29 11 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


11/10/2001 • 17h58

Panique à l’anthrax

Depuis que trois cas d’anthrax ont été découverts en Floride, la peur d’une attaque bactériologique est omniprésente dans la population américaine qui se rue sur les pharmacies en ligne.

Les pharmacies on-line américaines sont prises d’assaut, et les commandes du seul antibiotique recommandé par la FDA (Food and Drug Adminstration) pour lutter contre la maladie du charbon, le Cipro, explosent. Le site VirtualMedicalGroup.com, par exemple, enregistre une centaine de commandes par jour. Le site canadien Healthmeds.com s’est refusé pendant un temps à commercialiser le fameux médicament. Mais sous la pression des clients, les responsables se sont résolus à le rendre disponible dans leurs cyber-linéaires. "Des gens nous envoyaient des e-mails pour nous dire que posséder du Cipro (...) devrait être un droit de chaque citoyen américain. Et bien que nous ne voulions pas participer à cette hystérie collective, nous nous sommes résolus à commercialiser le Cipro. L’opinion populaire est ce qu’elle est", explique, un peu désabusé, le responsable de Healthmeds.com dans les colonnes de Wired. Sur Drugstore.com, les ventes de Cipro ont largement doublé, et ce malgré un tarif prohibitif.

3 500 francs le traitement

Pour être efficace, une dose de 500 mg d’antibiotique doit être prise toutes les douze heures pendant 60 jours. À raison de 30 francs la dose, le traitement coûte plus de 3 500 francs. Mais, à moins de savoir que l’on a été contaminé, il est assez difficile de se prémunir contre l’anthrax. Le traitement doit en effet débuter avant l’apparition des premiers symptômes, c’est-à-dire avant que la maladie se déclare. Ce qui peut prendre de dix jours à six semaines après l’inhalation de l’anthrax (s’il s’agit d’une contamination par voix pulmonaire, hypothèse la plus probable dans le cas d’attaque bioterroriste). Une prise préventive de Cipro est déconseillée par les médecins, car elle peut entraîner une résistance à l’antibiotique.

Vaccin réservé aux militaires

Le Cipro est habituellement prescrit pour soigner, entre autres, des infections respiratoires, les bronchites sévères ou la tuberculose. Et s’il existe bien un vaccin contre l’anthrax, il est réservé aux militaires car disponible en trop faible quantité pour être distribué aux civils. En France, l’Institut Pasteur a bien reçu quelques appels de particuliers qui souhaitaient se renseigner sur l’anthrax, mais le flot d’appels est venu des médias. Quant à la ruée sur le Cipro, elle ne peut arriver en France car les antibiotiques ne sont délivrés que sur ordonnance. L’anthrax connaît trois formes différentes. La forme pulmonaire est la plus grave, elle se contracte en inhalant des bactéries d’anthrax. C’est de cette forme qu’est décédé le photographe du Sun en Floride, et dont souffrent les deux autres victimes. La forme cutanée est la plus courante (95 % des cas d’anthrax), et elle se soigne relativement bien. Enfin, la forme digestive, extrêmement rare, se contracte en ingérant de la viande contaminée. Les premiers symptômes de l’anthrax ressemblent à s’y méprendre à ceux d’un vilain rhume, fièvre, douleurs et toux. Mais, rapidement, ces signes sont suivis d’une baisse de tension, de sueurs et d’hémorragies. La mort survient environ trois jours après les premiers symptômes.

L’article de Wired à propos de la ruée américaine sur le Cirpo:
http://www.wired.com/news/conflict/... Tout sur le Cirpo sur le site d’Healthsquare:
http://www.healthsquare.com/pdrfg/p...
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse