11 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


2/07/2001 • 11h35

Mesures d’audience : l’OJD veut faire la lumière

L’OJD-Diffusion contrôle certifiera la fréquentation des sites à compter d’octobre 2001. Y gagnera-t-on en transparence ?

Fin février 2001, l’OJD-Diffusion contrôle, l’association chargée de vérifier la diffusion des quotidiens et magazines, annonçait avoir "certifié" sept outils permettant de réaliser les statistiques des sites web. Cette annonce marquait l’arrivée de l’OJD sur un terrain plus que flou (lire le dossier Mesures d’Audience). Depuis, si les logiciels ont effectivement été validés, personne ne les utilisait. Diffusion contrôle passe donc à la vitesse supérieure en ouvrant, en octobre prochain, un service de certification des données. Les sites s’inscrivent, payent fort cher (1 500 euros par an pour 45 000 visites par mois), utilisent un logiciel certifié et incluent dans leurs pages un tag (marqueur) OJD. Ce marqueur sera activé à distance une fois par mois pour une durée variant entre un et cinq jours, confie-t-on à Diffusion contrôle. Le fichier log généré par ce marqueur sera traité par un outil développé en interne (actuellement en test) par l’OJD et le résultat sera comparé avec la même journée traitée par l’outil du site. Si les chiffres sont similaires, les statistiques seront certifiées. En cas de fraude, "le tricheur sera exclu et un communiqué de presse sera publié en plusieurs langues", menace-t-on chez Diffusion contrôle.

Flou, obscurité et règles...

Que mesurera l’OJD ? Des visites. Et qu’est-ce qu’une visite ? Selon le CESP, il s’agit d’un "ensemble de pages vues sur un même site au cours d’une même session". Et par l’opération du Saint-Esprit du CESP, il se trouve que "la pratique courante considère qu’une absence de consultation de nouvelles pages sur ce site dans un délai excédant 30 minutes vaut pour fin de la visite". Pourquoi 30 minutes ? "C’est la règle", nous répond-on à l’OJD. Il n’y a pas à se demander pourquoi. Dès lors, on comprend aisément que pour le CESP "le nombre de visites ne doit pas être assimilé au nombre de visiteurs". Exemple : si vous consultez la page d’accueil de transfert.net avant d’aller regarder le journal de 20 heures et que vous revenez devant votre ordinateur après les nouvelles, vous serez comptabilisé comme deux visites. Merveille de la multiplication des petites visites... Merci encore à "la pratique courante" d’avoir décidé cela... De même, un utilisateur qui referme son navigateur et le rouvre génère deux visites. Bien entendu, il aurait été plus honnête de compter les adresses IP, les visiteurs, des sessions d’utilisation du site ou pire, les visiteurs uniques par tranches de 24 heures. Mais les chiffres des statistiques se seraient fatalement effondrés... Et bien plus que le plongeon qu’elles feront de toutes manières lorsqu’elles seront auditées par l’OJD. Ainsi, un site comme Caramail ou un site boursier, bourrés de "refresh", verront leurs stats reculer. Pourtant, rien ne dit que les logiciels certifiés permettront de déceler les robots chargeurs de pages qui créent des visites virtuelles. Par ailleurs, lorsque l’on sait que deux logiciels de traitement de logs donnent des résultats sensiblement différents pour le même site, il n’est pas inutile de s’interroger sur la différence qui apparaîtra forcément entre le logiciel de vérification de l’OJD et celui du site. "On a déjà fait converger l’écart de mesure, on essaiera d’expliquer pourquoi les résultats sont différents en adoptant une démarche scientifique", explique sans rire l’OJD. Le traitement des logs d’un site web n’a pourtant rien de scientifique. Cela tient plutôt du bricolage.

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse