04 07 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


7/09/2001 • 18h31

Microsoft ne sera pas démembré

Le ministère américain de la Justice a annoncé, jeudi 6 septembre, qu’il renonçait à demander la partition du géant du logiciel.

Microsoft ne sera pas coupé en deux. Le Department of Justice (DOJ) a annoncé, jeudi 6 septembre, qu’il ne cherchait plus à obtenir la scission du géant du logiciel, suivi par les dix-huit états qui s’étaient également engagés dans la procédure antitrust. Le ministère américain de la Justice n’accuse plus, non plus, Microsoft d’avoir lié Internet Explorer à Windows. Logique, puisque le partage du groupe en deux entités visait à isoler la branche dédiée au système d’exploitation. Contrairement à l’Union européenne, qui interroge actuellement Microsoft sur les imbrications du lecteur audio-vidéo, Windows Media Player, avec Windows 2000, le gouvernement Bush a apparemment choisi de lâcher l’affaire sur le bundling, pratique consistant à lier les applications au système d’exploitation.

Prémonition

Cette décision découle du jugement rendu par la cour d’appel du district de Columbia en juillet dernier. Celle-ci avait annulé la demande de partition émise par le juge Thomas Jackson tout en maintenant les accusations de pratiques anti-concurrentielles qui concernaient la politique de Microsoft à l’égard des vendeurs de PC. Le ministère de la Justice, qui s’est abstenu au cours de l’été de porter l’affaire devant la cour suprême, semble ainsi avoir enterré l’idée du démantèlement. Le DOJ justifie sa décision comme "un effort pour aller plus vite et garantir aux consommateurs un réel soulagement". À l’inverse, Microsoft a choisi d’aller devant la plus haute juridiction pour tenter d’obtenir l’annulation de l’intégralité des charges retenues. Logiquement, la société n’a pas crié victoire après l’annonce du gouvernement.

Contrats abusifs

Interrogés par la presse américaine, certains juristes se demandent aujourd’hui dans quelle mesure cet abandon annonce un futur accord entre le gouvernement et Microsoft. Les accusations de pratiques anti-concurrentielles demeurent. L’enjeu du procès, revenu en première instance, repose désormais sur les mesures préconisées par le juge Jackson pour éviter la conclusion de contrats abusifs avec les vendeurs de PC, en particulier les clauses interdisant la vente et la promotion de logiciels concurrents. Des règles de bonne conduite, en quelque sorte, qui viendraient mettre à mal la stratégie commerciale sur laquelle Microsoft a fondé son développement. Règles qualifiées de "draconiennes" par Steve Ballmer, le patron sautillant de Microsoft. Pour avoir une quelconque utilité, celles-ci devraient pouvoir être appliquées à XP, la prochaine version de Windows. Le DOJ affirme pour le moment qu’il ne mettra pas d’entrave à la commercialisation du nouveau produit. Pour certains juristes, la solution du démantèlement était plus facile à appliquer. Les mesures visant les accords commerciaux, à l’inverse, demanderont une surveillance constante pour être efficaces, estiment-ils. "Le gouvernement Bush aura-t-il assez de détermination pour contrôler agressivement le comportement de Microsoft ?", s’interroge le New-York Times. Qui publie la réponse du directeur d’une société de capital-risque : "À mon avis, il n’y mettra pas assez de hargne."

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse