30 05 2020
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Auditez votre cybersécurité.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


23/04/2002 • 18h47

Les électeurs de Le Pen boudent le vote électronique

En Gironde, 214 électeurs ont testé le vote électronique lors du premier tour des présidentielles. Globalement, les choix des votants électroniques ne diffèrent pas de ceux des électeurs traditionnels. Sauf pour deux candidats : Arlette Laguiller et Jean Marie Le Pen.

Au bureau de vote n°3 de Mérignac (une commune située près de Bordeaux), le 21 avril dernier, on a voté... électronique. Un mois avant les élections présidentielles, le maire avait convié les électeurs dépendant de ce secteur à venir se faire délivrer, à la mairie, leur carte de vote électronique. Une carte qui associe un numéro spécifique à l’empreinte digitale de l’électeur. Le jour du scrutin, 214 électeurs sur les 502 votants du bureau n°3 ont accepté de participer à ce test de vote électronique, organisé notamment par France Télécom, Siemens et Aquitaine Europe Communication. Ces électeurs-cobayes ont voté une première fois de façon traditionnelle, avant de recommencer la manœuvre dans sa version cyber.

Posez votre doigt

La procédure s’est révélée plutôt simple : après avoir introduit leur carte dans une machine et apposé leur doigt sur un réceptacle muni de capteurs pour procéder à leur identification, les votants se sont rendus dans l’isoloir. Derrière le rideau, se trouvait une borne électronique à écran tactile les invitant à appuyer sur le nom du candidat de leur choix. Pour confirmer et valider leur vote, ils devaient ensuite, une nouvelle fois, apposer leur doigt sur un receptacle spécifique et introduire leur carte dans la borne. Les votes ont ensuite été cryptés, puis envoyés à un serveur où un logiciel s’est chargé de calculer les résultats.

«  Nous n’avons rencontré que des problèmes minimes, explique Laurent Pierre Gilliard, directeur des informations d’Aquitaine Europe Communication. Développé pour Windows 2000, le logiciel, installé sur un ordinateur équipé de Windows 98, a demandé plusieurs redémarrages de la machine. Et au moment de la publication des résultats, à 19h02, nous avons voulu trop bien faire : la présentation PowerPoint a subi quelques cafouillages, et les résultats du vote électronique se sont fait attendre pendant 20 minutes. Mais ces petits problèmes devraient disparaître lors du second tour  ».

Une procédure jugée sûre et simple

Interrogés à la sortie des urnes, les cybervotants semblaient plutôt satisfaits : 94,2% se sont déclarés favorables au passage du système de vote classique au système de vote électronique, 97,1% ont jugé le système facile à utiliser, et 79,6 pensaient que le système était fiable. Plus étonnants, les résultats des choix des électeurs « traditionnels » et « cyber » n’ont pas montré de différence significative. Sauf pour deux candidats : Arlette Laguiller et Jean Marie Le Pen. Alors que la cheftaine de Lutte Ouvrière a obtenu 8,2% des voix chez les « votants traditionnels », elle n’a récolté que 3,7% des voix des cyber-électeurs. Quant à Jean Marie Le Pen, il a obtenu 9.8% des « voix traditionnelles », et seulement 2,8 % des voix électroniques. Les électeurs qui choisissent des candidats situé à l’extrême droite ou à l’extrême gauche redouteraient-ils un éventuel piratage de leur vote qui rendrait leur choix public s’il s’effectuait sous forme électronique ? Une hypothèse parmi d’autres, qui demande en tout cas confirmation au vu des résultats du second cyber-tour.

A l’occasion de l’émission spéciale sur la e-démocratie de la chaîne parlementaire Public Sénat, le 24 avril à 18h, participez aussi au forum public mis en place sur ce thème.

http://www.aecom.org/abv/framesetPortail.asp
 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse