01 06 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/09/2001 • 18h12

Les failles du système anti-piratage de Sony Music

Les plus grandes maisons de disques projettent toutes d’installer des systèmes anti-piratage sur les CD de leurs artistes. Nous avons testé le seul qui soit déjà en place, le Key2audio, de Sony Music. Verdict : copie à revoir.


DR
En cette rentrée 2002, le petit monde de l’édition musicale s’agite autour d’une seule et même préoccupation : mettre fin aux copies pirates de CD audio, effectuées par le biais des fichiers MP3. Pour empêcher ces pratiques illégales, les trois plus importantes maisons de disques, Sony Music (Michael Jackson, Jennifer Lopez, Destiny’s Child, etc.), Universal Music (Bjork, U2, Noir Désir, etc.) et Virgin (qui a fusionné avec EMI et qui distribue notamment Moby, Gorillaz ou les Beatles) semblent privilégier la même solution : la mise en place de systèmes anti-piratage sur les CD. Cette semaine, les événements se sont précipités. Le 24 septembre, on apprenait que Sony Music avait doté le dernier CD de Michael Jackson d’un système qui empêche sa lecture sur les ordinateurs, Mac et PC. Le lendemain, Jean Marie Messier, PDG de Vivendi Universal, déclarait qu’un dispositif de lutte contre le piratage serait progressivement installé, à partir du mois d’octobre 2001, sur tous les disques distribués par Universal Music. Le même jour, Thibault Court, responsable New Médias chez Virgin France, indiquait à Transfert que "différents systèmes anti-piratage sont actuellement à l’étude au siège anglais de Virgin-EMI".

Efficacité très relative

Pour l’instant, seul Sony Music a mis ce principe en application. Son système propriétaire, appelé Key2audio, doit normalement empêcher la lecture des CD audio dans le lecteur des PC et des Mac. ...videmment, les fans de musique qui possèdent une chaîne HiFi placée à proximité de leur ordinateur peuvent relier la sortie casque de la première à l’entrée de la carte son du second, et réaliser, avec l’aide d’un logiciel d’acquisition approprié, autant de fichiers MP3 qu’ils le désirent. Mais, à Transfert.net, nous avons voulu mettre à l’épreuve le nouveau système de protection. C’est ce que nous avons fait avec le dernier disque promotionnel de Leonard Cohen, Ten new songs. Malgré l’impressionnant logo qui s’affiche au dos du disque (un ordinateur barré d’un épais trait rouge), il n’a fallu que quelques secondes pour que celui-ci fonctionne sur un G4 d’Apple. Certes, le Macintosh utilisé a commencé par perdre les pédales. Mais il a suffi de valider la fenêtre "Voulez vous initialiser ce disque ?" pour que Leonard Cohen fasse entendre sa voix suave quelques secondes plus tard. Pour les PC, la manipulation s’est montrée plus ardue : sur quatre machines testées, une seule a bien voulu reconnaître le disque, sans intervention de notre part, après environ quatre minutes. Sur les trois autres, nous avons téléchargé un fichier système qui transforme les fameux fichiers illisibles par Windows en fichiers connus (il modifie les extensions des fichiers pour les faire apparaître sous forme de .Wav). Et là, surprise : après quelques minutes, nous avons entendu les premières mesures d’In my secret Life, la première chanson du disque, sur l’une des machines. Mais deux des quatre PC n’ont rien voulu savoir. Au total, nous n’avons passé qu’une heure à tenter de faire chanter Léonard Cohen sur nos PC. Mais nous ne doutons pas que des fans d’informatique, plus doués et plus patients que nous, sauront déjouer les pièges du Key2audio, le système de sécurité pas vraiment sécurisé de Sony. Et si, de leur côté, Universal et Virgin installent des systèmes similaires pour éviter les copies de leurs artistes respectifs, les accros du MP3 n’ont pas trop de souci à se faire...

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse