestein, commissaire européen, à propos du Safe Harbor. En fait, les procédures d’approbation pourraient prendre plus de temps si le Parlement européen adopte, cette semaine, la résolution proposée par la Commission des libertés et des droits des citoyens. Défendu par la députée européenne italienne Elena Paciotti (parti des socialistes européens), le texte réclame à la Commission de Bruxelles une révision de la négociation.

Engagement de principe

Aux ...tats-Unis, les garanties sur la protection des données personnelles n’existent pas. Des entreprises sont même fréquemment montrées du doigt pour l’utilisation peu scrupuleuse qu’elles en font. Attirés par les clients potentiels pour leurs boutiques en ligne, les ...tats-Unis ont donc proposé à Bruxelles, il y a deux ans, un accord appelé Safe Harbor, ce que l’on peut traduire par "sphère de sécurité". Les entreprises américaines adhérant à ce principe apparaîtraient alors comme des "zones sûres" aux yeux des Européens qui leur vendraient des fichiers. Pour se réclamer du Safe Harbor, les sociétés américaines s’engageraient publiquement à en respecter les principes. Conscient du caractère angélique de cette profession de foi, le ministère américain du Commerce a promis que des dispositions législatives préciseraient le cadre de cette autorégulation. Des organismes privés seraient même chargés de vérifier comment les sociétés appliquent ces principes.

Obligation de réparation

À Strasbourg, la commission des libertés et des droits des citoyens s’est saisie du dossier et a tiré la sonnette d’alarme. Elle demande la révision du texte, jugeant insuffisantes les garanties données aux citoyens européens. Le système de protection, selon elle, devrait inclure un moyen de recours accessible à tout individu membre de l’Union et l’obligation, pour les entreprises fautives, de réparer tout dommage entraîné par la violation des principes. Les auteurs du texte réclament, en outre, un contrôle a posteriori de l’efficacité du système.

Cette "contre-résolution" de la commission parlementaire a-t-elle ses chances ? D’après Olivier Duhamel, eurodéputé socialiste, "des compromis ayant été passés avec le PPE (la droite européenne), il y a de très fortes chances que le texte soit adopté ". Le Parlement se risquerait donc à heurter de front la Commission ?

«  Bruxelles a obtenu beaucoup sur les principes, pas grand-chose sur leur application »


Elena Paciotti
DR
Elena Paciotti, députée socialiste à Strasbourg, est rapporteur de la résolution critiquant le Safe Harbor. Interview.

Vous critiquez la négociation menée par les Européens ou le système de protection américain dans son ensemble ?

Bien évidemment, le système américain ne nous convient pas. Sinon il n’y aurait pas besoin de négocier. La Commission européenne devant veiller à la protection des citoyens européens, il y avait deux moyens de garantir la bonne utilisation des données personnelles. Soit établir des contrats types. Soit, proposition américaine, créer un système d’autorégulation de la part des entreprises. Nous estimons que celui-ci offre des garanties insuffisantes.

Pourquoi ?

Il manque une autorité de tutelle qui garantisse la réparation et les recours en cas de non-respect des droits d’un citoyen européen. Mais aux ...tats-Unis, il n’y a pas de juge ou d’autorité indépendante capable de déterminer s’il y a une violation des droits des citoyens de l’Union. Il existe la Free Trade Commission, mais la probabilité, pour un européen, de voir sa plainte reçue est quasiment nulle. D’autant que le secteur financier est exclu des compétences de la FTC.

Pourquoi la Commission a-t-elle si mal négocié ?

Il y a eu des mois et des mois de tractations. La Commission a obtenu beaucoup sur le plan des principes, puisque les ...tats-Unis partaient de zéro. Ils sont tombés d’accord sur des garanties qui ressemblent aux nôtres, ce qui est inhabituel pour les ...tats-Unis. Mais Bruxelles n’a pas obtenu grand chose concernant les garanties d’application. Le système demeure dépendant de la bonne volonté des entreprises.

La résolution de la Commission parlementaire des libertés et des droits des citoyens:
http://lambda.eu.org/6xx/safeharb-f... L’accord du Safe Harbor en PDF (en anglais):
http://europa.eu.int/comm/internal_... La position du commissaire européen Fritz Bolkestein sur le Safe Harbor:
http://europa.eu.int/comm/internal_...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse