27 03 2017
Retour a la home
Rubrique Économie
Économie
Rubrique Société
Société
Rubrique Technologies
Technologies
Rubrique Culture
Culture
MOTS CLÉS
 
Tous les mots

DOSSIERS...
 Le projet |  L’équipe |  L’association |  Nos outils  | Actualités |  Sources |  Alertes  
Abonnés : connectez-vous

 
Oubli du mot de passe
TRANSFERT S'ARRETE
Transfert décryptait l'actualité des nouvelles technologies, proposait un fil info quotidien et une série d'outils de veille. Notre agence, refusant toute publicité, dépendait de ses abonnements.
  COPINAGES
Jouez sur iPhone à Lucioles.
Sauvez la planète en lisant Terra Eco.
Et pourquoi pas plonger dans Nautilus ?
Ecoutez Routine.
Chiffre du jour
700 000
dépistages génétiques chaque année en Europe, selon la Commission européenne (...)
Revue de Web
 Lindows harcelé
 Cyberdissidents vietnamiens en appel
 Plus de CO2 = moins d’eau potable
Phrase du jour
"Ce service public que nous assurons a besoin de votre soutien pour perdurer"
L’association Inf’OGM, qui justifie la fin de la gratuité de son bulletin d’information (...)

Dossier
Le nucléaire mis au secret
Dossiers récents
 Racisme en ligne : l’affaire Sos-racaille
 Le fichage des passagers aériens
 La bataille des brevets logiciels
 L’impasse énergétique
 L’hydrogène, une énergie (presque) propre
Tous les dossiers
Spacer
Unes de la semaine

lundi 1er/12 Transfert.net

vendredi 28/11 Économie

jeudi 27/11 Société

mercredi 26/11 Culture

mardi 25/11 Économie

Spacer


27/06/2003 • 18h37

Le Royaume-Uni songe à ficher l’ADN de ses bébés

Une association dénonce un risque de "discrimination génétique rampante"

Le gouvernement britannique a jusqu’à la fin 2004 pour décider si, oui ou non, il convient de ficher l’ADN des nouveaux-nés. Il s’agit de l’une des mesures proposées par le docteur John Reid, nouveau ministre de la Santé du gouvernement de Tony Blair, dans un livre blanc rendu public le 24 juin dernier. Ce plan triennal sur le système de santé britannique prévoit également le déblocage de 50 millions de livres (72 millions d’euros) pour soutenir la recherche génétique.

A sa naissance, chaque futur citoyen britannique pourrait disposer de ce qui pourrait s’apparenter à une forme de casier génétique. Les données qu’il contiendrait "pourraient être utilisées dans le cadre de traitements préventifs ou curatifs, qui seront de mieux en mieux adaptés à l’organisme à mesure que la connaissance scientifique progressera", écrit le docteur Reid.

L’ensemble du patrimoine génétique de la personne sera-t-il conservé, ou seulement une partie ? La question demeure en suspens, et sera débattue par la commission du génome humain.

Le livre blanc prévoit par ailleurs d’introduire une loi condamnant des prélèvements d’ADN sans consentement. Deux exceptions sont prévues : les traitements médicaux, lorsque l’accord du patient est matériellement impossible, ainsi que les enquêtes de police.

Une "révolution" contestée

Le 24 juin, John Reid (dont la fille est atteinte d’une grave maladie génétique) a conclu son discours devant le Parlement en annonçant : "Nous sommes à l’aube d’une révolution dans le domaine de la santé."

GeneWatch, groupe d’intérêt public s’intéressant de près aux problèmes d’éthique génétique, met en garde contre l’apparition d’une "discrimination génétique rampante". Sa directrice adjointe, le docteur Helen Wallace, écrit dans un communiqué que "Le gouvernement met les intérêts industriels au-dessus de ceux de la population (...) Aucun garde-fou n’est proposé pour empêcher des employés ou des assureurs d’abuser des informations contenues dans les tests génétiques."

Pour l’heure, et jusqu’en 2006, le gouvernement britannique a mis en place un moratoire sur la réutilisation par les assureurs des données génétiques.

Dominique Giorgi, directeur de recherche à l’Institut de génétique humaine, une unité de recherche du CNRS, relativise : "Bien sûr qu’il faut faire très attention à dresser des barrières contre les dérives. Mais l’accès à de telles données est une chance pour la recherche. Ou éventuellement pour la police".

Selon The Register, le fichier ADN de la police britannique dépassera bientôt les deux millions de prélèvements génétiques, et pourrait à terme contenir, non seulement l’ADN des personnes inculpées, mais aussi celui des simples suspects.

Le livre Blanc "Our inheritance, our future - realising the potential of genetics in the NHS":
http://www.doh.gov.uk/genetics/whit...

Le communiqué de presse de GeneWatch:
http://www.genewatch.org/Press%20Re...

Techno cops needed to catch cyber criminals - Blunkett
http://www.theregister.co.uk/conten...

"Prudence anglaise sur les kits de dépistage génétique" (Transfert):
http://www.transfert.net/a8507

Le fichier policier ADN de sa gracieuse Majesté est avancé (Transfert.net)
http://www.transfert.net/a5040

Quand la police joue au docteur (Transfert.net)
http://www.transfert.net/a5503

 
Dans la même rubrique

28/11/2003 • 18h33

La Criirad porte plainte contre la Cogema pour avoir diffusé des infos sur les déchets nucléaires

27/11/2003 • 17h14

La Cnil met les"étiquettes intelligentes" sur sa liste noire

26/11/2003 • 18h54

Un observatoire associatif pour lutter contre les inégalités

24/11/2003 • 22h09

EDF refuse d’étudier la résistance de l’EPR à une attaque de type 11-septembre

24/11/2003 • 18h36

La Grèce bannit la biométrie de ses aéroports à un an des Jeux olympiques
Dossier RFID
Les étiquettes "intelligentes"
Dernières infos

28/11/2003 • 19h29

Quand le déclin de la production pétrole mondiale va-t-il débuter ?

28/11/2003 • 19h19

Les réserves de pétrole sont dangereusement surévaluées, dénonce un groupe d’experts

27/11/2003 • 19h01

Un traité onusien veut obliger les belligérants à nettoyer les "résidus explosifs de guerre"

26/11/2003 • 19h06

"The Meatrix", un modèle de dessin animé militant, hilarant et viral

26/11/2003 • 18h47

Pour les Etats-Unis, les essais nucléaires ne sont pas encore de l’histoire ancienne

25/11/2003 • 19h13

Les hébergeurs indépendants ne sont toujours pas responsables, pour l’instant

25/11/2003 • 19h04

Les licences Creative Commons bientôt disponibles en français

24/11/2003 • 18h16

10 000 manifestants réclament la fermeture de la School of Americas

21/11/2003 • 19h36

Deux affaires judiciaires relancent la polémique sur la responsabilité des hébergeurs

21/11/2003 • 19h04

Un anti-raciste poursuivi en justice pour antisémitisme

21/11/2003 • 18h48

Le festival Jonctions confronte art, technologies et éthique

20/11/2003 • 19h28

Un fonctionnaire ne peut utiliser sa messagerie professionnelle à des fins religieuses

20/11/2003 • 19h00

Les technologies de surveillance automatisée tiennent salon au Milipol 2003

20/11/2003 • 18h22

Zouhaïr Yahyaoui libre, les cyberdissidents tunisiens restent harcelés par le régime

20/11/2003 • 16h29

Le site parodique Send Them Back milite pour le renvoi de tous les mp3 "volés" à la RIAA


Contacts |  Haut de page |  Archives
Tous droits réservés | © Transfert.net | Accueil
Logiciels libres |  Confidentialité |  Revue de presse