27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/10/2003 • 15h31

Noos utilise un cache pour accélérer l’échange de fichiers musicaux

Il économise sur la bande passante mais facture quand même l’upload en province

Le 30 septembre, le site du magazine Le Virus Informatique révélait que le câblo-opérateur Noos employait la technologie "PeerCache" de la société Joltid pour optimiser le trafic sur les réseaux d’échange de fichiers en peer-to-peer. En stockant sur un serveur dédié les morceaux de musique ou les films les plus fréquemment échangés par ses abonnés grâce au logiciel Kazaa, Joltid permet de libérer de la bande passante : les téléchargements sont plus rapides, et le trafic souffre moins des échanges massifs réalisés sur les réseaux peer-to-peer. Luccas, l’association des utilisateurs de Noos, saisit l’occasion pour réclamer la répercussion des économies réalisées sur les prix des services proposés par le câblo-opérateur.

Joltid est la nouvelle société des fondateurs de Kazaa. En juillet, elle annonçait avoir conclu un accord avec plusieurs fournisseurs d’accès à l’internet (FAI) européens. PeerCache, annonçait Joltid, permet aux FAI de "réduire de 70 % le trafic lié à l’utilisation du réseau FastTrack", utilisé par Kazaa. "Kazaa est devenu la première ’killer app’ pour les utilisateurs. Nous voulons faire de Joltid la ’killer app’ des fournisseurs d’accès", expliquait alors Nikklas Zennstrom, président de la société, qui sait les millions de dollars que le trafic généré par le P2P coûte aux FAI.

Un précédent sensible

La filiale néerlandaise de Wanadoo faisait alors partie des clients de Joltid. Pourtant, un mois plus tard, elle mettait fin à l’expérience. L’initiative était "sensible" : elle aurait pu faire bondir les défenseurs du droit d’auteur car en facilitant l’échange de fichiers sur des réseaux comme KaZaA, le FAI peut apparaître, de fait, comme un complice de ceux que les majors du disque et du cinéma qualifient de "pirates".

Aujourd’hui, Noos, qui fournit de l’Internet en haut débit par le câble, semble lui aussi profiter des services de Joltid. Le site de Luccas, l’association de défense des utilisateurs de Noos, a relayé l’information le 6 octobre 2003, expliquant qu’il existait une adresse p2p.cache.noos.fr sur le DNS de l’opérateur. "Nous nous étions intéressés au sujet en juillet, explique un membre du Conseil d’administration de l’association qui souhaite garder l’anonymat. Or, la semaine dernière, un utilisateur indiquait, sur une mailing list, qu’il avait relevé une activité anormale sur le port 4662, celui qu’utilise FastTrack. Cela nous a mis la puce à l’oreille."

Inégaux face à l’upload

Pour Luccas, la méthode paraît choquante. Elle révèle l’hypocrisie de Noos : "Leurs affiches, placardées dans le métro, vantent la possibilité de télécharger la musique de façon illimitée, rapide... En utilisant PeerCache, ils optimisent les téléchargements et font des économies sur leur bande passante. Mais ils continuent pourtant à facturer les uploads pour leur utilisateurs de province."

Seuls les abonnés Noos de Paris et Toulon ont en effet droit aux uploads illimités, c’est-à-dire à pouvoir charger gratuitement des données de leur ordinateur vers le réseau, ce qui se passe par exemple à chaque fois qu’un fichier musical stocké chez un utilisateur est téléchargé par un autre internaute via une plateforme comme Kazaa. Dans les offres ADSL concurrentes du câble, l’upload est gratuit.

Noos, comme Wanadoo cet été, reste muet sur le sujet.

Le site de Noos:
htpp://www.noos.fr

Le site de Luccas:
http://www.luccas.org

Le site de Joltid:
http://www.joltid.com

Le site d’ACBM, éditeur du Virus Informatique:
http://www.acbm.com

Wanadoo Pays-Bas utilise un serveur cache pour doper l’échange de mp3 (Transfert.net):
http://www.transfert.net/a9076

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse