30 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


14/07/2001 • 08h01

Loi sur l’eau : le nucléaire pollue sans payer

Des défenseurs de l’environnement manifestent leur mécontentement face à la loi sur l’eau, qui taxe divers responsables de pollution des eaux, mais oublie les rejets radioactifs.

"Les redevances pour pollution de l’eau sont dues par toute personne publique ou privée dont les installations, activités ou travaux sont à l’origine d’un déversement, écoulement, rejet, [...] susceptible de provoquer ou d’accroître la dégradation des eaux en modifiant leurs caractéristiques physiques, chimiques ou biologiques, qu’il s’agisse d’eaux superficielles, souterraines ou d’eau de la mer dans les limites territoriales." Cet extrait de la nouvelle loi sur l’eau, présentée par Dominique Voynet en Conseil des ministres le 27 juin dernier, décrit l’un de ses principaux fondements : le principe du "pollueur payeur". Un principe qui consiste à taxer tous ceux qui contribuent à la pollution de l’eau. Or, cette mesure ne satisfait pas l’ensemble des défenseurs de l’environnement français. Certains, comme les membres de l’ACRO (l’Association pour le contrôle de la radioactivité de l’ouest), considèrent en effet que la loi, qui vise notamment les éleveurs, oublie un pollueur de taille : l’industrie nucléaire. Située dans le Calvados, cette association, qui réalise de nombreuses études consacrée à la pollution radioactive, collabore notamment avec l’Agence de l’eau Seine-Normandie. Sous tutelle du ministère de l’Environnement, les Agences de l’eau, en partie financées par les redevances des "pollueurs", sont chargées de trouver des solutions à la réduction des déchets.

3 questions à David Boilley, physicien nucléaire à l’université de Caen, membre de l’ACRO.

Que reprochez vous à la loi sur l’eau ?

Nous sommes d’accord sur le principe, mais nous lui reprochons d’ignorer les rejets radioactifs. Chaque installation nucléaire rejette des pollutions radioactives. Mais ces installations ne sont pas taxées, contrairement aux agriculteurs qui doivent désormais verser une taxe pour l’utilisation des engrais, par exemple.

Vous avez notamment étudié les déchets produits par l’usine de retraitement Cogema de la Hague. On sait qu’elle rejette des polluants dans la Manche, mais que se passe-t-il au niveau des rivières ?

On a relevé des produits chimiques et des rejets radioactifs dans la Sainte-Hélène, une rivière située près de la Hague. Cette pollution est notamment due aux rejets aériens, qui proviennent des deux grandes cheminées de l’usine de la Hague. Cette pollution est légale, du moins lorsqu’elle ne dépasse pas un certain seuil, ce qui n’est pas toujours le cas. Elle est reconnue par le gouvernement. Pourtant, elle n’est pas taxée.

Les installations nucléaires sont-elles les seules à rejeter des déchets radioactifs ?

Non. On peut aussi citer les installations militaires, ou les hôpitaux par exemple. Certains examens, comme la curiethérapie ou la scintigraphie produisent des déchets radioactifs. Dans ce cas, les polluants proviennent des urines des patients. Elles empruntent le circuit traditionnel d’évacuation des eaux usées, et on en retrouve des traces dans les stations d’épuration. Une de nos études a révélé des traces d’iode 131 et de technicium dans la station d’assainissement des eaux de Caen. Bien sûr, les hôpitaux n’ont pas beaucoup de moyens financiers. Pourtant, les moyens à mettre à place pour limiter cette pollution sont relativement simples. On pourrait par exemple stocker ces déchets qui ont des durées de radioactivité courtes avant de les rejeter. Ces frais pourraient par exemple être pris en charge par les Agences de l’eau, si elles bénéficiaient de la redevance de tous les pollueurs.

Le texte de la loi sur l’eau:
http://www.environnement.gouv.fr/do... L’Acro:
http://www.globenet.org/acro L’agence de l’eau Seine Saint-denis:
http://www.eau-seine-normandie.fr
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse