19 06 2018
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


8/10/2003 • 14h34

Motorola restructure, ses employés français s’inquiètent

A Toulouse, la branche semi-conducteurs ne voit pas l’avenir en rose

Lundi 6 octobre, la direction de Motorola a annoncé son intention de créer dans un délai d’un an une entreprise indépendante pour sa branche semi-conducteurs, dont le chiffre d’affaires est en baisse. Cette activité emploie 2300 personnes en France, dont 2100 sur le site de Toulouse. Malgré les promesses rassurantes de la direction, les syndicats craignent que cette décision n’entraîne un vaste plan social.

La division Semiconductor Products Sector (SPS) de Motorola emploie 27 000 personnes dans le monde pour un chiffre d’affaires de 4,06 milliards d’euros en 2002. Un résultat en baisse de 11 % par rapport à l’année précédente.

SPS, un fabricant de puces qui fournit entre autres les ordinateurs d’Apple, verra ses activités regroupées dans une nouvelle entité indépendante, dont une partie des actions fera l’objet d’une offre publique d’achat, après avis de la Securities Exchange Commission (SEC), l’équivalent américain de la COB (Commission des opérations de bourse).

En France, la division SPS est principalement implantée à Toulouse et fabrique des puces de type "SmartMos" destinées à 80 % à l’industrie automobile (airbags, ABS, contrôle du moteur, etc).

"Pas de restructuration sans casse sociale"

Lors du comité central d’établissement extraordinaire qui s’est tenu lundi à Toulouse, la direction de Motorola France a confirmé aux représentants du personnel la décision de la maison-mère américaine.

"Ce choix de dissocier les activités permettra de clarifier la stratégie de Motorola et ses produits, explique Michel Abitteboul, chargé de la communication pour le site toulousain. Chaque entité pourra se recentrer sur son activité principale."

Tout en reconnaissant que le secteur des semiconducteurs subit depuis 2001 une phase de récession assez brutale, ce responsable estime que Motorola ne fait que suivre une démarche déjà engagée par des concurrents comme Siemens, Hewlett-Packard ou Lucent... "La période nous semble favorable car il existe de bonnes espérances de reprise pour le début 2004", explique Michel Abitteboul, qui estime que le processus de séparation devrait aboutir dans un an.

Au sujet de l’avenir des salariés de SPS, la direction de Motorola se veut en tout cas rassurante. "Tout changement génère des inquiétudes mais à Toulouse, rien ne changera puisque nous garderons les mêmes produits, le même marché et les mêmes clients", avance le responsable de la communication.

Un optimisme que ne partagent pas les représentants du personnel. "On n’est pas vendus, on est à vendre. On nous dit qu’il n’y aura pas de suppression d’emplois aujourd’hui. Mais demain qu’en sera-t-il lorsque nous serons devenus une entreprise indépendante ?, s’interroge Pascal Canizarès, délégué CGT. On n’a jamais vu de restructuration sans casse sociale !"

Pour le syndicaliste, il est clair que le fabricant américain cherche à se débarrasser de son activité semi-conducteurs. "Au final, la participation de Motorola sera inférieure à 51 % des parts de la nouvelle entreprise, sinon nous garderions le même nom."

Pour l’heure, aucune action spécifique n’est envisagée par les syndicats. "Nous allons continuer à demander aux différents acteurs politiques d’agir pour que nous obtenions des garanties sur le maintien des emplois et la pérénité de l’activité", explique Pascal Canizarès.

Le site de Motorola France:
http://www.motorola.com/fr

L’annonce de la séparation des activités semiconducteurs:
http://www.motorola.com/mediacenter...

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse