12 12 2019
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Ecoutez Routine.
Protégez-vous.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


12/02/2001 • 16h44

Le génome humain abat sa première carte

Vendredi 9 février, Craig Venter, fondateur et PDG de l’entreprise privée Celera, a annoncé la publication de la carte du génome humain. Au menu : moins de gènes que prévu, et une grande ressemblance entre les ethnies, ainsi qu’entre les hommes et les animaux.


DR
"Vous voyez, là, c’est moi, le jour où j’ai annoncé ma candidature au poste de président des ...tats-Unis." La photo représente effectivement Craig Venter sur une tribune, avec Bill Clinton, la tête tournée vers le généticien. Vendredi 9 février, le chercheur américain a choisi cette mise en scène, mi-mégalo mi-solennelle, pour annoncer ce que des scientifiques du monde entier attendaient depuis des années : la publication de la carte du génome humain. Invité à participer au forum Biovision qui se déroulait à Lyon du 7 au 11 février, le spécialiste de la génétique a exposé le résultat de ses travaux, avec chiffres et diapositives à l’appui.

La carte est (presque) complète

À la tête de l’entreprise Celera depuis 1998, Craig Venter ne manque ni d’humour, ni d’ambition. S’il a lâché du leste sur l’accessibilité de sa carte du génome humain - après moult hésitations, il a finalement décidé de ne pas faire payer ces données mais de les rendre publiques - c’est, disent certains, parce qu’il court après un prix Nobel. Certes, sa carte du génome humain n’est pas encore complète : de nombreux spécialistes de la génétique considèrent que 30 % du séquençage manque à l’appel, mais, pour Craig Venter, ce "trou" n’est qu’une broutille. Les résultats obtenus par Celera seront donc publiés vendredi 16 février dans la revue Science. Soit quelques jours après ceux du projet public concurrent, signés par le Consortium international de séquençage du génome humain et présentés dans la revue Nature datée du jeudi 15 février, mais d’ores et déjà disponibles en ligne.

Des gènes communs avec le rat

"Une de nos plus grandes surprises a été de découvrir que le nombre de gènes dont l’homme dispose est beaucoup moins élevé que ce qu’imaginait : entre 30 000 et 40 000", a précisé Craig Venter. Et la liste des surprises ne s’arrête pas là. Les travaux de Celera révèlent aussi que nous partageons un grand nombre de gênes avec la mouche, le rat, la plupart des mammifères et mêmes certains poissons. "Le gène PAX6 est responsable du mauvais développement de l’iris chez l’homme. Or, lorsqu‘on insère ce gène chez la mouche, celle-ci devient aveugle", a expliqué le généticien. Autre découverte fondamentale : les ressemblances génétiques ne s’arrêtent pas aux espèces animales. "De façon générale, il y a davantage de différences entre l’ADN de deux caucasiens qu’entre un caucasien et un africain", a-t-il souligné. Des découvertes qui remettent en cause pas mal de préjugés. "Nous devons désormais changer notre façon de penser pour étudier la diversité des populations", a conclu le chercheur.

Un peu de patience

Mais l’ensemble de ces découvertes ne doit pas faire oublier que le travail à accomplir reste immense. "40 % des gènes humains que nous connaissons ont une fonction que nous ignorons", a précisé le généticien. Or, cette connaissance est indispensable pour mettre au point des médicaments basés sur des molécules capables de booster ou d’inhiber le travail des protéines, produites par l’interaction de plusieurs gènes. Avant les premières retombées thérapeutiques, les malades devront donc faire preuve de patience. C’est ce qu’a souligné Craig Venter, qui a tenu à préciser : "10 à 20 ans seront nécessaires pour parvenir à décrypter les relations entre gènes et protéines, et pour connaître les centaines de milliers de protéines qui s’expriment dans les trillions de cellules qui composent le corps humain."

 
Dans la même rubrique

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

19/11/2003 • 16h23

Un logiciel met tous les physiciens à la (bonne) page

17/11/2003 • 18h38

Une pétition européenne met en doute la fiabilité du vote électronique
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse