05 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


26/11/2001 • 18h58

Petit clone deviendra-t-il grand ?

Une équipe de chercheurs américains est parvenue à créer le premier embryon humain cloné. Progrès scientifique ou dérive de la science ? Le débat est, plus que jamais, d’actualité.

Notre intention n’est pas de créer des clones humains, mais des thérapies pour guérir une grande variété de maladies dont le diabète, les attaques cardiaques, le cancer, le SIDA et les maladies neuro-dégénératives comme Parkinson et Alzheimer" affirme Robert P. Lanza, Vice-Président du développement Médical et Scientifique chez Advanced Cell technology (ACT), dans un communiqué publié sur le site de cette entreprise du Massachusetts. Apparemment, ce scientifique n’envisage pas de se lancer dans le clonage humain à but "reproductif " ou commercial : il souhaite constituer des "réserves" de cellules destinées à remplacer des cellules, des tissus ou des organes défectueux chez des malades. Des réserves produites à partir de clones des patients à traiter. Dans cette optique, Robert P. Lanza vient de réussir, avec ses collègues, la création du premier embryon cloné. Mais si cette expérience n’a qu’un but thérapeutique, elle marque tout de même une étape essentielle dans un domaine où les buts des différents acteurs (scientifiques, sectes, clients potentiels) se révèlent parfois "éthiquement douteux".

De la peau à l’embryon

Après plusieurs échecs, les scientifiques d’ ACT sont parvenus à créer des clones, à partir de cellules de peau humaine. Pour mener leur expérience, les chercheurs ont fait appel à deux groupes de volontaires : le premier était constitué de 71 femmes âgées de 24 à 32 ans, en bonne santé psychologique et physiologique. Ces femmes ont reçu des injections d’hormones destinées à stimuler leur production d’ovules. Le deuxième groupe réunissait des personnes d’âges variés, pas forcément en bonne santé : leur profil correspondait à celui de personnes "susceptibles de bénéficier de ces thérapies". Les ovules du premier groupe de volontaires ont été vidées de leur noyau. Le noyau des cellules de peau prélevées sur les bénévoles du deuxième groupe, qui contenait donc le patrimoine génétique de ces donneurs, a été injecté dans ces ovules. Sur les 19 œufs que les chercheurs sont parvenus à produire en employant cette méthode, seuls 3 ont survécu plus de quelques heures. Au bout de trois jours, deux se sont divisés pour former un embryon de 4 cellules. Et un seul s’est divisé en 6 cellules.

Les législateurs en émoi

Certes, la durée de vie de ces embryons est trop courte et le nombre de cellules obtenues trop réduit pour en déduire que le clonage humain est désormais parfaitement au point. Cette expérience soulève néanmoins de vives critiques et de nombreuses interrogations. Le président américain George W. Bush, qui a notamment tenu à rappeler qu’il est "à 100 %" opposé au clonage humain, pourrait accélérer la promulgation d’une loi visant à interdire cette pratique sur le territoire des Etats-Unis. De leur côté, les Anglais, qui se sont déclarés favorables à la création d’embryons humains clonés (à condition que leur durée de vie n’excède pas 14 jours), pourraient revoir leur position. Quant à la France, elle pourrait renforcer, auprès de l’ONU, sa demande de législation internationale visant à empêcher le clonage humain.

Le site d’Avanced Cell Technology:
http://www.advancedcell.com
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse