14 11 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


12/04/2002 • 19h21

Les ratés du haut-débit

Entre France Télécom et l’Autorité de Régulation des Télécommunications, le torchon brûle : les dernières propositions de l’opérateur historique en matière de liaisons ADSL ne correspondent pas aux souhaits de l’ART, qui n’a même pas eut le temps d’émettre ses recommandations.

Au pays de l’ADSL, rien ne va plus. Et l’ART (l’Autorité de Régulation des Télécommunications) semble plus impuissante que jamais. Petit rappel des faits : pour favoriser l’accès du plus grand nombre au haut débit, l’ART tente, depuis deux ans, de développer des solutions diverses telles que la boucle locale radio, le satellite ou le dégroupage de la paire de cuivre.

Autant dire que la situation se présente plutôt mal . En ce qui concerne la boucle locale radio, les licences attribuées par l’ART ont donné des résultats catastrophiques : les gros acteurs ont racheté les petits, et les promesses de déploiement, notamment dans les zones rurales, n’ont pas été tenues. En ce qui concerne le satellite, les débuts sont plus que timides, voire quasi-inexistants.

Reste le dégroupage. En matière d’ADSL, cette méthode consiste à faire supporter le trafic IP des abonnés jusqu’au serveur du FAI (le fournisseur d’accès à Internet) par les FAI eux-mêmes, et non pas seulement par France Télécom. Une procédure qui ne peut être effective sans l’assentiment de France Télécom, qui doit proposer cette opération à un coût raisonnable à ses concurrents. C’est en tout cas ce que souhaite l’ART, qui devrait rendre publiques ses recommandations sur cette question mardi prochain, 16 avril 2002.

La grogne monte

Mais France Télécom a pris l’ARTde court. Le jeudi 11 avril, l’autorité a été informée des propositions de France Télécom en matière d’ADSL bien avant qu’elle n’émette ses propres recommandations, et quelques heures seulement avant que les journalistes et les opérateurs ne soient eux aussi tenus au courant !

Parmi ces propositions (que l’ART doit maintenant ratifier), France Télécom propose aux opérateurs et aux FAI une baisse de ses tarifs. Mais alors que l’ART, les opérateurs et les FAI réclamaient une baisse importante des coûts fixés par France Télécom sur l’ensemble de ses prestations, l’opérateur historique leur soumet une formule qui les chiffonne quelque peu. « Nous souhaitions une baisse globale de 45% , explique un porte-parole de Club Internet. Mais la baisse de 45% porte essentiellement sur les coûts de collecte, (la prise en charge du trafic des abonnés, NDLR) qui représentent seulement 1/3 des coûts des FAI. En revanche, le prix de la location des lignes fixes, qui représente 2/3 des coûts, n’atteint que 20%. Au total, la baisse effective ne dépasse pas 28% !  ». Conséquence : cette baisse des prestations de France Télécom, jugée insuffisante par les opérateurs, ne sera sans doute pas répercutée sur les tarifs des packs ADSL de ces derniers. « Des manières bien cavalières » selon un responsable technique de Club Internet, qui n’hésite pas à parler de « coup de force de la part de France Télécom, qui court-circuite les lois ».

Du coté de l’ART, la grogne se fait aussi sentir. Un communiqué publié le 11 avril sur le site de l’ART précisait que la proposition de France Télécom ne couvrait «  qu’une faible part de la chaîne des valeurs », et qu’il fallait «  trouver un juste équilibre entre les évolutions tarifaires et structurelles des offres de France Télécom  ».

128 kbit/s à 20 euros

Outre cette baisse de tarifs proposée aux opérateurs, France Télécom a également annoncé une plus large couverture de la population par la technologie ADSL (84% d’ici 2004 au lieu des 80% initialement prévus) ainsi qu’un élargissement de sa gamme avec notamment un accès ADSL à 128 kbits/s pour 20 euros TTC. Un service qui devrait permettre « à de nouveaux clients d’accéder au monde du haut débit  », selon le communiqué de France Télécom. Un accès certes plus intéressant qu’une liaison à Internet via un modem classique. Reste à savoir si on peut considérer un accès à 128 kbits/s comme une liaison à haut débit...

http://www.francetelecom.com
http://www.club-internet.fr
Le site de Club Internet http://www.art-telecom.fr
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse