25 11 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


5/07/2001 • 18h22

Pas de pitié pour la haine en ligne !

 
??as de combat. Les associations antiracistes sortent la grosse artillerie contre la haine raciale en ligne. J’Accuse continue son combat contre Front 14 et poursuit les fournisseurs d’accès. Plusieurs avocats portent plainte contre SOS Racaille.

Il y a quelque temps, l’association J’Accuse ! portait plainte (J’accuse... les fournisseurs d’accès) contre 13 fournisseurs d’accès à Internet (FAI), mais aussi l’AFA, l’association qui les fédère. Ceux-ci sont accusés de permettre d’accéder à Front14, un hébergeur gratuit (lui aussi inculpé), spécialisé dans les sites ouvertement racistes, négationnistes, antisémites, néo-nazis et "white suprematists". Depuis, J’Accuse a été rejoint dans son combat par la Ligue des droits de l’homme, la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme), la Fédération internationale de SOS Racisme, l’Amicale des déportés d’Auschwitz, le Consistoire israélite de France et l’Union des étudiants juifs de France. L’audience du juge des référés, qui se tenait le 30 juin dernier, a vu les avocats des FAI quelque peu divisés. Noos a annoncé qu’il bloquait désormais l’accès à Front14, alors que l’AFA, au nom des FAI, avance, depuis le début de cette affaire, que ce n’est pas leur rôle (les intermédiaires techniques n’ayant pas à jouer les auxiliaires de police), que ce genre de filtrage incombe aux seuls pouvoirs publics et que, in fine, il reviendrait à instituer "une surveillance généralisée et disproportionnée" des internautes. De plus, les FAI s’étonnent de n’être que 13 à être poursuivis, alors qu’ils seraient 150 en France.

Contacté par Transfert, Noos avance que le filtrage est en phase de test, et qu’il faudra attendre la prochaine audience, fixée au 12 juillet, pour en savoir plus. En attendant, un test rapide a démontré qu’il était tout à fait possible pour les abonnés à Noos d’accéder au "portail de la haine", tel que les médias le surnomment désormais, en utilisant un "anonymizer" ou un serveur proxy (qui permettent justement d’éviter la surveillance, et la censure, effectués par les FAI). Contacté par Transfert, Marc Knobel, vice-président de la LICRA et président de J’Accuse ! ne conteste pas qu’il soit possible de passer outre le filtrage, mais il en fait une affaire de principe : "il faut désigner l’adversaire", dit-il. Le juge Gomez, tout comme il l’avait fait avant de condamner Yahoo ! a émis le souhait de convoquer des "grands témoins informatiques". Les FAI ont, par ailleurs, pris soin de lui rappeler que si le projet de LSI prévoyait d’autoriser un juge des référés à bloquer l’accès à un site jugé illégal, la loi n’était pas encore votée, et qu’il ne s’agissait pas là de faire la loi, mais bien de l’appliquer. Or, à ce jour, jamais encore un juge n’a obligé un FAI à bloquer l’accès à un site.

La grosse artillerie des avocats

Une autre affaire vient corser le débat. Depuis quelque temps, un certain nombre de sites français de l’extrême droite dure se sont développé, attirant un nombre grandissant d’internautes. SOS Racaille, qui affiche plus de 300 000 pages vues, est ainsi parti en croisade contre la "caillera", le racisme anti-blanc, l’islamisme... Le site reprend, d’ailleurs, la charte graphique de SOS Racisme (qualifiée d’"association mafieuse" au regard de son financement), ainsi que la liste des 220 avocats recommandés par l’association antiraciste). Et c’est là que le bât blesse : SOS Racaille déconseille de prendre l’un de ces avocats, accusés de défendre les "racailles". Neuf des avocats avaient déjà, début juin, porté plainte contre X (les créateurs du site étant anonymes) pour injure et diffamation. Ils viennent d’être rejoints par Jean-Guy Lévy, bâtonnier de Toulon, au nom des quatre avocats de sa circonscription nommément cités dans la liste de SOS Racisme. La conférence nationale des bâtonniers a également été alertée, ainsi que la ministre de la Justice. Et ce serait, au final, l’ensemble des avocats recensés par SOS Racisme qui devraient, d’ici peu, porter plainte. Autant dire que la grosse artillerie risque d’être lancée. "Nick Samere", pseudo du responsable du site SOS Racaille, pourrait, à terme, être contraint de révéler sa véritable identité.

http://www.afa-france.com/html/action/010612.html
http://www.afa-france.com/html/acti... J’Accuse!:
http://www.jaccuse-aipj.org/ http://www.sos-racisme.org/droit/liste.htm
http://www.sos-racisme.org/droit/li... http://www.gandi.net/cgi-bin/whois?domain=sos-racaille.org
http://www.gandi.net/cgi-bin/whois?...
 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse